Insatiables All Blacks

Les All Blacks ne laissent rien passer

Il n’y avait pas d’enjeu ce samedi à Sydney entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande, déjà sacrée dans ce Tri-Nations avec cinq victoires en cinq matches. Tout juste une question d’honneur et c’est déjà beaucoup, notamment pour l’Australie, jamais en position de remporter cette compétition cette année et humiliée à domicile par ces mêmes Néo-Zélandais fin juillet (défaite 28-49). Désireux d’effacer cette claque monumentale, les Wallabies auront presque réussi dans leur entreprise. Mais un dernier quart d’heure cauchemardesque et la maladresse de Matt Giteau dans ses coups de pied (10 points laissés en route) les auront privés d’un succès de prestige.

Le gâchis de Giteau
Pourtant, les Australiens avaient pris le match par le bon bout en s’installant dans le camp néo-zélandais dès les premières minutes. Quelques fautes au sol permettaient cependant aux All Blacks de faire la course en tête grâce à deux pénalités de Weepu (3-6, 12e). Mais la domination était clairement australienne et après un premier avertissement signé Turner (essai refusé pour un pied en touche, 6e), les Wallabies étaient récompensés de leurs efforts sur un joli mouvement côté fermé en sortie de mêlée, conclu sur l’aile droite par O’Connor. Même si Matt Giteau manquait la transformation, l’Australie passait devant (8-6, 17e). La maladresse du buteur australien allait ensuite être le fil rouge de cette première période. Sans vraiment se procurer d’occasions d’essais, l’Australie provoquait cependant de nombreuses fautes de Richie McCaw et ses partenaires. Mais Giteau ne convertissait que 50% de ses tentatives au pied (3/6), ce qui permettait aux All Blacks de ne pas être trop décrochés à la pause (14-6).

La marée noire
Une situation qui n’allait pas durer. Toujours aussi dominateurs en conquête, les joueurs de Robbie Deans creusaient rapidement l’écart sur un essai au large d’Adam Ashley-Cooper, qui jouait superbement un deux contre un à dix mètres de l’en-but (19-6, 47e). Les Blacks étaient au bord du KO mais allaient peu à peu reprendre leurs esprits. Par le jeu évidemment… Après avoir remis de l’ordre dans leur mêlée, les Néo-Zélandais se mettaient à poser de plus en plus de problèmes aux Wallabies, poussés à la faute à l’instar de Ma’afu sanctionné pour un plongeon dans un maul. Weepu signait sa troisième pénalité de la soirée et sonnait le réveil des siens (19-9, 53e). La vague noire était en marche et, en dehors d’une pénalité de Beale (22-9, 60e), allait tout emporter sur son passage.

Richie McCaw, en bon capitaine, montrait la voie à suivre en signant le premier essai des siens après une mêlée fermée à 5 m. Weepu poursuivait son sans-faute au pied pour remettre les Blacks dans le bon sens (22-16, 67e). McCaw, encore lui, se montrait à nouveau décisif quelques instants plus tard en trouvant Read plein axe, qui aplatissait sous les poteaux pour refaire passer la Nouvelle-Zélande en tête avec une nouvelle transformation de Weepu (22-23, 74e) ! Les Australiens étaient sonnés et ne parvenaient pas à réagir dans les dernières minutes. Les All Blacks s’imposaient sur ce score (22-23) pour signer une sixième victoire en six matches dans ce Tri-Nations !

Source : lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s