La victoire, Oui ! Mais après ?

Du combat et surtout la Victoire, mais après ???

Les Français sont enfin sortis victorieux d’un affrontement contre les Pumas, ça faisait longtemps que cela n’était plus arrivé et c’était bien là l’essentiel. Je ne suis pas allé lire la presse sportive pour savoir quels étaient les premiers échos d’une telle victoire. Donc, au moment où j’écris ces lignes, je ne sais pas si mon discours sera en accord ou en désaccord avec les autres blogueurs et journalistes sportifs qui s’intéressent aux affaires de l’Ovale. Au-delà du résultat obtenu difficilement face à une équipe d’Argentine, certes accrocheuse, je m’intéresserai surtout à la forme. Ce qui est contraire à mes habitudes, puisque j’ai pour coutume de dire que « seule la victoire est belle ».  Les Français ont gagné et bien gagné, il n’est pas question, ici, de minimiser leur victoire. Mais j’ai été un petit peu surpris par le piètre « non-jeu » que les Bleus ont produit, particulièrement lors de la deuxième mi-temps. J’imagine que je ne suis pas l’unique amateur de rugby à avoir eu la même surprise. Tout le monde s’attendait a voir les Français partir dans de grandes chevauchées, tenter crânement leur chance, à voir du panache… Et bien, non ! Nous avons eu le droit à une série de grands coups de savates dans le cuir. Pas question, ici, de critiquer les nombreux ballons tombés, les fautes de mains à répétition, les fautes au sol, le jeu n’est pas parfaitement bien huilé car il s’agit là d’une reprise, je comprends bien. Je sais parfaitement, aussi, que le jeu à la main n’est réellement efficace que si le jeu au pied et performant et si on sait faire une utilisation pertinente de ce dernier.  Je suis d’autant plus surpris que les Pumas ont été mis plusieurs fois en difficultés sur plusieurs de « nos » relances. Mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi joueurs et entraineurs nous ont baratinés autant sur les intentions offensives du Quinze de France  si c’est pour mettre toutes ses paroles au placard dès qu’il y a un match à enjeu ? Était-il nécessaire alors de faire ces expériences à répétition qui nous ont probablement coûtées le dernier Tournoi ? Tous les prochains matchs seront des matchs à enjeu pour une bonne et simple raison : un match de rugby, ça se gagne ! J’ai été d’autant plus surpris que très sincèrement je n’ai pas trouvé ces Argentins sensationnels, c’est une bonne équipe, personne ne peut dire le contraire, roublarde, soudée, avec une très bonne vision du jeu, et orchestrée à merveille par un très grand Juan Martín Hernandez, mais on est malgré tout très loin de ce que peuvent proposer les All Blacks, les Wallabies ou bien encore les Springboks. D’ailleurs, soyons clairs, à aucun moment l’Argentine n’a vraiment été dangereuse pour les Bleus, et finalement le plus grand danger des Français furent les Français eux-mêmes. Aucune équipe n’a jamais été championne du monde sur des actes de roublardise, aussi futés soient-ils (Que penser par exemple de cette obstruction sur le soutien lors de la contre-attaque de Maxime Médard ? finalement le Toulousain n’aura eu d’autres choix que de faire suivre au pied.). Je n’en veux pas aux Argentins, ils ont joué avec leurs armes et en fonction des joueurs dont-ils disposent, je regrette seulement que les Français n’aient pas su en faire autant…

Publicités

3 réflexions au sujet de « La victoire, Oui ! Mais après ? »

  1. Je suis d’accord avec toi sur ce que tu peux dire du jeu français (j’ai d’ailleurs écris une note la dessus sur mon blog). Comme tu le dis, les argentins ne sont pas sensationnels, ils ne le sont d’ailleurs jamais pour beaucoup…est-ce que nous ne voulons pas reconnaitre une forme de maitrise du jeu : le jeu argentin ?!

  2. Désolé, je n’avais pas vu ton blog, je vais le mettre dans les favoris. Je crois que les Argentins sont une bonne équipe, qu’on me fasse pas dire ce que je n’ai jamais dit, mais cette équipe n’est pas à mon sens l’égale des All Blacks, des Wallabies ou des Springboks. Je suis certains que le même match contre les Blacks, on se prend trente points. Mais finalement, il y a eu aussi des satisfaction, le bon match de Picamoles, la bonne tenue du pack qu’on avait pas vu aussi performant depuis le dernier mondial, le tonus apporté par Ouedraogo, le jeu au pied globalement bon, les touches n’ont pas été mauvaises n’ont plus.

  3. je partage entièrement votre avis, j’avais enregistré ce match et l’ai regardé en rentrant tard le soir, et je me suis rarement autant ennuyé ! surtout, quitte à jouer au pied, pourquoi les français n’ont ils pas tenter plus de drop lorsqu’ils étaient dans les 22 argentins, au lieu de tenter ces chandelles sous les poteaux pour un essai bien improbable ? les français ont montré qu’ils savaient taper mais ils ont encore fait preuve de manque de réalisme et ont en réalité joué petit bras, dommage. alors on va nous dire que le match contre les pacific I sera l’occasion de produire du jeu à la main, mais je doute que ce test soit vraiment révélateur puisse constituer une base pour asseoir notre plan de jeu d’avenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s