Toulouse prend les commandes, Agen respire


Vincent Clerc et les Toulousains enchaînent une deuxième grande prestation, une semaine après le match contre l'USAP

Agen, qui n’avait plus gagné depuis deux mois en Top 14, a signé un succès capital face au Stade Rochelais (29-14), un adversaire direct dans la course au maintien, 11e journée. Le SUALG profite des défaites de Brive contre Biarritz (27-21) et surtout de Bourgoin à Castres (41-24) pour espérer se maintenir. Dans le haut du tableau, succès importants de Montpellier (29-18 à Bayonne), de Clermont (27-3 contre Paris) et de Toulouse, nouveau leader, contre Toulon (44-5)

Toulouse euphorique et leader

Le Stade Toulousain s’empare seul de la tête du championnat, à l’issue de la 11e journée, après sa victoire bonifiée devant Toulon (44-5). Faisant respecter leur statut de meilleur attaque du championnat, les joueurs de Guy Novès ont planté six essais, dont deux par Medard à la 7e et 71e. Le RCT a bien failli repartir fanny mais a sauvé l’honneur à la 58e min grâce à un essai de May. conclue par six essais, la seconde consécutive après celle récoltée le week-end dernier face à Perpignan (38-29). Toulouse devance ainsi Montpellier d’un point au classement malgré la victoire héraultaise obtenue sur la pelouse de Bayonne (29-18) mais sans le point de bonus offensif. Invaincu depuis cinq journées en Top 14 (4 victoires, 1 nul), le Stade Toulousain prend les commandes grâce à sa régularité et ses sept points de bonus arrachés en onze journées.

Le BO adore la Corrèze

Troisième victoire en quatre ans pour le Biarritz Olympique qui s’est de nouveau imposé au Stadium de Brive (27-21, deux essais partout) devant près de 10 000 personnes. Comme en 2007 (12-7) et la saison dernière (15-12), ce fût difficile mais le métier de certain tauliers Thion, Peyrelongue, Traille) a prévalu dans les moments clefs et notamment lors du « money time ». Grâce à ce succès, les Basques restent collés au groupe de tête alors que Brive doit maintenant se préoccuper du maintien, Agen, Bourgoin et La Rochelle n’étant plus très loin.

Agen se réconcilie avec son public

Les 10 308 supporters d’Armandie ont vibré comme la saison passée. Menés 7-3 au cours de la première période et malmenés par des Rochelais entreprenants d’entrée, les Agenais ont su se ressaisir pour enlever le match de la peur (29-14, deux essais partout) sans laisser le bonus offensif aux Maritimes, concurrents directs pour le maintien. Décriés par certains joueurs ces derniers temps pour leur manque d’entrain, les supporters du SUALG ont enfin retrouvé des couleurs et donner de la voix.

Montpellier gagne mais Trinh-Duc se blesse

Victoire à la Pyrrhus pour les Languedociens qui se sont imposés de fort belle manière à Bayonne (28-19, deux essais à zéro) devant près de 15000 spectateurs. Malheureusement pour les hommes de Fabien Galthié, ils ont perdu leur ouvreur international, François Trinh-Duc, qui s’est blessé aux ischio-jambiers en voulant accélérer sur une percée plein axe à la 74e minute. En plus de Montpellier/Brive jeudi, le « chouchou » du staff tricolore va probablement manquer les test-matches de novembre. Un coup dur pour le XV de France.

Bourgoin encaisse mal

Troisième carton de suite encaissé à l’extérieur par Bourgoin depuis le 18 septembre: après la déroute à Colombes (51-20 face au Racing-Métro) et la débâcle à Montpellier (28-3), les Isérois se sont de nouveau inclinés assez lourdement (41-24 à Castres). Ils ont pris six essais de plus et restent incapables de s’imposer hors de Rajon. Pire, ils n’ont pris qu’un point de bonus défensif chez leurs hôtes respectifs depuis la mi-août (défaite 27-20 à Perpignan). Redevenus derniers du classement suite à la victoire d’Agen, les hommes d’Eric Catinot vont devoir cravacher. L’entraîneur de Bourgoin est d’ailleurs l’auteur de la phrase du jour, gardant optimisme contre vents et marées:  « Bourgoin n’est pas mort, on a montré aujourd’hui que l’on avait de la  ressource. On va attendre la trêve et en profiter pour récupérer nos blessés.  D’ici là, il faudra négocier au mieux les deux matches à domicile qui arrivent. »

Parra encore décisif

Un volcan s’éveille. Un demi-de-mêlée confirme. Morgan Parra a encore été brillant avec son équipe de Clermont ce samedi. Le champion en titre s’est logiquement imposé (27-3) contre le Stade Français dans son antre de Marcel-Michelin au terme d’une rencontre âpre qui s’est décanté en seconde période avec trois essais des Jaunards (Parra, Paulo et Debaty). La botte de Parra (17 points, le chiffre du jour) a fait la différence contre des Parisiens impuissants (seul un drop de Beauxis a sauvé l’honneur). La première mi-temps ne restera pas dans les annales. Deux pénalités de Morgan Parra venaient donner un avantage logique aux locaux qui dominaient territorialement. En début de seconde période, un drop de Beauxis laissait croire au renouveau parisien. Erreur car le Stade Français craquait peu après. Morgan Parra a débridé la rencontre en inscrivant un essai de filou –au sortir d’un regroupement et alors que Sergio Parisse venait d’être exclu temporairement pour un placage de l’épaule sur… Parra justement. Le score passait à 13-3. Les Auvergnats doublaient la mise sur un essai en coin de Paulo après une attaque des trois quarts (56e). Parra transformait pour donner de l’ampleur au score (20-3).Et les hommes de Vern Cotter ne s’arrêtaient pas là: alors que la sirène avait retenti, les Clermontois relançaient depuis leur 22 m pour aller conclure entre les perches par le pilier Debaty après une action splendide (27-3 après la transformation de l’insatiable Parra).

Source : FranceTélévision

L’essai du Bonus offensif de 95 mètres des Clermontois contre le Stade français Paris.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Toulouse prend les commandes, Agen respire »

  1. Entre le match Toulouse-Usap la semaine dernière, Toulouse-Toulon cette semaine (à sens unique cette-fois-ci) et le finish de Clermont, il y a du spectacle et de belles actions…

  2. Je crois que Toulon est au fond du trou. Sans Wilkinson, SBW et deux, trois autres il est dur de garder le rythme. On en a fait peut être un peu vite un champion en puissance. On l’a vu en Hcup, ils restent limités à ce niveau. Au contraire Perpignan semble reprendre confiance. Idem pour Clermont. Finalement, quoiqu’on en dise, on retrouve tjs les mêmes en tête.

  3. Je proteste !! Malzieu, Clerc, Poitrenaud n’ont pas été décisifs du tout !! Très décisifs aurait été plus judicieux !! Et Skrela n’est plus bon à rien, il l’a encore prouvé en réussissant tout ce qu’il tentait !! De l’autre côté Estebañez etMarty furent luminescents comme depuis le début de saison où leur talent nous éblouit !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s