L’Ecosse remporte la série de test face aux Pumas

Leguizamon face aux Ecossais

C’est une première pour les joueurs des highlands, le XV du chardon vient de remporter son deuxième succès consécutifs face aux Pumas. Les joueurs argentins n’avaient pas perdu une série de test depuis bien longtemps.

« Ceci n’est pas normal » admit Mario Ledesma…

Mar del Plata- Le talonneur Mario Ledesma a expliqué de manière concluante les problèmes rencontrés par les joueurs de la sélection argentine suite à la double défaite face à l’Écosse. « Cela représente notre réalité d’aujourd’hui, nous sommes inquiets parce que ce n’est pas commun pour les Pumas. Mais on en a vu d’autres, on relèvera la tête dans l’adversité. »

Les Pumas sont encore une fois tombé face aux Ecossais à Mar del Plata, cette fois-ci sur le score de 13 à 9. La semaine dernière, déjà, ils avaient perdu à Tucuman sur le score de 16 à 24. Le match s’est joué sous des pluies diluviennes et un vent violent. Le capitaine, Felipe Contepomi, s’est retiré du match à cause d’une blessure.

Gonzalo Tiesi a fait lui aussi son autocritique : « On a répété les erreurs que nous avions promis de ne plus refaire ».

Les Pumas tenteront d’inverser la tendance samedi prochain lorsqu’ils rencontreront rien de moins que le XV de France dans le stade du célèbre club de football  Velez Sarsfield.

Source : La Gaceta de Tucuman

Traduction de Mister Rugby (himself)

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’Ecosse remporte la série de test face aux Pumas »

  1. Si les arrières des Pumas peuvent avoir une allure présentable (Contepomi, Hernandez, Agulla, Bosch, Tiesi), les avants eux ne sont plus au niveau. Roncero-Ledesma-Scelzo, c’est certes expérimenté et vicieux, mais trop vieux maintenant. Devant, seuls Albacete, Fernandez-Lobbe et Leguizamon sont vraiment au niveau international. Le reste n’est que de la grinte (et c’est déjà pas si mal). Mais attention les Pumas, car en 2011, l’Ecosse et l’Angleterre peuvent se qualifier à leurs dépens. L’Ecosse progresse avec un pack qui se reconstitue, une belle troisième ligne, et surtout un ouvreur excellent buteur et fiable, qui permet de gérer comme un métronome leur jeu. Certes, Parks ne sera jamais Carter, mais dans son registre « Morné Steyn », il se révèle très utile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s