Mon coup de gueule !

Pourtant le Racing est capable de faire venir de bons joueurs français !

Dans un communiqué le Racing-Métro 92 a annoncé qu’il allait déposer une plainte  auprès de la Commission européenne contre la LNR et la FFR estimant que la mesure qui prévoit d’imposer à terme 70% de JIFF (Joueurs Issus de la Formation Française) violent gravement l’article 81 CE. En agissant ainsi monsieur Lorenzetti se contrefout de l’avenir du rugby français. Sur le principe je suis d’accord. Il existe une libre circulation des travailleurs en Europe. Seulement, tous les autres pays jouent la carte du protectionnisme. Il est pratiquement impossible pour un joueur français d’aller jouer en Super 14, où dans la Magners League. Ne me sortez pas les deux ou trois joueurs français qui sont partis vers ses destinations, ce ne sont que des exceptions qui viennent confirmer une règle bien réelle. Jacky Lorenzetti n’aime probablement pas le rugby. Son unique objectif est de construire un stade dans les Hauts-de-Seine qui lui rapporterait gros. Comme monsieur Lorenzetti est incapable de se payer le football, il a judicieusement préféré investir dans le sport bénéficiant du meilleur rapport qualité-prix (Vous savez ces bouseux avec l’accent du Sud-Ouest qui envahissent les spots de pubs à la télé pour trois fois rien !).   Le Racing-Métro 92, aurait pu débattre du bien fait ou non de ce point de règlement avec ces messieurs de la LNR. Fort de sa puissance financière, il aurait sans doute été écouté. Cela aurait le bon sens plutôt que de porter plainte devant la Commission européenne. Un homme qui se respecte aurait réagi ainsi et aurait eu le courage de débattre. La non sélection de l’Arena 92 (futur stade du Racing) pour l’Euro 2016 fut un échec pour Monsieur Lorenzetti, c’est probablement la peur de connaître un deuxième échec de taille que le président du Racing a décidé de passer à une offensive peut glorieuse. En effet, le Racing serait l’unique club du Top 14 incapable de former une équipe dont 50% des joueurs auraient été formés en France. Sans doute, que les internationaux français ne sont pas prêt à signer dans un club qui joue le bas de tableau.

Je n’ai rien contre les hommes qui ont de l’argent et du pouvoir, car l’une des valeurs fondamentales de notre République s’appelle la méritocratie. Mais visiblement du mérite, monsieur Lorenzetti n’en a que très peu : Expliquez-moi pourquoi tous les clubs du Top 14 seraient capables de former des joueurs (qu’ils soient français ou d’une autre nationalité d’ailleurs) et que le Racing en serait incapable ? N’est-ce pas cela l’incompétence ? Mes lecteurs le savent, je n’ai que très peu l’habitude d’être aussi agressif dans mes écrits, mes critiques sont toujours plus mesurées par respect de ceux qui travaillent. Mais, je ne vois pas pourquoi je respecterai ceux qui ne respectent pas grand-chose. Cette mesure prise par Monsieur Revol allait dans le bon sens, tous les présidents de clubs, y compris ceux qui ont connu les graves secousses de la crise, ont accepté le jeu. Tous sauf un.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Mon coup de gueule ! »

  1. Ca c’est sûr qu’il est rare de te vois pousser de telles gueulantes!!
    Sur le fond, je pense que le projet de JIFF passera car il ne parle pas de nationalité français, mais de formation française ce qui au point de vue du droit est une nuance non négligeable. Une précision toutefois, il est probable que la LNR soit amenée à faire une concession en réduisant le pourcentage à 50% au lieu de 70%, car la Cour Européenne pourrait estimer ce chiffre trop élevé.
    Sur la forme, il est clair que c’est un caprice de gosse de riche qui ne se rend même pas compte que c’est le rugby national qui est mis en danger. On a déjà aujourd’hui un mal fou à trouver un ouvreur digne de ce nom par exemple et ce ne sont pas les joueurs étrangers qui aident à en toruver (exemple: Lavea à Clermont qui barre le potentiel de Baby en 10).
    D’autre part, il devrait voir que l’économie générale du rugby est bien trop faible pour permettre à tous de suivre le rythme imposé par lui et qq autres (ST, RCT). Même des clubs dits riches comme le BO ou le CAB ne sont pas à l’abri en cas de coup dur pour les financeurs du club. Au passage, la prochaine re-négociation des droits TV sera capitale, soit ils augmentent et le rugby pourra prétendre voir plus haut soit ils restent à ce qu’ils sont et l’économie actuelle du rugby français ne pourra plus tenir.

  2. C’est surtout la manière de faire qui me déplaît. Pourtant j’ai le plus grand respect pour le Racing pour ses joueurs et notamment pour son entraineur. Le président ne me déplaisait pas jusqu’à présent. Mais là, je trouve que sa manière de faire et peu élégante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s