Et de quatre pour les « Black ferns » !

La Nouvelle-Zélande a remporté le 5 septembre pour la quatrième fois consécutive la Coupe du monde de rugby féminine en battant en finale l’Angleterre 13-10. Bien que réduites à 13 pendant une partie de la première mi-temps après l’exclusion temporaire d’Anna Richards et Mel

Bosman, les Néo-Zélandaises, qui avaient écrasé la France 45-7 en demi-finale, menaient 7-0 à la pause. Portées par leur public, les Anglaises avaient réussi à revenir à égalité (10-10) à vingt minutes de la fin de la rencontre. Mais les Néo-Zélandaises ont réussi à inscrire une pénalité supplémentaire, prolongeant ainsi leur domination sur le rugby mondial féminin pour quatre années supplémentaires.

Carla Hohepa, élue joueuse de l'année aux côtés de Huriana Manuel célèbrent la victoire des 'Black ferns'

Source : courrierinternational.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s