Top 14 Orange : Castres reprend la tête

Le N°8 du Stade Français Juan Manuel Leguizamon (g) est taclé par le demi d'ouverture de Castres's Cameron Mc Intyre, le 27 janvier 2010.

PARIS — Castres a repris seul les commandes du Top 14 de rugby après sa victoire (32-14) contre le Stade Français, profitant de la défaite (24-33) de Clermont au Racing-Métro, mercredi, lors de la 19e journée qui se poursuit jeudi avec notamment le derby basque à Bayonne.

Les Castrais comptent quatre points d’avance sur Clermont à l’issue de cette 19e journée, la dernière avant l’ouverture du Tournoi des six nations, samedi 6 février.

Menés (14-6) à la pause après un essai du centre parisien Geoffroy Messina, les Tarnais ont réduit leur adversaire au silence lors du second acte et inscrit deux essais dont un du Néo-Zélandais Chris Masoe, qui vient de prolonger jusqu’en 2012 son contrat dans le Tarn.

Le Stade Français chute d’une place au classement et pourrait même se retrouver neuvième en cas de succès de Biarritz jeudi à Bayonne.

Comme Castres en première période, Clermont a été âprement dominé à Colombes (Hauts-de-Seine). Le Racing-Métro lui a même infligé un cinglant 30 à 0 en un peu plus d’une mi-temps avant de subir sa réaction, sans toutefois céder le point de bonus défensif.

Le Racing renoue avec le succès après deux défaites consécutives en Top 14 face à Bourgoin et Perpignan, et réalise une excellente opération en reprenant provisoirement la troisième place du classement avant les autres rencontres de la 19e journée programmées jeudi, notamment Albi-Toulouse et Perpignan-Bourgoin.

Mercredi, Toulon et Brive ont conforté leurs ambitions dans la lutte pour les barrages en battant respectivement Montpellier (31-19) et Montauban (19-14).

Les Toulonnais ont survolé les débats à Mayol en inscrivant quatre essais, contre un seul pour les Montpelliérains, par Kefu, Lamont, Missoup et Auelua. En l’absence de Jonny Wilkinson, l’Argentin Felipe Contepomi a assuré le rôle du buteur.

Les Brivistes, eux, ont éprouvé plus de difficulté pour faire plier Montauban. L’ouvreur Fabrice Estebanez, convoqué au sein du XV de France pour le Tournoi des six nations, a ouvert les débats par un essai dès la 2e minute et l’arrière Alexis Palisson, revenant en bleu, a assuré le reste des points.

Source : AFP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s