Les Wallabies ont retenu la leçon

Les Wallabies remporte le trophée et évite la dernière place

Au terme d’un match complètement fou, l’Australie a assuré sa deuxième place du Tri-Nations 2010, en battant l’Afrique du Sud (41-39), ce samedi à Bloemfontein, lors de l’avant-dernière partie du tournoi de l’hémisphère-sud. Sans l’ultime coup de pied salvateur de Kurtley Beale à la dernière seconde, l’Australie aurait encore laissé filer une rencontre qu’ils dominaient outrageusement à la pause. Un an après leur sacre, les Boks finissent derniers.

Un grand n’importe quoi, mais avant tout un grand spectacle… Voilà le résumé à faire de l’ultime confrontation de ce Tri-Nations entre l’Afrique du Sud et l’Australie (39-41), dans la veine du match de la semaine dernière qui avait vu les Springboks remporter leur première victoire de la compétition face aux Wallabies (44-31). Comme à Pretoria, les Australiens ont archi-dominé la première période, réduisant à certains instants les champions du monde en titre au simple rang de faire-valoir. Mais comme à Pretoria, les Australiens ont laissé les Sud-Africains revenir, dans des proportions plus incroyables encore.

Portés par quatre essais inscrits en moins d’une demi-heure, grâce à Beale (3-10, 9e), O’Connor (3-17, 15e), Moore (6-24, 22e) et Elsom (6-31, 26e), les Wallabies volent sur le Free State Stadium de Bloemfontein durant la première période. Beale, Mitchell et consorts multiplient les percées de 50 mètres à partir de leur propre camp, profitant des innombrables plaquages manqués des Boks pour prendre une avance de 25 points. Mais un match de rugby ne dure pas une demi-heure.

27-0 pour l’AfSud en 20 minutes !

Grâce à un petit coup de pied par-dessus pour lui-même enchaîné d’un décalage dans la course pour Fourie qui s’en va à l’essai, Matfield réveille les Sud-Africains à l’entame du temps additionnel (13-31, 40e+2). Et enclenche une série dévastatrice pour les Wallabies, complètement amorphes au retour des vestiaires et qui encaissent finalement un… 27-0 ! Steenkamp aplatit en puissance au milieu d’une forêt de joueurs (20-31, 46e). Après une nouvelle pénalité de Steyn, implacable au pied (23-31, 50e), Jean De Villiers marque encore en force entre les perches (30-31, 54e) et les Sud-Africains prennent l’avantage grâce à un autre coup de pied de Steyn (33-31, 61e).

Au bout du rouleau, les visiteurs se voient déjà derniers du Tri-Nations lorsque Faingaa se fait avertir et que Steyn passe encore une pénalité dans la foulée (36-31, 70e). Mais un éclair de Mitchell, qui voit le trou de souris plein axe pour s’en aller plonger entre les poteaux remet les Wallabies dans le match (36-38, 73e). A l’inverse de la catastrophe de Pretoria, l’Australie a su se remobiliser, probablement consciente qu’une deuxième défaite de ce type en une semaine ferait plus que mauvais genre. Et malgré une nouvelle pénalité lointaine de Steyn (39-38, 77e), Beale sauve les siens d’un coup de pied monumental, décalé côté droit à 55 mètres et à la sirène (39-41, 80e+1). La troisième place est pour l’Afrique du Sud et la Mandela Cup pour l’Australie, qui s’est encore offerte de sacrées sueurs froides.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les Wallabies ont retenu la leçon »

  1. Jeune et magnifique équipe effectivement, pour moi ça reste l’équipe qui peut battre les All Blacks l’année prochaine chez eux. Même si un an, c’est long. En plus cette équipe propose un jeu intéressant, avec des petits gabarits très électriques : Je te propose de lire l’article qui leur est consacré sur le blog ami ‘NICE RUGBY’ : http://nicerugby.blog.lemonde.fr/2010/09/04/pendant-ce-temps-la-les-wallabies%E2%80%A6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s