Les « Oil Black » comme chez eux !

Un grand succès populaire à Dubai

Au pays de l’or noir les All Blacks se sont sentis comme chez eux. Et si la délégation quinziste a perdu face aux Barbarians britannique pour la première fois depuis plusieurs décennies, leurs compatriotes pratiquant le rugby à 7 ont remporté la première manche des Séries Mondiales IRB en gagnant leurs voisins fidjiens en finale du tournoi de Dubaï. La France, elle, consciente de son retard par rapport aux toutes meilleures nations tablait sur une échéance à plus long terme en sélectionnant 5 joueurs ayant moins de 20 ans. On sent que Rio 2016 est déjà dans les esprits des Bleus. Les Français se trouvaient dans la poule D avec la Nouvelle-Zélande, l’Argentine et le Portugal, trois nations mieux classées que la France en rugby à7. C’est donc sans grosse surprise que la France a perdu ses trois matches de poule. Nos Bleus ont donc retrouvé les Russes en quart de finale de la « bowl » (finale des perdants) pour une victoire par le plus petit des écarts 22-21. Un petit point qui permit aux Français de retrouver le Zimbabwe en demi-finale. La nation africaine a remporté une nette victoire 27 à 14 avant de s’incliner en finale « bowl » face aux Champions du Monde Gallois. Les Wallabies remportent la finale « plate » et les All Blacks battent les Samoa dans la grande finale.

Le classement est donc le suivant :

1-Nouvelle-Zélande   20 points

2- Samoa                    16 pts

3- Angleterre              12 pts

3- Fidji                        12 pts

5- Australie                 8 pts

6- Afrique du Sud      6 pts

7- Kenya                     4 pts

7- Argentine               4 pts

10- Pays-de-Galles     2pts

Les Françaises remportent leur Tournoi !

La grande nouveauté de ce tournoi, est l’importance prise par le Tournoi féminin dans l’optique des JO de Rio de Janeiro. Il n’existe pas à proprement parler de Séries Mondiales féminines (on se demande ce que fait l’IRB)  mais un tournoi hybride avec des équipes nationales et des clubs a été organisé en parallèle. Et les Françaises ont tapé très très fort en remportant ce tournoi. Pourtant la première journée avait été passable avec deux défaites face aux Russes et l’équipe Thaïlandaises (Bangkok Angels), et deux victoires face aux Sud-Africaines et un prometteur 21 à 12 face aux Américaines. Lors de la deuxième journée, celle des phases finales, les Françaises ont réalisé un carton plein, balayant au passage les Ecossaises (14-0), les Sud-Africaines (26 à 5) et les Anglaises en finale. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, c’est la Française, du club de Villeneuve d’Ascq,  Gina Di Muzio qui a été élue meilleure joueuse du Tournoi ! Carton jaune, à la presse en ligne spécialisée, visiblement trop misogyne pour relater cette belle victoire. Il va falloir vite assimiler qu’un sport olympique implique un changement des comportements dans le petit monde du rugby sans quoi le rêve olympique risque d’être plus court que prévu.

Les 10 plus beaux essais de l’édition 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s