Le patron, c’est Toulon

Le demi d'ouverture de Toulon, Jonny Wilkinson, tire une pénalité contre Perpignan, le 17 avril 2010.

PARIS — Toulon s’est emparé de la tête du Top 14 de rugby en faisant chuter (33-23) Perpignan à Marseille, tandis que le Stade Français a perdu toutes chances de qualification à Albi et que Montpellier et Bourgoin ont assuré leur maintien, samedi lors de la 25e et avant-dernière journée.

Grâce à un drop de cinquante mètres de l’Anglais Jonny Wilkinson, le RC Toulon, de retour parmi l’élite en 2008/2009, ravit la tête du classement au tenant du titre catalan et préserve son invincibilité à domicile cette saison, Vélodrome compris.

Les Varois joueront leur dernier match de la phase régulière samedi prochain à Brive pour un billet « direct » en demi-finale, alloué aux deux premiers du classement. Perpignan (2e) poursuivra le même objectif contre Albi, déjà condamné à la relégation mais auteur du carton de la journée (38-24) contre le Stade Français.

Clermont (3e), Castres (4e), voire Toulouse (5e) sont toujours en course pour les deux premières places. A défaut, les Clermontois mènent dans la lutte pour un match de barrage à domicile grâce à leur pénible succès (25-19) sur Castres vendredi soir mais sont attendus à Biarritz samedi prochain.

Toulouse a pratiquement perdu tout espoir d’éviter les barrages après sa défaite (13-15) contre Bourgoin au stade Gerland de Lyon. Les Toulousains devront l’emporter samedi prochain contre Castres pour accrocher un barrage à domicile, une semaine après leur demi-finale de Coupe d’Europe contre les Irlandais du Leinster le 1er mai.

Le Stade Français a lâché prise dans la lutte pour la sixième place, la seule faisant encore débat pour compléter le tableau des barrages. La défaite (24-38) à Albi, la lanterne rouge qui s’offre un ténor du Top 14 pour sa dernière sortie à domicile, est un nouvel épisode de la calamiteuse saison parisienne.

Le Stade Français jouera son honneur samedi prochain face au Racing-Métro, qui disputait une partie décisive pour conserver sa sixième place face à Biarritz samedi soir à Colombes (20h45).

Brive a grandement compromis ses chances pour les barrages en s’inclinant (25-33) à Bayonne. Bourgoin a attendu la réception du Stade Toulousain à Gerland pour assurer définitivement son maintien, comme Montpellier, vainqueur (19-6) à Montauban.

Les Montalbanais, par ailleurs menacés de rétrogradation administrative et de dépôt de bilan, joueront une « finale » pour le maintien « sportif » avec Bayonne samedi prochain à Sapiac.

Source : AFP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s