Tri Nations : Les Sprinboks broient du noir !

Les Springboks imposent leur jeu aux All Blacks

Les Springboks imposent leur jeu aux All Blacks

Pourtant les All Blacks avaient relevé le défi physique et proposèrent une prestation bien meilleure que celle de la semaine dernière. Les Champions du Monde, par ailleurs actuels leaders du classement IRB, ont pratiqué un jeu restrictif mais  jouant intelligemment sur leurs points forts. Les All Blacks sont en train de passer l’une des plus mauvaises passes de leur histoire. Le  rugby est avant tout un sport collectif, aucun individu est capable à lui seul de faire gagner un match, à la différence du basket-ball ou  –à un degré moindre- du football. Mais que dire alors de la prestation de Morné Steyn, l’homme de tous les records ? En effet, du haut de ses 4 caps le jeune sud-africain (il a eu 25 ans en juillet)  vient de battre pas moins de 4 records (Nombre de points dans un match des Tri-Nations, Records de points pour un homme ayant marqué tous les points de son équipe, il détrône Percy Montgomery pour le nombre de pénalités marqué dans un match pour l’Afrique du Sud, et prend le record de Titou Lamaison de joueur ayant marqué le plus de points aux All Blacks en un seul match). Il reste un match aux Springboks à jouer en Afrique du Sud, il s’agit du prochain test contre les Wallabies. Une rencontre à prendre très au sérieux, certes les Australiens avaient perdu leur premier match face à leurs voisins néo-zélandais, mais la prestation des aussies dans les phases statiques et dans leur jeu au pied est autrement plus impressionnante que celle des All Blacks. Le Rendez-vous du Cap sera donc capital. Ensuite les Champions du Monde partiront en tournée de l’autre côté de l’océan Indien : commençant par un test contre les Wallabies à Perth, puis un second à Brisbane, avant de terminer au Waikato Stadium d’Halminton pour un match qui risque d’être très très chaud ! Tout reste donc à faire dans ces Tri Nations Series. Reste que forte de joueurs exceptionnels tels que John Smit, Bismark Du Plessis, Victor Matfield, Pierre Spies, Fourie Du Preez, Morné Steyn, Bryan Habana, Jaque Fourie et bien sûr le néo racingman François Steyn la formation sud-africaine part comme grandissime favorite.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Tri Nations : Les Sprinboks broient du noir ! »

  1. En tout cas, on ne peut pas dire que ce match fut des plus réjouissants. On se rend le ballon à grands coups de tatanes. Ce jeu ne fait la part belle qu’aux huit de devant et permet de faire briller des Brüssow, Mtawarira, Ross, Kaino ou Spies, mais du reste c’est bourrin & co. Même les Sivivatu, Rococoko, Fourie et Habana ne brillent plus.
    Vive le jeu gallois quand même!!

  2. Je suis bien d’accord. Vive le jeu gallois !mais je comprends quand même les Springboks qui n’ont aucun intérêt à envoyer du jeu face aux Blacks. Peut être verra-t-on plus de jeu face aux Wallabies affaire à suivre…

  3. A propos, j’hésite à faire cet article sur les « Lions latins » dont je te parlais la dernière fois. En effet, contrairement aux britanniques, on a pas la même langue, et je vois franchement pas les français, roumains, italiens et argentins se mettre d’accord pour créer une sélection Latine. Qui plus est, cette sélection serait trustée par la France et l’Argentine, mis à part Tincu, Parisse, Castrogiovanni et Bortolami. C’est fumeux mon idée. :wink

  4. C’est une idée, il y a toujours le pour le contre. J’insiste pour dire que de toute façon, ce blogue à toujours la vocation à être interactif et si certains ont des choses intéressantes à dire sur le rugby envoyez-moi vos articles à mister.rugby@hotmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s