Le choc de Titans

Cet après-midi aura lieu le deuxième match entre l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, l’équipe qui sortira vainqueur de ce match sera alors numéro 1 mondiale au classement de l’International Rugby Board. Les All Blacks ont bien l’intention de récupérer ce titre honorifique laissé la semaine dernière. Reste qu’au vu du match de Bloemfontein les Champions du Monde Springboks apparaissent comme les grandissimes favoris d’autant plus que le match aura lieu à Durban et que le public Sud-Africain ne manquera pas de supporter encore une fois son équipe. De mémoire d’homme jamais personne n’avait vu les Néo-Zélandais dominée de la sorte comme ce fut le cas lors de cette première mi-temps. Il est vrai que les All Blacks ont retrouvé des couleurs dès la deuxième mi-temps. Graham Henry n’effectuera que deux changements : Cowan sera le nouveau demi-de-mêlé à la place de Leonard. Le jeune pilier droit Francks honorera sa première cape et remplacera Tialata blessé au genou. Côté Springboks seul Morne Steyn substituera Ruan Pienaar qui a un problème à une cheville.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le choc de Titans »

  1. Des Boks tu veux dire Polo66?
    En tout cas, on ne peut pas dire que ce match fut des plus réjouissants. On se rend le ballon à grands coups de tatanes. Ce jeu ne fait la part belle qu’aux huit de devant et permet de faire briller des Brüssow, Mtawarira, Ross, Kaino ou Spies, mais du reste c’est bourrin & co. Même les Sivivatu, Rococoko, Fourie et Habana ne brillent plus.
    Vive le jeu gallois quand même!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s