Un avant-goût de Charléty

Le Stade français devrait recevoir le Racing à Charléty, comme un avant-goût des prochaines saisons

Le Stade Français va pouvoir mesurer la ferveur des travées de Charléty. En raison du mauvais état de la pelouse du stade Jean-Bouin, le club de Max Guazzini jouera la 26e et dernière journée du Top 14 face au Racing-Métro sur le pré qui l’accueillera toute la saison prochaine même si le président parisien indique qu’il n’«est pas encore décidé» sur cet « exil » pendant les travaux de construction d’un nouveau stade sur le site de Jean-Bouin. «A l’heure où je vous parle, le stade Jean-Bouin est inutilisable parce qu’avec ce qui s’est passé cet hiver, la pelouse est pourrie, a constaté Guazzini. On ne peut pas décemment jouer un match. Aller où ? Le dernier match de la saisonje pense qu’on va le jouer à Charléty.»

lors que le conseil de Paris a adopté mardi une délibération déclarant d’«intérêt général» la construction d’un nouveau stade de rugby de 20.000 places à Jean Bouin, pour un coût global estimé par la ville à 157 millions d’euros, le Stade Français peut s’attendre à pas mal de délocalisation. «Pendant les travaux, forcément on jouera beaucoup de matches à Charléty, poursuit le président francilien. On fera le Stade de France, on fera une ou deux délocalisations, on jouera à Charléty… Ce n’est pas encore décidé. Il faudra bien qu’on ait un point d’attache. Après, on va voir comment on va naviguer…» Le Stade Français a joué pour la dernière fois à Charléty face à Leicester lors de l’édition 2005-2006 de la H Cup.

(Lequipe.fr/AFP)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Un avant-goût de Charléty »

  1. Charléty n’est pas un stade fait pour les sports collectifs, néanmoins il représente une solution de pis-aller pendant les travaux. Il faut mieux un stade avec un public voué à sa cause plutôt que de jouer les gens du voyage partout dans la région parisienne. En plus, cela fera moins de dépenses, parce que dans le genre je craque le pognon sans être sûr du retour sur investissement, Guazzini est très fort. Il faut espérer que le futur Jean-Bouin permettra aux joueurs de bénéficier des meilleures installations possibles.
    A condition bien sûr que Goasguen et autres emmerdeurs hypocrites (cf. terrains de Rolland-Garros) ne viennent pas encore poser leur recours.

  2. Il me semble avoir déjà dénoncé ce type de problèmes : Quand la gauche est porteuse d’un projet, la droite est contre. Quand c’est droite qui à des idées, la gauche se mobilise contre. Pourtant ce type de projet ont besoin, pour le général, de l’accord des mairies, des conseils généraux et régionaux. Difficile de fédérer tout le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s