Top 14 Orange : le Racing-Métro s’invite parmi les grands

Le Racing prend la troisième place du Top 14

PARIS — La 15e journée du Top 14 a été marquée par la huitième victoire d’affilée du promu, le Racing-Métro, contre Toulon, qui l’a propulsé à la troisième place, dans un haut de tableau qui a vu les défaites du leader Castres à Bourgoin, de Clermont à Montauban et de Toulouse à Brive.

Lors de cette journée, le Stade Français a également décroché sa première victoire au Stade de France depuis juin 2008, face à des Bayonnais à nouveau relégables.

Le Racing dans la course. Le promu poursuit sa route. Pour leur huitième victoire consécutive, les Franciliens ont accroché Toulon à leur tableau de chasse, qui comptait notamment déjà le Stade Toulousain, le Stade Français et Biarritz. Les Racingmen ont trouvé les bases de leurs jeu: défense de fer avec Chabal en fer de lance et réalisme grâce à son ouvreur, Jonathan Wisniewski, aussi précis que lucide. Le maintien quasiment assuré, ils peuvent viser plus haut. Où s’arrêtera le Racing?

Les mal-classés se rebiffent. Les clubs du bas de tableau, en lutte féroce pour le maintien, ont fait la moisson face aux +gros+ qui leur ont rendu visite. Dès vendredi, Montauban avait fait chuter Clermont, puis samedi Bourgoin a étouffé d’entrée de jeu le leader Castres. Dimanche, Brive et Albi, qui n’avaient pu s’entraîner une partie de la semaine en raison de la grippe H1N1, se sont requinqués face à un Biarritz inquiétant et contre Toulouse qui a mis une période à se réveiller. Seul Perpignan a franchi à domicile l’obstacle montpelliérain et s’est rapproché à 2 points de Castres. Bayonne, battu au Stade de France, fait les frais de ces victoires des mal-classés.

Le Stade Français vainc ses démons. Le Stade Français a renoué avec la victoire au Stade de France, qu’il n’avait plus connue depuis juin 2008. En venant à bout de leurs démons dans l’enceinte dyonisienne, les Parisiens ont également retrouvé le goût du succès après deux défaites contre le Racing-Métro et Toulon. Avec le retour des internationaux, notamment le demi de mêlée Julien Dupuy, ils ont retrouvé un peu de leur jeu et profité de Bayonnais limités pour prendre le bonus offensif, grâce au sixième essai de la saison de Mark Gasnier, seul meilleur marqueur du Top 14.

La phrase de la semaine. « On a presque frôlé le ridicule, tellement les essais étaient par moments gag », a dit l’entraîneur de Bayonne Thierry Mentières. Ses joueurs, « tétanisés par l’ambiance du Stade de France », ont montré de grosses faiblesses, incapables notamment d’empêcher trois essais dans la première demi-heure. L’Aviron est à nouveau relégable (13e, 23 pts) et quelque peu distancé: il est à 4 points de Bourgoin, premier non-relégable. Il devra profiter de la parenthèse européenne pour remettre les choses au point, avant de recevoir le Racing-Métro, puis Toulouse.

Europe. Le Top 14 cède la place pendant deux semaines à la Coupe d’Europe, suivies d’une semaine de trêve de Noël. Le Championnat reprendra le 30 décembre avec une affiche entre Toulouse – Perpignan au Stadium. Les autres rencontres: Castres – Montauban, Bayone – Racing-Métro, Biarritz – Bourgoin, Clermont – Brive, Montpellier – Stade Français, Toulon – Albi.

Résultats de la 15e journée :

Vendredi:

Montauban – Clermont 20 – 15

Samedi:

Bourgoin – Castres 16 – 9

Perpignan – Montpellier 29 – 3

Stade Français – Bayonne 34 – 10

Dimanche:

Albi – Biarritz 20 – 9

Brive – Stade Toulousain 27 – 21

Racing-Métro – Toulon 28 – 15

Source : AFP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s