Les meilleurs moments des Tri Nations Series 2010

Pour tous ceux qui n’ont pas pu voir les matchs au rythme endiablé sur Canal +, pour clôturer cette magnifique saison de l’hémisphère sud qui vit la victoire des terribles All Blacks, plus fort que jamais, pour revoir les images d’une  jeune  talentueuse  et pleine de panache équipe d’Australie voici les meilleurs moments des Tri Nations Series 2010.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Les meilleurs moments des Tri Nations Series 2010 »

  1. Du beau rugby de la part des 3 équipes du Sud. Les blacks montrent bien qu’ils ont un réservoir inépuisable. Les jeunes nouveaux kiwis sont au diapason de ceux qui sont partis, voire meilleurs.

  2. Je ne suis pas sûr que les nouveaux soient individuellement meilleurs que les nouveaux d’il y 5, 7 ou 10 ans, mais ce qui fait la force des All Blacks est l’extrême précision de leur collectif. Ils ont le meilleur collectif, dès lors chaque individualité est élevée à son maximum.

  3. Questions sur ton analyse très juste. Mais comment font ils pour toujours (ou presque) donner tant de cohésion avec un effectif remanié? Même si celui de 2010 a tout de même pas mal de cadres que nous connaissons. Pourquoi n’en sommes sous pas capables?

  4. Ils ont les 2 joueurs méga-clés que sont McCaw et Carter. McCaw est une légende de ce jeu, comme on a eu Blanco ou Rives, il s’adapte en permanence extrêmement finement au règlement. Comme capitaine, je crois qu’il a connu seulement 5 défaites. Carter est pour sa part le meilleur 10 de l’histoire, complet dans tous les secteurs. Qui plus est, dans le rugby moderne, la relation ouvreur/3° ligne aile grand champ est primordiale, car le 7 est généralement l’avant le plus rapide au soutien des 3/4, lancés par le 10, donc il faut de la complémentarité entre le 10 et le 7. Remplace les par Thomson pour McCaw et Donald ou Cruden pour Carter et tout de suite le liant se perd.
    En 99, les australiens avaient ces world class players: Eales, Kefu, Gregan, Larkham, Horan.
    En 2003, les anglais avaient ces world class players: Johnson, Hill, Back, Wilkinson, Robinson.
    En 2007, les sud-afs ont bénéficié d’un calendrier extrêmement simple pour une CDM mais ils avaient tout de même ces world class players: Smit, Matfield, Du Preez, Habana, Montgomery.
    La France aussi a eu des world class players mais le groupe n’était peut-être pas assez soudé. Au travers des CDM, on a eu: Blanco, Lagisquet, Sella, Champ, Galthié, Ntamack, Ibañez, Magne, Pelous, Dominici et Jauzion. Mais ça n’a pas suffi. Aujourd’hui, je nous vois comme world class players Dusautoir, Harinordoquy et Jauzion. Ca me semble faire peu.

  5. Bizarrement, c’est l’époque où la France semblait compter le moins de talent qu’elle a été le plus proche du titre. Je pense à l’année 1995. Pour moi 95 restera plus que 87 ou 99 l’année ou la France avait vraiment les moyens d’aller chercher la coupe. Pourtant je pense que les Saint André, N’Tamack, Beneton, Acoceberry avaient moins de talent que les Blanco, Lagisquet et consort. Mais il y avait une cohésion qui rendait cette équipe très forte. Les joueurs se complétait à merveille. A mon avis, Berbizier à toujours su trouver les bons rapports puissance/vitesse ; Technicité/force.

  6. Berbizier est un individu extrêmement parano qui peut même se montrer exécrable, mais il reste un coach de très grand talent. Il n’a pas gagné de Tournoi avec la France mais en a fait une équipe extrêmement soudée. Il est le coach qui a eu avec l’EDF le plus de succès face aux sudistes, y compris à l’extérieur. L’Italie a connu sa meilleure période sous son mandat et maitenant le Racing profite de ses talents.
    En 95, le XV de France avait de très belles individualités: Sadourny, Ntamack, Sella, Saint-André, Galthié, Cecillon, Cabannes, Benazzi, une deuxième ligne de fer forgé avec Merle-Roumat, et une excellente première ligne avec notamment Califano et Gonzales. Pas de grande star mais un très bon joueur à chaque poste.
    En 97, il y avait quand même une possibilité de titre. Quand tu vois l’équipe: BLANCO Serge – CAMBERABERO Didier , SELLA Philippe , CHARVET Denis , LAGISQUET Patrice – (o) MESNEL Franck – (m) BERBIZIER Pierre – ERBANI Dominique , RODRIGUEZ Laurent , CHAMP Eric – CONDOM Jean , LORIEUX Alain – GARUET Jean-pierre , DUBROCA Daniel (cap), ONDARTS Pascal !! Pas grand chose à redire!!

  7. En 77 tu veux dire. Mais je pense que les Français ne s’étaient pas vraiment préparés à gagner cette année là. C’est l’an zéro du rugby.

  8. En fait ni en 97 ni en 77 :D!!
    En 87!!
    Et oui, après leur énorme demi-finale, les Bleus ne se sont quasi pas entraînés et n’ont fait que fêter leur victoire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s