En avoir ou pas !


L'heure de la rébellion a sonné !

Si j’ai choisi de reprendre le titre de l’oeuvre d’Ernest Hemingway c’est qu’on peut parler pendant des années sur les hommes, de stratégie, de turn-over, de complémentarité entre les joueurs, de jeu déployé, de bataille du centre, de tun-over, de temps forts et de temps faibles, de mêlés tournées, de rucks, etc. Ou bien encore de calendrier trop chargé, de préparation physique estivale, de décalage horaire, de Super 14 meilleur ou non que le Top 14. Tout cela reste de la pure littérature, bonne à alimenter les pages d’un blogue qui pourrait s’appeler le Blogue de Mister Rugby par exemple. La vérité d’une équipe est ailleurs. Le rugby est avant tout une histoire d’hommes. Les Argentins l’ont compris depuis longtemps, eux qui n’ont pas de championnat, eux dont la fédération a longtemps refusé de s’engager dans le professionnalisme, eux dont le réservoir de bons joueurs limités, eux ne se sont jamais inventés aucune excuses médiocres. Ils sont payés une misère par leur fédé pour porter le maillot celeste, mais tous pourraient mourir pour ces couleurs. Alors qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, espérons voir une équipe de France revancharde, le couteau entre les dents, ambitieuse. On ne peut pas se faire humilié comme ce fut le cas au Velez Sarsfield cet été et ne pas avoir une réaction d’orgueil. Samedi soir, on saura. On saura ce que nos joueurs ont dans le short. On saura si cette envie de gagner la Coupe du monde est une ambition ou une prétention.

Quelques images de l’humiliation du Velez Sarsfield de Buenos Aires

Publicités

3 réflexions au sujet de « En avoir ou pas ! »

  1. Là je crois qu’on est d’accord sur toute la ligne. Celui qui gagnera sera celui qui aura le moins hésité à mettre les coroñes sur la table!!Si on paume à cause d’un manque de « balls » c’est même pas la peine de monter dans l’avion pour la Nouvelle-Zélande.

  2. Aller, petit coup de gueule rugbystique !

    Lièvremont me déçoit.

    Il me déçoit dans ses choix, sa sélection, sa gestion de l’humain et dans l’affectif.

    1 – Ses choix, sa sélection :
    Nous sommes à un an de la coupe du monde, et je n’ai pas l’impression qu’une équipe type se dessine. Certes il faut savoir composer avec les blessures, mais je crois que l’on se laisse leurer par « la forme du moment »… cette expression nous ramene au temps de Laporte.
    Pourtant à observer la structure de nos saisons, de notre championnat il n’y a, je pense, pas de pire biais que la « forme du moment ».
    Bref, je ne suis pas un admirateur de Poitrenaud, mais il a durant le tournoi acquis sa place de titulaire, 8 mois plus tard il n’est plus rien. On croyait avoir des certitudes, il n’en est rien.

    J’aurais souhaité qu’il travail à l’image de ce que fait Laurent Blanc en équipe de France de Football, il veut constuire avec des joueurs qui ne seraient peut-être pas les premiers choix pour d’autres entraineur (Mexes, Gourcuff, etc.), mais il explique très bien (parce qu’il a l’expérience du haut niveau) que l’important n’est pas les qualités intrinséques des hommes, mais bel et bien la force collective, l’habitude de jouer ensemble, etc.

    Lièvremont a su faire cela avec FTD, mais pour être sincère il ne l’a fait qu’avec FTD.

    2. Gestion de l’humain, de l’affectif.

    Sincèrement ne pas prendre Ouedraogo pour le test à Montpellier, pourquoi pas… mais à l’époque ou on parle beaucoup de valeur, de respect, etc. 1. en faisant de la sorte (et en l’absence de FTD) c’est se foutre du publiC montpellierrain, 2. c’est se foutre du joueur qui evidemment veut tout donner pour son public.

    Ensuite, l’heraultais de tout juste 24 ans épenche son malaise dans la presse, mal-habile certes, mais sincèrement peut-on lui en vouloir d’aboir réagi de la sorte. Que Lievrement l’appel, lui demande de se contenir, le rassure c’est bien… mais en privé c’est encore plus top, on ne répond pas à une connerie par une autre connerie… et que fait liévremont en conférence de presse… il le traite de gamin gaté (double insulte : Ouedraogo à 24 ans serait un gamin, et qui plus est, gâté…)

    Non franchement j’ai l’impression que le tournoi est bien monté à la tête de liévremont, j’en viens à souhaiter une nouvelle défaite contre l’argentine… après ça il sera un peu obligé d’admettre que ce ne sont peut-être pas ses hommes qui sont ridicules (comme il l’avait dit après la tournée en Argentine) … il sera alors temps qu’il se remette en question.

  3. Je ne suis pas d’accord. Je ne souhaiterai jamais la défaite d’une équipe de France quelle qu’elle soit et quel que soit le sport. Je suis d’accord depuis la tournée en Nouvelle-Zélande il y a certaines certitudes qui se sont installés, elles ont été renforcées par la victoire sur les Boks à Toulouse et grâce au Grand Chelem dans le tournoi des 6 Nations. Malheureusement, tout cela fut balayé comme un château de carte à cause de la très mauvais tournée dans l’hémisphère sud.

    On a peut être des certitudes à certains postes, mais sur le poste d’arrière je n’ai jamais été convaincu. Peut être que Porical est celui que je vois le plus en Bleu. Mais il y en a d’autres comme Fall que j’aimerai voir à ce poste. Donc je comprends qu’on en soit encore, bon gré mal gré, à faire des expériences à certains postes.

    Pour Ouedraogo je peux imaginer sa déception, personnellement je l’utiliserai dans mon XV type je pense. Mais soyons, sincères. Je trouve somme toute assez illogique qu’on dénonce d’un côté la politique de l’homme en forme d’un côté et qu’on réclame une sélection avec le « local de l’étape » d’un autre côté.

    Comme je l’ai répondu à Castaignède il y a quelques temps, il y a une multitudes de facteurs qui échappent aux observateurs qui ne peuvent voir le groupe que de l’extérieur.

    Mais visiblement, tout le monde est d’accord pour dire que l’essentiel n’est pas là pour ce test-match.

    Pour terminer, je dirai qu’une équipe de France à le droit de perdre. Une équipe peut faire des erreurs. Mais tout de même, quand on porte le maillot d’une nation il y a un minimum de comportement à avoir : On se doit de donner le maximum et respecter son adversaire par exemple. J’espère que ces bases-là seront solides samedi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s