2025 Odyssée de l’Ovale

1995-2010. Quinze ans ! Quinze, ce chiffre magique pour nous tous. Quinze ans que le rugby est devenu un sport professionnel. Le succès de notre sport parmi les grands sports professionnels est total. En quinze années, le Top 14 Orange est devenu le deuxième championnat en termes de spectateurs derrière la Ligue 1. Des championnats professionnels sont apparus dans l’hémisphère sud, en France, au Royaume Uni, en Italie, mais aussi en Espagne, en Russie ou bien encore au Japon. A travers le récit qui vient j’ai essayé d’imaginer ce que serait dans 15 ans… En 2025 !

Vendredi 7 mars 2025, dix-neuvième journée du championnat de France de rugby, rebaptisé depuis peu Huawei Top 14 du nom de la première entreprise de téléphonie mobile de République Fédérale de Chine (RFC) ayant racheté récemment Eurotelco (fusion de France Telecom et de la Deutsche Telekom). L’USAC (Union Sportive Arlequin Catalunya) affronte les Rafales de Bordeaux dans leur M6Arena, un stade ultramoderne dont la pelouse est complètement recouverte par un toit géant. Après un grand show à l’américaine un effet pyrotechnique annonce l’entrée des joueurs sur le terrain. Les 50 000 spectateurs sont en délire. Apparaît sur les 4 écrans géants du stade le jeune Théo Vergnès-Bertrand, la nouvelle pépite du rugby français est un pur produit de l’école catalane et fut la grande révélation du Mondial 2023 qui a eu lieu en Amérique du nord et dont la France est sortie vainqueur. Avec ces 70 millions d’euros de budget la franchise perpignanaise fait figure de cendrillon aux côtés des 13 autres franchises de ce Huawei Top 14. Cependant grâce à son centre de formation et une génération dorée de jeunes talents l’USAC a réussi à gagner un dixième titre de champion de France en 2024. Le premier bouclier perpignanais depuis celui de 2009. Les maillots sang et or floqués du nom de Vergnès-Bertrand se vendent comme des petits pains jusqu’en Corée. Théo baisse la visière de son casque et s’apprête à effectuer le coup d’envoi. En effet depuis les accidents mortels des mondiaux de 2019 et 2023 la WRU (World Rugby Union dont le siège est à Hong Kong et substituant l’IRB) a cédé à la pression des compagnies d’assurances (celles-ci gouvernent complètement le monde depuis quelques années) qui voulaient absolument que les joueurs de rugby soient vêtus de casques. Depuis les tribunes Thomas Castaignède, Président de la LNR, apprécie le spectacle. Il est particulièrement heureux de voir le succès d’un joueur tel que le jeune Théo Vergnès-Bertrand, le quinquagénaire se reconnaît complètement dans ce trois-quarts centre racé, amateur de grands espaces, de chistera et de feinte à l’ancienne. Thomas affiche un large sourire, mais le banquier de la city a du pain sur la planche car si le Huawei Top 14 est devenue LA référence dans le monde du rugby, rien n’est facile. En effet, la fédération chinoise vient de lancer le China Championship Chungwa Rugby (portant le nom du principal concurrent de Huawei) un championnat de 12 équipes complètement professionnel. Si du côté sportif le CCCR n’est qu’une pâle copie du Top 14 avec des équipes composées d’anciens All Blacks et Wallabies et les meilleurs asiatiques, côté financier le CCCR affiche une santé étonnante et certains clubs tels que ceux de Tapei, Hong Kong ou Shangai connaissent un succès populaire grandissant. Aux Etats-Unis et au Canada une NARL (Northern America Rugby League) vient de naitre. Mais avec Thomas Castaignède, la France pourra toujours jouer sur sa créativité et son audace : le Président va essayer de faire le forcing pour créer deux nouvelles franchises dont l’une serait basée à… Londres ! Le Landais lui-même habitant de la City sait que la capitale britannique est devenue avec 450 000 hexagonaux la huitième ville française. A côté de lui se trouve Virginie Dassault, héritière du groupe du même nom et propriétaire de la franchise des Rafales de Bordeaux. Thomas n’est pas venu voir un énième match de rugby, mais plutôt chercher le soutien de son amie Virginie, celle-là même qui avait placé l’ancien trois-quarts centre à la tête de la Ligue. Car Madame Dassault propriétaire du Figaro et de plusieurs chaines de télévision est devenue le personnage incontournable du rugby pro. Après le match, ils parleront sans doute de ce projet de Coupe du Monde 2035 en France, histoire de rentabiliser un peu plus les nouveaux stades créés pour les formations du Top 14, comme ce Stade Pernod-Ricard de 80 000 places à Marseille qui est en cours de construction. Pour la petite histoire les Rafales de Bordeaux qui comptaient sur leur feuille de match 3 Bleus, 7 All Blacks et 3 Wallabies, tous en activité) ont largement remporté leur match face au champion sur le score de 54 à 32. Théo Vergnès-Bertrand enlève rageusement son casque à la fin du match, il sait qu’avec cette neuvième place il sera difficile de rejoindre le quatuor de tête composé du Racing, du Stade français, de Lyon et de Marseille.

Publicités

3 réflexions au sujet de « 2025 Odyssée de l’Ovale »

  1. Ping : 2025 Odyssée de l'Ovale « Le Blogue de Mister Rugby | rssFrance.net

  2. Ouah ! Je n’avais jamais lu ça. Excellent article et excellente vision de l’avenir. Une franchise à Londres ! Non pas ça s’il vous plait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s