Remaniement gagnant !


David Marty félicité pour sa roublardise par Ouedraogo et Estebanez

Il s’agit d’un homme qui a perdu une grande partie de sa crédibilité auprès du grand public cet été, dont les successeurs commencent à se frotter les mains, et qui tente un dernier coup de poker avec un petit remaniement ce mois de novembre… Vous l’aurez deviné je veux parler de notre entraineur national : Marc Lièvremont ! Il fallait oser à un an du mondial lancer dans le grand bain une série de nouveaux joueurs (Ducalcon, Schuster Guirado, Estebanez, Arias, Porical), en relancer d’autres (Traille, Yachvili, Marty, Médard). Il fallait aussi tirer les conclusions du manque de fraîcheur et du manque d’envie observés lors de la dernière tournée d’été 2010, ne pas donner le sentiment aux joueurs qu’ils étaient déjà installés et que leur avenir en bleu était assuré.

On peut dire que ce fut un coup gagnant pour notre trio d’entraineurs.

C’est sous une pluie battante que commença ce huitième match entre la France et les Îles Fidji. Quand on connaît la puissance de la mêlé française et le jeu envolé des Océaniens il était facile d’imaginer, qu’avec de telles conditions météorologiques,  que ce test allait tourner en faveur du quinze tricolore. Ce fut en effet le cas. A notre grande surprise ce sont les Français qui tentèrent le plus et qui déployèrent leur jeu. Quant aux Îliens ils nous proposèrent un jeu triste, bien loin de ce qui nous avaient déjà montré dans ce même stade de la Beaujoire en 2007 lors d’un match de Coupe du Monde face aux Gallois. Face à de si pâles Fidjiens il serait dangereux de tirer des conclusions trop hâtives. On pourra remarquer qu’après deux ou trois temps de jeu, les Bleus ont toujours autant de mal à trouver une solution et que souvent la solution passe par du petit jeu au pied. Néanmoins, il existe des satisfactions :

La première fut la titularisation du Catalan Jérôme Porical à l’arrière qui nous présenta une bonne prestation. Ce dernier intervint à plusieurs reprises dans la ligne de trois-quarts, n’hésita jamais à relancer, et joua justement au pied. Quant à son équipier de club Jérôme Schuster aux côtés de Ducalcon se porta bien en mêlé. Même si le pilier castrais répéta les erreurs en première mi-temps ce qui « nous » coûta 6 points. Les ailiers, Maxime Médard et Julien Arias furent un peu plus discrets, loin de résoudre le problème déjà observé depuis plus d’un an à ce poste. Cependant, le Toulousain et le Parisien ne sont pas restés sur leurs ailes et sont, eux aussi, venus apporter des solutions dans les phases offensives. L’autre satisfaction est la prestation de notre paire de centre. Certes, elle ne fut pas flamboyante, mais elle joua juste tout au long de la partie. La prestation de Fabrice Estebanez et de David Marty en défense fut remarquable même si le Briviste manqua un placage qui failli coûter un essai aux Français. Surtout, ils y sont pour beaucoup dans la pauvreté du jeu et le manque d’ambition des Fidjiens, car ils empêchèrent les ballons Fidjiens de circuler. Ne pas se prendre d’essai face aux joueurs du Pacifique reste un authentique exploit. Bonne prestation également de la paire de demis biarrote, ce que j’apprécie le plus dans le jeu de Damien Traille et de Dimitri Yachvili c’est la confiance et le sang froid qui règne tout au long de la partie, même dans les temps faibles. Ma conclusion est la suivante : compte tenu de notre force en mêlé, l’équipe de France aurait peut être tout à gagner à utiliser la puissance aux dépens du beau jeu, avec une paire de demi Traille-Yachvili. On y perdrait en beau jeu, mais on y gagnerait peut être en efficacité. Avec  des joueurs comme Mathieu Bastareaud et Yannick Jauzion au centre ce jeu est vraiment réalisable. Je sais que cela peut choquer, mais le jeu basé sur la vitesse voulu par les entraîneurs du XV de France exige un pack un peu plus léger et mobile avec des ailiers électriques et tranchants que nous ne possédons pas actuellement. Affaire à suivre.

La dernière satisfaction sera pour moi, la réponse du public nantais malgré la pluie. Les mauvaises langues diront qu’ils sont de toute façon les  habitués à de telles conditions. Le stade était plein et la fête fut belle, plusieurs olas et Marseillaises à l’appui prouvant ainsi que le rugby et un véritable sport national et que le Top 14 n’a nullement fait de l’ombre à notre quinze national, il semblerait que ce soit plutôt le contraire. Il serait bon que la Ligue, au moment d’attribuer les demi-finales de la prochaine édition du Top 14, pense à ce stade et à ce public en manque d’événements sportifs de très haut niveau depuis la rétrogradation du FC Nantes Atlantique en Ligue 2.

Résumé : France – Fidji sur Youtube (En Anglais)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Remaniement gagnant ! »

  1. Moi je trouve que c’est un match sans enseignements particuliers…
    Il faudrait revoir Traille en 10 ailleurs que sous la pluie, Estebañez et Arias idem. Pour Arias ce ne sera pas possbile il n’est pas retenu pour samedi 20. Estebañez devrait jouer 10 remplaçant après avoir joué 12 titulaire, logique quand tu nous tiens. Schuster a fait un bon match mais il faudrait voir s’il a de réelles qualités de polyvalence, et face à une meilleure opposition. Ouedraogo a fait un bon match et on le punit en le privant d’un match devant son public, le seul probablement à Montpellier avant longtemps, logique encore…
    Franchement déçu alors que les anglais sont en train de poser une équipe depuis mars dernier, avec des joueurs qui n’ont quasiment pas changés depuis 6 mois. Eux ils jouent en confiance et prennent des repères au moins. Je vais finir par croire qu’avoir un trop grand réservoir de potentiels internationaux est finalement un sacré emmerde. Poitrenaud, Clerc devraient être là, et Arias, Estebañez et les autres n’avaient qu’à se réveiller plus tôt. Mais avec Lièvremont c’est « le train fera machine arrière pour prendre les retardataires ». Les anglais connaissent leur équipe: Sheridan-Thompson ou Hartley-Cole-Lawes-Palmer-Croft-Moody-Easter-Youngs-Flood-Cueto-Hape-Tindall ou Armitage-Ashton-Foden. Nous c’est Domingo-Servat-Mas-Nallet-qui?-Dusautoir-comment?-pas possible?-Parra-Trinh Duc-mais voyons?!-Jauzion-quand?-où?-n’est ce pas?

  2. Je ne serai pas aussi critique que toi Castaignède, je pense que l’on devrait prendre certaines mesures suite aux défaites de cet été. Les Anglais sont soit disant supérieur à nous, j’attends de les voir face aux Bleus… Le seul reproche que j’aurais à faire serait celui de vouloir à tout prix mettre du volume de jeu. On a une très bonne mêlé, il faut retrouver une bonne touche, on met Traille en 10, Bastareaud, Jauzion en centres, voir Mermoz quand il retrouve le niveau, la botte de Porical à l’arrière. Le reste c’est bon pour les salon de thé…

  3. Pas envie de voir un jeu de merde en EDF, merci. Surtout quand on a fait le malin (Lièvremont) au début de son mandat en brocardant son prédecesseur. Désolé mais le jeu des Grands Chelems 02 et 04 étaient bien plus fringants que celui de 2010. Là c’est jeudebourrin.com
    Clerc a été justement un des rares irréprochables cet été en Afique du Sud. Par contre Bastareaud, malgré sa puissance hors normes n’avait pas sa place. Il a surpris tout le monde au début du 6N (Ecosse et Irlande), après les gallois et les anglais ont su le maîtriser: passe toujours à contre-temps, défense dure sur l’homme mais placement hasardeux. Si une paire de centres puissante est bien, je préfère Jauzion-Rougerie, Jauzion-Estebañez, Traille-David, mais Bastareaud a encore trop de lacunes (comme Nonu autrefois).
    Le staff n’avait pas de raison objective de virer Poitrenaud et Clerc, surtout que les enseignements sur Arias et consorts seront finalement très maigres… Les évictions plus « logiques » sont celles de Bastareaud (dit plus haut), Marconnet (peu mobile), Malzieu (sur courant alternatif surtout en défense).

  4. Je suis d’accord avec ce constat : le jeu des Grands chelems 2004 et surtout 2004, c’était autre chose ! Mais c’était une autre époque aussi. Ceux qui critiquaient Laporte se rendent peut être compte qu’envoyer du jeu, ça ne se décrète pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s