Le cas Sébastien Chabal

 

Sébastien Chabal, LA star du XV de France

Une semaine après la dernière journée du Tournoi des 6 Nations, j’aimerais revenir sur le cas de Sébastien Chabal, je n’ai pas trop l’habitude de m’attarder et d’écrire des billets sur tel ou tel joueur, considérant que le rugby est un sport collectif. Mais cette fois-ci, j’ai envie de prendre la défense d’un joueur qui a particulièrement visé par les médias et même pas certains spécialistes désireux vendre une chronique sur un papier quelconque. Mais que lui reproche t’on exactement ? Son mauvais match contre l’Angleterre ? Il me semble que bien des joueurs sont passés à côté de leur match ce-jour-là, il serait heureux que Chabal fut le seul mauvais joueur. La déroute fut collective, en réalité. D’autres lui reprocheront, son manque de présence dans certaines phases, notamment au niveau des rucks. Bref, ce n’est pas un « vrai » deuxième ligne, un joueur qui va au charbon… Je dirais surtout que Sébastien Chabal est un joueur comme un autre avec ses qualités et ses défauts. Comme pratiquement tous les joueurs de la planète. Maintenant, si l’on cherche un joueur mobile, qui se déplace sur le terrain, présent dans tous les rucks, ou encore un tracteur en mêlée il est évident que Chabal n’est pas l’homme de la situation. Et soyons certains que Lièvremont ne l’a pas pris dans son XV pour cela. Chabal est un joueur surpuissant, capable d’emporter 3 ou 4 défenseurs sur une vingtaine de mètres, de mettre un essai alors que l’attaque semble incapable de prendre la défense adverse de vitesse. Voilà, pourquoi à mon sens on sélectionne Chabal. Quand, Thomas Castaignède jouait en position de centre (là où je le préférais d’ailleurs) personne ne lui demandait d’aller péter dans son vis-à-vis pour créer un point fixation. Sa semble une évidence pour tout le monde ! Alors pourquoi demander à Sébastien Chabal d’être le joueur qu’il n’est pas ? Personnellement, si j’étais entraineur (remarquez que j’utilise le conditionnel, le mode des choses improbables ou impossibles, car je ne suis pas entraineur du XV de France et je ne le serai jamais) j’utiliserais probablement Sébastien Chabal dans mon groupe, pas forcément comme titulaire, mais il serait à coup sur dans mon groupe des 23. Je pense que le joueur Mancunien, possède une puissance unique, alors que le pack tricolore en manque cruellement je ne vois pas comment on pourrait se passer de Chabal. Jonah Lomu était lui aussi un joueur atypique, plein d’imperfection, mais il avait quelque chose que les autres n’ont pas : une puissance et une vitesse de feu ! Après c’est justement le travail de l’entraineur et des équipier d’utiliser cette puissance. Ce que les All Blacks et les Auckland Blues ont su faire à merveille. A la fin des années 90, la France possédait probablement l’ailier le plus rapide qu’elle n’est jamais eu avec Sébastien Carrat, qui courrait le 100 mètres en 10 »34, et qui marqua 12 essais en 10 matchs joués avec le CA Brive en Coupe d’Europe ! Probablement que ce joueur avaient ses défaut, mais je me suis toujours demander pourquoi un mec qui peut marquer des essais de 100 mètres en Coupe d’Europe face aux meilleurs clubs en France, n’a jamais compté la moindre sélection avec les Bleus ? Peut-être que d’autres ont remarqué cela : il me semble que la puissance d’un Sébastien Chabal est sous exploité avec le Quinze de France, on ne lui passe que très peu de ballons lancé, à chaque fois il se trouve à 2 ou 3 mètres derrière le regroupement, alors qu’il me semble qu’avec deux ou trois mètres de plus en profondeur et en lui passant le ballon à raz, sa puissance serait bien mieux utilisée. Peut-être a ‘on peur que le joueur s’isole (bien que des gars comme Vosloo ou Martin pourraient se faire un malin plaisir à nettoyer le ruck derrière Chabal) ? Mais à mon avis cela est à travailler avec le XV de France, et mon petit doigt me dit que je ne suis pas le seul à avoir fait cette observation et qu’il y aura peut-être du changement dans la manière de jouer autour de ce joueur qui je le répète me semble incontournable en France. Deuxième ligne, Numéro 8 ou même Flanker, sa polyvalence en fait à mon sens un remplaçant parfait (Compte tenu de sa vitesse, je me demande s’il ne faudrait pas le mettre à l’aile lorsqu’il ne reste plus que quelques minutes à la fin d’un match et que la France a un essai de retard, c’est souvent quand il a du champ qu’il excelle),

Après certains pourront toujours reprocher à Sébastien Chabal, de se prendre pour une star. Mais à ma connaissance, le joueur est exemplaire, est ne passe pas ses vacances à jouer à la pétanque à Saint Tropez ! Il vient même de refuser une offre de Clint Eastwood pour tourner un film aux côtés de Morgan Freeman et de Matt Damon ! Quant à son salaire, je le trouve insignifiant à côté de ceux que touchent certains joueurs de football qui n’ont pourtant pas le dixième de son aura.

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Le cas Sébastien Chabal »

  1. tout à fait d’accord avec vous Mr Rugby. J’espère qu’ils vont mieux l’utiliser en EDF et moi non plus je ne pense pas qu’il en fasse trop. On dirait que parfois les journalistes lui en veulent d’être populaire et n’arrivent pas à discerner le joueur et ce qu’il incarne en tant que civil.

  2. je partage votre analyse, j’ajoute que j’ai été choqué par les attaques ad hominem dont Chabal a été victime par certains journalistes (P. Salviac notamment).

  3. Ouai, n’en parlons plus, salviac n’est pas un journaliste!!!

    J’ai eu l’occassion d’aller maintes et maintes fois sur son pseudo-blog et je dois dire que je suis quasi-systématiquement contre ce qu’il dit… à 90% contre sur le fond, et à 100% contre dans la forme.

  4. Encore une fois je suis complètement d’accord avec vs Mr rugby. Chabal doit etre utilisé comme il l’est. Je crois aussi que c un remplacant de luxe plus qu’un titulaire a tel ou tel poste.

  5. Je pense que l’image que vend Sebastien Chabal dans les médias le dessert énormément, plus que ses carences en tant que joueur.
    Ceci étant les annonceurs souhaitant voir S.C. vanter les mérites d’une marque doivent se bousculer au portillon, il aurait tort de refuser.
    En tant que joueur Sebastien Chabal est un impact player, qui doit être utiliser en tant que tel.
    C’est un joueur idéal pour le coaching.
    On peut lui reprocher de perdre souvent des ballons après contact, de manquer de technique.

  6. Haaa, Chabal, un joueur que je vante depuis des années, bien avant qu’il soit sélectionné régulièrement en équipe de France. Un joueur puissant qui a vu son image faussée par la multi-diffusion de l’impact dans lequel il brise la mâchoir d’un All-Blacks. Chabal est depuis passé pour un violent, un néanderthalien alors qu’il est juste un joueur puissant souvent mal utilisé et qui a souvent eu beaucoup de mal à se lâcher sous le maillot des bleus. A croire qu’on a beaucoup de mal à utiliser les joueurs puissant en France puisque Carminati en avait déjà fait les frais bien des années auparavant.
    Tu parles d’un Jonah Lomu, un joueur qui a mon sens à révolutionné le rugby en démontrant qu’on pouvait être à la fois rapide et puissant, les all-blacks ont su l’utiliser pour ses qualités en tentant de minimiser ses défauts (la défense en particulier).

    Pour en revenir à Chabal, j’ai la sensation que si on l’avait utilisé à sa juste valeur, il aurait peut-être été plus à l’aise en sélection et aurait sûrement délivré de biens meilleurs prestations. Ce qu’on voit de lui en sélection est bien en dessous de ce qu’il est capable de fournir.

  7. On en revient bien à la même conclusion, tous les joueurs du groupe France sont de très bons joueurs. Reste à savoir comment les utiliser, avec quel système de jeu ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s