Analyse d’une défaite !

Marc Lièvremont est en parti responsable. Jusqu'à quel point ?

Plus question pour moi de sortir des phrases assassines, de crier ma déception. Je n’attends plus rien de cette équipe. A vrai dire, je pense que je ne regarderai pas le match contre l’Angleterre. Bien sûr je souhaiterai toujours le succès de cette équipe, car c’est la nôtre, mais il y a eu au cours de ces deux dernières années trop de désillusions, trop de sévères débâcles, pour pouvoir espérer quoi que ce soit. Je propose plutôt, une analyse de cette défaite. Sans passion, puisque cette dernière est partie. Une analyse à la fois franche et sereine.

1 / Un manque de repères évident.

Le rugby est un sport d’équipe. Une équipe a besoin de repères pour pouvoir fonctionner, les joueurs doivent se connaître pour avancer ensemble. Nous pouvons observer que la quasi-totalité des formations engagées dans cette coupe du monde, qu’elles soient essentiellement composées de joueurs professionnels ou amateurs,  possèdent leurs repères. Toutes sauf le XV de France qui continue de  jouer comme une sélection qui aurait eu trois jours pour se préparer. Pire encore, ces Bleus donnent le sentiment qu’ils n’ont aucune idée du jeu qu’ils doivent pratiquer sur le terrain. Comment alors ne pas tenir l’entraîneur pour premier responsable ? Marc Lièvremont a demandé aux joueurs de prendre leurs responsabilités. Mais lui en changeant systématiquement d’équipe dès la moindre contre-performance a-t-il pris les siennes ?

2 / Une équipe qui n’a pas le mental.

Bien sûr tenir Marc Lièvremont pour responsable de tous les maux du XV de France serait abusif. Le manque de repères précédemment cité a pour conséquence de fragiliser psychologiquement les Bleus. Dans le passé, toutes les équipes de France ont connu de sévères défaites, mais toutes ce sont rebellés. Que Marc Lièvremont ne soit plus reconnu comme une autorité est une chose acceptable, naturelle dans un clan. Mais qui prend la place du chef ? Pourquoi les Rougerie, Harinodoquy, Yachvili, Dusautoir ou Nallet ne prennent-ils pas le relais ? Combien de fois les joueurs tongiens se sont montrés agressifs, multipliant les petits gestes déplacés, se permettant même de faire des provocations indignes du rugby. Les Français, sans doute impressionnés par les gabarits de ces beaux bébés des mers du sud étaient complètement soumis. Ils étaient devenus la chose de leur adversaire et n’ont même pas eu le courage de montrer des gestes d’énervement. On peut même se demander s’il s’agit vraiment d’une équipe de rugby ?

Un manque de vision tactique doublé de comportements lâches, voilà les raisons de l’échec de nos Bleus. Il y a bien sûr un travail en amont à faire, la ligue et la fédération doivent impérativement se poser les bonnes questions et apporter les bonnes réponses. Quand on voit ce qu’arrivent à faire les Gallois avec un réservoir de joueurs limité, on se dit forcément qu’on pourrait s’inspirer de ce qu’ils font. J’ai personnellement proposé des solutions avec notamment le projet Mister Rugby qui demande une réorganisation de notre système de championnat. Il existe bien sûr d’autres idées qui pourraient ramener notre XV de France à sa place, c’est-à-dire sur le devant de la scène.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s