Un Super 14 : fou, fou, fou !!!

Loin des terrains gras et boueux de l’hémisphère nord, du jeu défensif des équipes européennes, des ailiers du vieux continents qui se débarrassent de la balle au pied, espérant le bon rebond. Le Super 14, est lui, parti sur les chapeaux de roues ! On en veut pour preuve le match complètement incroyables entre les Lions et les Chiefs qui s’est terminé sur le score invraisemblable de 72 à 65 pour la franchise néo-zélandaise. Si le grand public semble apprécier ce jeu tout à l’offensive, les spécialistes seront plus sceptiques : il suffit d’aller voir les statistiques des placages manqués, pour comprendre. serait-ce là les premières influences du rugby à 7 dans le monde du quinze ? C’est une vraie question, et seul l’avenir nous répondra. En attendant le blogue de Mister Rugby vous propose les plus beaux essais de cette troisième journée de Super 14.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Un Super 14 : fou, fou, fou !!! »

  1. M’enfin on peut douté du réel niveau de ce super 14 ! Pour ce qui est des influences du seven, je ne suis qu’à moitié convaincu. Bcp de sport olympique passent complètement inaperçu : Le hockey feminin n’interesse que que deux pays (usa et canada). j’attends de voir les reformes du super 15 pour voir si vraiment le niveau de jeu s’améliore. qd je vois le match Clermont Perpignan je me dit que le niveau du rugby français reste pas trop mauvais

  2. Pareil que Polo, je doute du niveau réel du super 14, niveau combat y a pas grand chose, tu m’étonnes qu’ils se fassent surprendre en coupe du monde. Il essayent de mettre des scores de basket pour rendre ça plus attractif vu les difficultés qu’ils éprouvent à remplir les stades. Tant mieux si les spectateurs du Sud aiment ça, moi je trouve ça un peu ridicule même si c’est plus plaisant à regarder qu’un 6-3, je vous l’accorde bien volontiers. D’ailleurs entre ces 2 scores extrêmes, je pense qu’un juste milieu est possible.
    Également, je pense pas que le Seven a une influence si importante que tu veux bien lui accorder. Je pense que le seul fait que les joueurs savent qu’ils ne jouent pas la relégation inconsciemment les poussent à ne pas donner le meilleur d’eux en défense notamment.
    Le Top14 s’est également amélioré car on voit que la hiérarchie habituelle a été bousculé cette année avec Castres, Toulon et le Racing.

  3. N’oublions pas que les sudistes ont gagné 5 des 6 coupes du monde ! Ne soyons pas trop durs avec eux ! Je crois que hormis en Afrique du sud, le Super 14 a un succès tout relatif. Si l’on compare le succès des séries mondiales de rugby à 7 à Wellington face à certains match des Hurricanes qui se sont joués devant très peu de spectateurs. Après, il faut relativiser l’échec du Super 14. N’oublions tout de même pas que la Nouvelle-Zélande est 20 fois moins peuplées que la France, qu’en Australie le rugby à XV n’est que le quatrième ou cinquième sport.
    Je me demande carrément s’il n’y a pas une volonté délibérée de ne pas jouer les phase de combat qui viendrait des dirigeant de la SANZAR.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s