À Propos

L’Auteur : Avec un papa et deux frères rugbymen, je suis tombé dans la marmite du rugby tout petit ! Je n’ai pourtant commencé à jouer qu’à l’âge de 14 ans au S.A.M. Rugby Lesparre devenu aujourd’hui le Pays Médoc Rugby jusqu’à la catégorie juniors aux postes de deuxième ligne et de Flanker. Suit un changement de région avec un court passage d’une saison au RC Riom, club avec lequel je suis devenu champion de France junior Philiponeau , toutefois sans participer à la finale et aux demi-finales. Ensuite, j’ai joué seulement quelques matchs en plusieurs années dans le championnat Marine. J’ai repris du service dans un club de la région de Cadix en Espagne : le CR Atlético Portuense. Un autre long voyage de 5 ans m’emmènera à Caracas, au Venezuela avec le club de l’UCV RFC. Ces voyages m’ont probablement donné l’envie d’écrire sur le rugby, ses histoires, ses hommes et ses femmes qui ont comme moi la passion de l’ovale.

Le Blogue de Mister Rugby se veut le blogue 200% rugby. Traitant du rugby pro, amateur, du rugby à 15, à 13 ou à 7. Partant du principe qu’une passion doit être partagée avec le plus grand nombre, ce blogue milite pour une internationalisation de notre sport. Inspiré aussi par un voyage aux États-Unis, qui m’a permi de voir ce qui se fait de mieux dans le monde du sport professionnel, le Blogue de Mister Rugby se présente comme une force de proposition pour un sport qui connaît une croissance exponentielle en France et partout dans le monde. (Cf. Le Projet Mister Rugby)

MisteRugby.com est aussi une boutique en ligne spécialisée créée par et pour les passionnées de l’ovale et qui propose des produits techniques de toutes les plus grandes marques à porter sur ou en dehors du terrain. MisteRugby.com est aussi un réseau de boutiques franchisés proposant ces mêmes produits à Paris, Toulouse, Saint-Jean-de-Luz et bientôt à Marseille. Enfin MisteRugby.com dispose aussi de sa propre marque de maillots qui équipe plusieurs clubs et également la sélection nationale du Maroc.

4 réflexions sur “À Propos

  1. Bonjour,

    Je travaille pour la candidature de Thiais-Orly à l’accueil du futur stade de la Fédération Française de Rugby. Si vous en êtes d’accord, nous souhaiterions vous inscrire sur notre liste d’envoi de communiqués. Pouvez-vous nous communiquer une adresse email ainsi qu’un numéro de téléphone ?

    Merci par avance,

    Vanessa

    Vanessa VERRON
    http://www.therighttrack.eu
    06 62 17 02 29
    vverron@therighttrack.eu

  2. Bonjour,
    Auriez vous l’aimabilité de nous transmettre les coordonnées de votre collègue d’Evry.
    Mes remerciement (je ne suis pas le propriétaire, mais un lecteur interessé).

  3. Mister Rugby, j’ai une réponse à un article sur la prétendue mauvaise forme des Springboks, du soit disant probable retour de Bakkies Botha, pour le Rugby Chmpionship (adresse: http://www.lerugbynistere.fr/news/bakkies-botha-remplacer-eben-etzebeth-0708121549.php#commentaires) article paru dans le site Rugbynistère . Mais en fin de compte en le relisant, je me suis rendu compte que ma réponse était carrément un article qui fait débat des forces en présence avant le début du "Championship": Peux tu le publier sur ton blog s’il te plaît? Ce n’est qu’une esquisse bien sûr, si tu l’acceptes, je pourrai rajouter des photos, vidéos, stats et même compléter mes écrits. PAr ailleurs excuse moi si je te le présente ici, car je n’ai aucun moyen de te tenir au courant en privé.

    Voilà donc ma réponse à l’article, dis moi si tu veux l’éditer dans tonn blog,Mehdi.

    "Pour revenir au sujet de cet article.Tu sais, cette info est un hoax. Si les Springboks perdent leur deuxième ligne, il peuvent le remplacer d’une façon ou d’une autre sans avoir a faire appel à Bakkies Botha. Eben Etzebeth n’en est qu’à sa troisième cape, et le sélectionneur Meyer l’a fait jouer lors des matchs-test contre l’Angleterre en Juin à titre d’essai pour retrouver un binôme à Bekker dans l’espor de retrouver un duo gagnant Matfield-Botha. Bien que talentueux-et surtout monstrueux- Etzebeth est loin d’être indispensable pour faire gagner l’équipe Sud Africaine. Meyer a plusieurs autres deuxième ligne en stock pour tenter de nouvelles combinaisons : Bresler (Sharks), Van der Merwe (Bulls) et même le tout jeune Willemse.
    Donc pas de panique pour la seconde ligne des Springboks.

    Depuis la coupe du monde 2011, la fédération Sud-Africaine de rugby (SARU) a perdu beaucoup de temps à trouver un nouveau séléctionneur et un staff pour reprendre l’équipe des Boks.Ils l’ont trouvé, mais relativement tard (Février 2012): Heyneke Meyer. Lorsqu’ils ont joué les Test Match contre l’Angleterre, Meyer venait tout juste de constituer ce qu’on peut appeller un groupe de départ. Bref, toute cette petite histoire c’est pour dire que la nouvelle équipe des Springboks est en plein chantier et aucun joueurn n’est titulaire. La seule constante c’est la nomination du nouveau capitaine: Jean de Villiers. A part ça rien de fixe. Donc s’il faut voir un avantage dans cette équipe Sud Africaine, c’est qu’aucune "perte" n’est compromettante.

    Tout comme JP Pietersen, sorti avec un pouce fracturé suite au match de la finale du Super Rugby. Certes il a fait une énorme fin de saison avec les Sharks en Super Rugby, et a auparavant sauvé la mise des Hommes en Vert contre les Anglais en applatissant des essais bien pesés. Ses services et son expérience auraient été les bienvenus pendant la préparation et les matchs du Rugby Championship. Dommage.
    Mais l’Afrique du Sud est l’un des plus grand vivier de joueurs de rugby à XV. Nul n’est irremplaçable comme je l’écrivaisplus haut. Piertesen s’est montré très bon en 12 ou 13; c’est à dire le même poste que François Steyn, de retour au pays mais resté sur le banc pendant les matchs des Sharks pour des raisons administratives (rentré en Afrique du Sud après le 1er Avril, donc trop tard pour s’inscrire sur la feuille de match des play offs du Super Rugby).

    Ainsi pendant que Piertsen se soigne le pouce, François Steyn alias l’Artilleur ou alias le Sniper (c’est selon le contexte) ne sera pas qu’un simple bouche trou, mais reprend sa vraie place au sein du groupe.

    Pour le rugby Championship, l’Afrique du Sud n’est pas favorite certes. Aucune n’est favorite. Car il faut tenir compte d’abord des décalages horaires de parfois 12 heures (au moins) entre deux match d’afficlées. Par ailleurs, le Super Rugby se termine à peine et les joueurs qui sont restés avec leur franchises jusqu’aux phases finales font presque tous partie des équipes nationales; ce qui signifie qu’ils ont accumulé des millions de kilomtres en avion, traversé pendant 4 mois plusieurs fuseaux horaires dans les deux sens, n’ont quasiment pas eu de vacances (ah non, c’est vrai ils ont dû arrêter pendant la période où ils recevaient les Nations Nord pour leurs Tournée d’été). Voilà: ils ne sont plus très frais. Et sont tous au même niveau question physique.
    Au fait, les Australiens ont été très mauvais en Super Rugby puisqu’une seule franchise n’est arrivée en phase finale (les Reds), et au sein de l’équipe des Wallabies déjà construite et normalement rodée par coach Deans: une véritable hécatombe des joueurs cadres blessés fait craindre le pire.
    Pas de Super Rugby pour l’Argentine, mais elle a perdu le week end dernier contre le Stade Français en match amical. Ce qui ne laisse rien de bon à présager, malgré la forme olympique des joueur et la la bonne humeur affichée par le staff (sauf l’un d’entre eux qui n’est personne d’autre que le grincheux et mauvais gagnat Graham Henry…

    Merci de vous inquiéter pour les Boks, mais rien de dramatique contrairement à ce que titrent la plupart des média rugbystique français (et outre-manche) cette semaine.

    Je vous ai proposé au autre angle de vue.

    A+ si je ne suis pas modéré…

    0 0

  4. Salut Mehdi ! Je publierai ton article dès que j’ai un instant. Je préfère que tu m’envoies tes propositions d’article par mail. En cliquant sur le logo Gmail se trouvant à droite de l’écran.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s