Pour ou contre le rugby sport olympique ?

Les Jeux Olympiques de Pékin viennent de se terminer ce week-end. Comme à chaque fois lorsqu’il y a pareil événement le monde de l’ovale se pose plein de questions : A quand le retour du rugby sport olympique ? Sous quel forme ? Avec quels participants ?

 

Mais la vraie question est la suivante faut-il que le rugby intègre les JO ?

https://i0.wp.com/img187.imageshack.us/img187/658/franceolympiqueat7.jpg

 

 

Sachons tout d’abord que si le rugby retrouve le club des sports olympiques (ce qui reste tout a fait possible) il est très peu probable que cela se fasse sous sa forme orthodoxe avec 15 joueurs, il y a plusieurs raisons à cela :

 

         Quinze joueurs cela présenterait vraisemblablement des problèmes de logistique et si depuis quelques années le CIO (Comité International Olympique) cherche à ajouter de nouvelles disciplines il cherche aussi à limiter le nombre de participants.

         Très peu de nations seraient capables de présenter des formations compétitives.

         En rugby à XV, il est pratiquement impossible de faire un tournoi en trois semaines à moins de jouer plusieurs matchs par semaine.

 

Reste deux options alors plusieurs options :

 

         Exit le rugby à XIII, car encore plus limité géographiquement que son cousin quinziste.

         Le rugby à 10 (mélange de XV et de 7) qui a longtemps été le favori, mais cette forme n’est que très peu pratiqué et il existe très peu de tournoi internationaux de 10.

         Bien sûr le rugby à 7, qui est l’option qui tient la corde en ce moment : Elle nécessite peu de participants, et la compétition peu se dérouler sur un week –end, c’est aussi la forme où on retrouverait le plus d’équipes compétitives.

 

Maintenant reste à savoir quels joueurs envoyer ? Là aussi, je vois trois options possibles :

 

         Les joueurs professionnels, mais ceux-ci sont déjà overbookés et il serait difficile de rajouter une compétition olympique l’année qui suit celle du mondial.

          Les joueurs amateurs, mais alors quel serait la crédibilité d’une nation championne olympique sans les meilleurs Néo-Zélandais, Britanniques, Français, Australiens ?

         Les jeunes -21 ans ? -23 ans ?

 

Ce que je retiens des JO depuis quelques années, c’est qu’ils sont devenus le grand n’importe quoi. Certaines disciplines sont ouvertes aux professionnels, d’autres pas. On peut avoir un doute quand à la logique du choix des disciplines : Celui du volley de plage par exemple est-il judicieux ? Pourquoi supprimer alors le baseball qui lui est extrêmement populaire sur les continents américains et asiatiques ? La NBA, la Ligue des Champions, le Tour de France sont très clairement des spectacles sportifs pratiqués par des professionnels du sport. Pour les JO tout y est ambiguïté.

 

L’entrée du rugby dans le club des sports olympiques aurait des conséquences bien plus grandes que celles dues à sa professionnalisation. Très vite, Russes, Allemands et Chinois débarqueraient avec une vision nouvelle sur ce sport. Pour le meilleur ou pour le pire.

 

Pour conclure, je dirais que le rugby n’a nullement besoin de l’Olympisme, le rugby possède déjà sa vitrine mondiale avec la Coupe du Monde. Je reconnais au JO le mérite de mettre sur le devant de la scène des sports que j’apprécie mais qui sont habituellement peu télévisés, tels que l’aviron, le cyclisme sur piste, le triathlon, etc. Comme cela a déjà été écrit sur ce blogue, la promotion du rugby, selon moi, passerait plutôt par des compétitions continentales tous les quatre ans qui est à mon avis le vrai projet sur lequel devrait se pencher sérieusement ces messieurs du Board plutôt que d’imaginer des compétitions telles que les Séries Mondiales, ou le match Hémisphère Nord-Hémisphère Sud…

Publicités

4 réflexions au sujet de « Pour ou contre le rugby sport olympique ? »

  1. Pas besoin de l’olympisme le rugby, pas si sûr.

    Effectivement, la meilleure vitrine pour ce sport reste la RWC qui offre une exposition médiatique très importante dû à l’importance de l’événement (la coupe du monde de rugby représentant le 3eme événement sportif mondial derrière les JO et la coupe de monde de foot).

    Cependant, la RWC présente l’inconvénient de se dérouler uniquement que dans des pays ayant déjà une culture rugby et ne permet pas de faire découvrir ce sport à des nations où il est toujours perçu comme étant un sport confidentiel (USA, Allemagne, Russie, Chine, …).

    De plus, le rugby à 7 permettrait de présenter notre sport sous une facette différente, moins basée sur le combat et l’affrontement et d’avantage sur le mouvement et la vitesse. Les JO seraient donc une occasion en or de présenter la culture rugby dans son ensemble sous un autre angle.

    Enfin, pour un sport qui a pour ambition de devenir un sport mondial majeur et qui n’est aujourd’hui pratiqué communément que dans une dizaine de pays, croire qu’il peut pour cela se passer du plus grand événement sportif planétaire me semble bien présomptueux 😉

  2. Mais justement, si le 7 devient un sport olympique alors en peu de temps il deviendrait la première des nombreuses variantes que compte ce sport. Le 7 reste tout de même radicalement différent que le 15 car fait abstraction de toutes les phases de combat. Mais il me semble que la beauté du rugby, c’est l’alternance de ses deux phases : combat et jeu. C’est ce qui fait du rugby un sport particulier et résolument à part.

    Il est certains que le 7 olympique, n’apporterait pas que des mauvaises choses. Mais depuis tout petit je me suis fait l’avocat du diable, et dire blanc quand tout le pense noir et vice-versa. Incorrigible Mister Rugby ! 🙂

  3. Personnellement, je considère le rugby à 7 d’avantage comme une alternative au rugby à XV que comme une discipline à part. En effet, la différence avec le XV réside simplement au niveau du nombre de joueurs sur le terrain et non pas sur les règles en elles-mêmes (même si quelques différences subsistent).

    Du coup son aspect plus spectaculaire et moins tactico-tactique permet de séduire et d’amener au XV une population un peu effrayé par la complexité de cette discipline.

    Quand je veux faire découvrir la pratique du rugby à mes copains « footeux », je les fais d’abord jouer au rugby à 7 en insistant sur les passes, la vitesse, le mouvement et les plaquages. Si je leur fais faire des mélées, des touches et des picks and go, il retourne rapidement au ballon rond. la transition avec le XV est presque naturelle par la suite.

  4. Pour moi le 7 est surtout une excellente école, je sais que ça risque de faire des vagues, mais je considère le XIII comme une excellente école pour les quinzistes. Ce que j’aime du XIII c’est qu’il faut être aussi bon en défense qu’en attaque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s