Les All Blacks humilient l’Australie

Brad Thorne et les siens ont surclassé les Wallabies

Carter au centre du jeu
Cette fois, il n’y a plus de doutes, si tant est qu’il y en avait ! Les Blacks sont nettement au-dessus de la concurrence. Non pas un cran, mais bien plusieurs étages ! Après les sorties victorieuses contre l’Afrique du Sud, le constat avait été fait que les… Sud-Africains n’étaient pas au top. Mais c’est en fait bien la Nouvelle-Zélande qui se trouve sur un nuage en ce moment. Les Blacks ont éparpillé ce samedi les maigres espoirs australiens aux quatre coins du terrain de Melbourne. Et il ne leur a fallu que 40 minutes pour cela. Si Giteau ouvrait la marque au pied rapidement (5e), la suite n’était pas heureuse pour les locaux. Dan Carter concentrait sur lui l’attention les cinq minutes suivantes. D’abord en égalisant (3-3) puis en se faisant étonnamment contrer sur un jeu au pied. Cela souriait à Mitchell qui s’en allait aplatir (8e).

Mais cet essai sonnait… la fin des espoirs des Wallabies, qui par la suite coulaient corps et âmes. Carter, fâché d’avoir commis une erreur, s’en allait à son tour contrer Barnes et remettre les siens dans le sens de la marche (8-10, 10e). Puis, sur un ballon gagné par Kaino, l’ovale partait au large, Jane recentrait astucieusement d’un petit coup de pied et Muliana n’avait plus qu’à aplatir (8-15). Carter ratait la transformation mais Giteau n’était pas plus heureux quelques minutes plus tard. Et si les Blacks étaient réduits un temps à 14, cela ne les empêchait pas d’enfoncer encore un peu plus la tête de leurs adversaires sous l’eau. McCaw récupérait un ballon derrière un regroupement, réalisait un crochet d’ailier, puis un raffut et aplatissait (11-22, 27e). Et ce n’était pas encore fini. Sur une touche prise par Woodcok, le ballon filait sur l’aile jusqu’à Jane, qui échappait aux placages version «très light» de Brown et Genia et pouvait s’effondrer à son tour derrière la ligne d’essai (14-32, 37e).

7 essais en tout !
Complètement dépassés dans le jeu, visiblement déboussolés par tant de puissance et incapables de trouver la faille dans la défense noire, les Wallabies allaient-ils se remettre le temps d’une pause aux vestiaires ? Ce n’était assurément pas le cas de Mitchell, coupable d’une grossière faute et qui voyait l’arbitre, Craig Joubert, lui tendre logiquement un deuxième carton jaune (43e). Réduits à 10 pendant une mi-temps complète, l’Australie empruntait le chemin pavé de l’enfer. Muliana, Rokocoko et Flynn allaient ainsi à leur tour porter l’ogive au-delà des perches, alors que Carter complétait le travail au pied (4 transformations, 2 pénalités et 1 essai en tout). L’honneur était (presque) sauf pour le clan de Robbie Deans grâce à Adam Ashley-Cooper puis Rocky Elsom (28-49) mais la nuit risque d’être compliquée dans le camp des Australiens. Et la semaine prochaine, c’est en Nouvelle-Zélande, pour la revanche, qu’il faudra se déplacer !

Résultat de la 4e journée :
Australie – Nouvelle-Zélande 28-49

Source : lefigaro.fr

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les All Blacks humilient l’Australie »

  1. Si les australiens ont joué 40 minutes à 14 et ont tout de même réussi deux fois a marqué des essais je crois que les australiens ont aussi un potentiel intéressant. D’ailleurs ils ont plutôt bien joué leur 1er match face aux boks. j’attends la revanche entre les deux équipes avec impatience… mais c’est vrai que pour l’instant les blacks semblent être sur une autre planète.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s