Advance Australia flair !

Will Genia devant O'Connor ont fair un énorme match au Stade de France

Des belles passes, des prises d’intervalles gagnantes, du soutien, des solutions offensives, bref du jeu comme on l’aime ! Voilà à quoi a pu ressembler le match de hier soir. Il est juste regrettable que tout ce beau jeu ait été proposé par la seule équipe d’Australie.

Quel jeu de ces Wallabies ! Voilà une nation qui a compris le rugby moderne, qui a su s’adapter au nouvelles règles, car il y a encore deux ans l’Australie était présentée comme une équipe à la mêlé solide, à la défense de fer mais dont le jeu était plutôt ennuyeux.   Contrairement à d’autres Robbie Deans a pris en compte les réalités des nouvelles règles qui imposent encore plus de turn-overs, l’entraîneur australien a sélectionné de jeunes joueurs comme Kurtley Beale, Will Genia, James O’Connor, Quade Cooper des joueurs électriques, rapides bons passeurs et avec de redoutables appuis. Que dire de la troisième ligne de déménageur ? Avec David Pocock, Rocky Elsom et Ben Calman, ce trio redoutable, très solide en défense, fut infernal pour les Français dans les zones de rucks, imposant sa terrible loi sur le pack tricolore. Quant au cinq de devant il est peut être un peu moins bon en mêlé fermée que son vis-à-vis bleu, mais est composé de joueur beaucoup plus mobile couvrant tout le terrain pendant 80 minutes. C’est incroyable d’imaginer que les Wallabies éprouvèrent le plus grand mal cet été à arracher une petite victoire face à leurs éternels rivaux All Blacks !

Quant à la France, on sait déjà qu’elle ne sera pas championne du monde en 2011, ou alors il s’agirait du plus grand retournement de situation jamais connu dans l’histoire du sport. Notre nation appartient désormais au ventre mou de la deuxième division internationale, éprouvant des difficultés à gagner sur ses propres terres face à des équipes de second rang comme l’Argentine ou les Fidji. Peut-être que certains, se cacheront derrière de faux prétextes et s’en prendront comme d’habitude à notre championnat qui est pourtant la seule bonne chose qui nous reste dans le rugby français. Il s’agit de la pire équipe de France depuis au moins une trentaine d’année. Jugez plutôt : défaite 12 à 39 face aux Néo-Zélandais l’année dernière, déculotté en Afrique du Sud 42-17 (première fois qu’une équipe de France se prend plus de 40 points en Afrique du Sud), débâcle 41-13 en Argentine (plus grosse défaite face aux Pumas de l’histoire), débandade 16 à 59 face à l’Australie (plus grosse défaite d’une équipe de France à domicile). Je ne vous parle pas des victoires sur le fil face à des petites équipes de troisième division. Des lourdes défaites, la France en a déjà connu dans le passé. Bernard Laporte, Pierre Berbizier, ou Jean-Claude Skréla ont connu leur lot de désillusions, mais la grande différence c’est qu’à chaque fois le XV de France avait su rebondir, renaître de ses cendres. Avec Marc Lièvremont, les déroutes se succèdent les unes après les autres, sans qu’aucune conclusion ne soit tirée. A l’évidence le trio Traille-Jauzion-Rougerie est vieillissant et pas complémentaire du tout. Bienheureux sont ceux qui n’ont pas eu à comparer le jeu des Bleus avec celui des Barbarians français la veille. La paire de centre Mermoz – Bastareaud fut autrement plus brillante que celle proposée par Marc Lièvremont, je retiendrai que Fabrice Estebanez a su trouver quelques brèches en deuxième mi-temps, mais il était bien trop tard et il a manqué cruellement de soutien. Il faut aussi souhaiter le retour des William Servat, Dimitri Szarzewski, François Trinh-Duc, Benjamin Fall, Clément Poitrenaud ou encore Vincent Clerc.

Compte tenu du caractère exceptionnel de la série de cuisants revers que vient de connaître le XV de France, je me demande s’il ne faudrait pas d’ores et déjà se pencher sur le Mondial 2015 qui aura lieu en Angleterre et mettre un nouvel entraîneur à la tête du XV de France pour le prochain tournoi des 6 Nations ?

Publicités

8 réflexions au sujet de « Advance Australia flair ! »

  1. Changer les coachs. Je ne suis pas certain que ce soit la solution. Pr mettre qui ? Galthié ? Il est déjà très pris avec Montpellier et France 2. Saint-André doit terminer sa sasion avec le RCT. Laporte ? Il lui faudrait le temps de se remettre dans le bain, et on lui a donné deux fois sa chance au mondial. C’est vrai que les résultats sont catastrophiques, plus que jamais. Mais Lièvremont a déjà remporter une série de test en NZ, chose que seul Berbizier avait fait avt lui.

  2. Ce qu’il y a de bien avec de telles raclées c’est qu’on n’a aucun scrupule à jeter le bébé avec l’eau du bain.
    – Le staff est incompétent, même Retière. Tout le monde loue ses qualités, mais que je sache il n’a pas que la mêlée à s’occuper. Le travail dans les rucks, la conquête en touche, le mouvement des avants pour soutenir les 3/4 c’est aussi son boulot. Ntamack fut un de nos plus grands attaquants mais il ne vaut pas une bille comme entraîneur des arrières. Lièvremont est buté, entêté, inexpérimenté. Mais le plus nul dans l’histoire c’est ce conn*** de Lapasset, président de la fédé en 2007 et qui a nommé ce staff selon le fait du prince. Personne n’a été consulté et pour ne pas prendre quelqu’un à la trop forte aura, qui aurait risqué d’emmerder la fédé, ce nul a préféré nommer un trio de vassaux totalement inexpérimenté, mais heureusement obéissant. Au lieu d’avoir un seigneur de ce jeu comme Novès ou Galthié voire Saint-André ou Lagisquet, on a des courtisans dont le plus grand palmarès est d’avoir amené Dax en Top14 !!
    – Au-delà de la faillite totale du staff, il y aussi faillite de notre modèle de championnat. Vite un Top10 où on privilégie des joueurs athlétiques et forts techniquement. On s’en fout que Brive, Castres et les autres soient ou non dans l’élite. Pas plus de 30 matchs par an pour un international. Les championnats du nord et la H-Cup sont dépassés. Ce qu’il faut c’est un SuperRugby de l’H-Nord. Le rugby pro n’est pas compatible avec les championnats de club à rallonge.
    – La formation des jeunes en France est à chier. On privilégie des costauds sans cervelle dès les -16 ans !! On en arrive à voir de gros potentiels physiques être quasi-nuls en Top14 : Bastareaud, David et d’autres ne savaient quasiment rien faire de leurs mains en arrivant en Top14 !!

  3. Pour tenter de réparer ce qui est réparable avant l’échéance fatidique dans 10 mois, il faut :
    – Un nouveau coach, même s’il doit cumuler club + sélection. Bien sûr je pense en priorité au sauveur habituel du XV de France Fabien Galthié. Sauveur comme joueur quand il faisait des come-backs gagnants en 95 et 99, maintenant sauveur comme coach en 2011 ? Sinon un entraîneur libre de tout contrat avec un club, mais néanmoins multi titré et largement reconnu : Patrice Lagisquet.
    – Des joueurs taillés pour le rugby international, c’est-à-dire qu’ils soient rapides, techniques, dynamiques. Arrivées de Fakaté, Maestri, Burban, Planté ; retours de Szarzewski, Papé, Picamoles, Dupuy, Michalak, Trinh-Duc, Beauxis, Mermoz, Baby, Fritz, Clerc, Médard, Fall, Poitrenaud.
    – Un jeu simple basé sur une défense agressive et des contre-attaques rapides et saignantes. Etablir un jeu offensif complet en si peu de temps me paraît inconcevable, dès lors le plus simple est de travailler la contre-attaque pour profiter du moindre relâchement adverse. Tout ballon adverse tombé doit se transformer en une contre-attaque éclair. Encore une fois on n’atteindra pas le niveau australien en 6 mois à moins de se transformer en dieux vivants du rugby du jour au lendemain. Donc, on doit faire comme à la guerre, prendre pour modèle les Allemands de la 2°GM, les panzers devant pour détruire le jeu adverse, afin de permettre à l’infanterie de jaillir comme l’éclair.

    Mon équipe type après ce fiasco terrible : Poitrenaud-Clerc-Fritz-Mermoz-Médard-Trinh Duc-Dupuy-Harinordoquy-Bonnaire-Dusautoir-Fakaté-Nallet-Mas-Servat-Domingo.
    Remplaçants : Fall, Beauxis, Michalak, Picamoles, Maestri, Poux, Szarzewski.
    Plus des jokers comme Baby, Burban, Ouedraogo, Pierre, etc.

  4. Pour ce qui est du championnat, je crois que c’est un faux problème. Jouer n’a rien à voir avec la formule d’un championnat, mais il s’agit d’un état d’esprit. Certains se cacheront toujours derrière de fausses excuses. Un Top 10 signifierait un réservoir de joueur bien plus petit. Autant j’étais un de ceux qui réclamaient une élite plus resserrée lorsqu’il y avait 24 ou 20 équipes, autant je suis contre un Top 10. Nombreux sont les joueurs comme Picamoles, Trinh-Duc, Vincent Clerc, David, ou autres qui viennent de club plus petits, qui se sont fait les dents lors des joutes du Top 14 avant d’aller rejoindre un autre club. Maintenant si on veut vraiment réduire le nombre de match, il existe des solutions, dois-je revenir sur celles qui ont été faites depuis plus de deux ans sur ce blogue ? On peut instaurer un système de conférence, ou bien encore une poule unique avec des match ‘aller’ uniquement suivie de play-off. Etc.

    Pour ce qui est des joueurs, il ne faudrait pas passer d’un extrême à l’autre. Je pense que des joueurs comme Bastareaud favorisent le jeu, car il crée de l’espace autour d’eux. Par match : 3 ou 4 petits coups de pied par dessus la défense, 3 ou 4 charges de Bastareaud et des joueurs de ballons autour de lui. Vous verrez qu’il y aura des espaces dans les défenses adverses.

    Dans ta liste de joueurs « joueurs » j’ajouterai peut-être Wesley Fofana qui a le talent pour devenir un grand joueur de rugby et dont le profil me rappelle celui de certains joueurs australiens.

    Selon moi, il manque dans ta troisième ligne un joueur de rucks. Il n’y en a pas 50 000 en France, selon moi, il y a Martin qui a des limites dans d’autres domaines mais qui est très bon au niveau de ruck et Vosloo qui est sélectionnable avec le XV de France et dont le profile me rappelle celui de Pocock.

    J’ai lu sur Midi Olympique le commentaire de Novès sur le match. Il considère que le grand problème des lignes arrières n’est pas la vitesse des joueurs mais le manque de repaires pour se replacer.

  5. … Moui castaignède … j’ai bu vos paroles jusqu’à ce que vous citiez Baby en joker !!

    Bon trève, on ne peut pas faire ça… on ne peut pas prétendre en mars que Jauzion est redevenu l’un des meilleurs centre au monde, puis le jeter à l’automne.

    En fait, on en revient à stigmatiser des joueurs, alors que la faillite est collective. Avec en point d’orgue l’application.

    Les joueurs de l’EDF sont tous doués techniquement, ils connaissent le geste juste, mais ont été incapable de le reproduire par manque d’application, peut-être aussi un peu par abandon, par démission.

    L’application, c’est un état d’esprit. Quelque chose doit se passer entre les coachs, les joueurs… quelques chose qui sublime l’ensemble.

    Bon, maintenant je m’explique : je n’ai pas revu le match mais tout ce dont je me souviens c’est la quantité incalculable de passes mal ajustées … trop haute, trop dans le dos … trop basse, trop courte. Bref pour ne prendre qu’un exemple, je choisi un contre-exemple : le match Angletere – Af Sud qui pour moi aura été le plus abouti de ces tests. Une merveille, avec très peu d’erreurs, mais des erreurs qui ont été payées cash par les deux équipes – A la 70 eme minute de jeu, l’angleterre après avoir été dominée se réveil et envoi du jeu, beaucoup de jeu … au près, au large … ils se retrouvent à 5 m, l’action semble bonne avec surnombre extérieur… problème Courtney Lawes foire complétement sa passe extérieure … la défense sud-af monte trés vite et met sur le reculoir Shontayne Hape … résultat les anglais se retrouvent sur les 30 en moins de deux. Ils n’auront plus l’occassion de marquer.

    Le rugby moderne c’est ça … très peu de place à l’erreur, très peu de place à l’approximation. Maintenant re-regardez le match de l’EDF … comptez le nombre de passes mal ajustées de Traille mais aussi, ce qui est plus grave, de Parra qui plusieurs fois a obligé Traille à jouer sur le cul … comment voulez-vous lancer une attaque digne de ce nom?

    Après certes, ils ne sont pas seuls responsables … les passes médiocres de Parra sont peut-être la conséquences d’une très faible stabilité du ruck qui a fait que Parra était constamment emmerdé au moment de ses passes.

    Autre élèment qui appartient au groupe … la prise de risque. Avez vous le sentiment que cette équipe joue en se faisant plaisirs, en osant. Au niveau des trois quarts tout est très télèphoné, chacun recite sa partition… mais il n’y a aucune prise de risque.

    Cette équipe est décevante, est même pis, elle est inquiétante.

    La faute incombe totalement au trio de coachs … et plus spécialement à Emile N’tamack qui faillit complétement avec ses trois-quart… Depuis son arrivé à ce poste on a le sentiment que l’EDF a constamment regressé dans son jeu.

  6. @ Castaignède : pour baby mea-culpa …;-)

    je n’avais pas encore lu le débrief du match des barbarians … c’est une bonne chose, une très bonne chose … seulement je crois que le peu de temps de jeu que lui laissera vern cotter (surtout en 10) le condamne définitivement pour la CDM.

    • Baby a proposé un bon jeu avec les Babaas, même si je lui reprocherai ses passes sautées presque systématiques (contre 0 passe sautée pour Traille en 80 minutes !). Je pense qu’il gagnerait à être dans une autre équipe du Top 14… Je crois que plusieurs clubs seraient intéressés.

  7. Qq points suite à vos remarques:
    – un Top10 parce que je ne vois pas l’intérêt de passer de 14 à 12 si c’est juste pour gagner 2 matchs. Un Top10 parce que de toute façon si on veut représenter la France du rugby dans son ensemble, il faudrait au moins 20 clubs répartis en 2 poules, sinon des franchises régionales. Un Top10 parce que les joueurs français seront encore plus rassemblés, il n’y aura pas de Monribot à se perdre à Agen, de Ferrou à se perdre à La Rochelle, de Palisson à se perdre à Brive. Un Top10 avec pas plus de 30% de joueurs étrangers dans l’effectif et si possible des stars comme Kelleher, pas des Kefu qui n’apportent pas grand-chose comme expérience aux jeunes sinon à faire des cordes à linge. Un Top10 avec en-dessous un second championnat de France, pour révéler au fil du temps des potentiels français ou étrangers pour ce Top10.

    – à Joa33, justement Baby ne joue pas à Clermont et c’est du gâchis pour le XV de France, malgré ses blessures qui ne l’aident pas il est vrai. Dans l’hémisphère sud, il bénéficierait d’un suivi physique pour être au top et on le ferait jouer, pour le bien de l’équipe nationale. Mais chez nous, Clermont (et les autres) sont des clubs privés et ils ne font pas jouer les mecs en fonction de leur nationalité, mais de leur apport immédiat. Et ça se comprend, car ce sont des entreprises privées qui doivent avoir des résultats. Si au moins il y avait un accord financier de libération des internationaux comme il y a en Angleterre, mais chez nous tout passe dans les petits fours à la FFR. Le rugby amateur est à poil, le XV de France itou, mais où sont donc passés les bénéfices de la Coupe du Monde 2007?!

    – sur 2 autres joueurs mentionnés: Bastareaud a un énorme potentiel physique c’est certain, mais techniquement il est encore à la peine. Et sur un point Lièvremont a raison, il est largement trop gros. Je sais bien qu’il fera toujours dans les 100 kilos mais pour l’instant, par pitié ne fantasmons pas sur lui, au niveau international, les Hosea Gear, James O’Connor, Adam Ashley Cooper, Ben Foden, le feront courir et danser. Ca avait déjà commencé en mars dernier face aux gallois et aux anglais. Rappelez-vous avec quelles difficultés on a gagné ces matchs… L’essai anglais de Foden était pour Bastareaud avec son replacement trop lent. Si on veut un 13 puissant qui mobilise restons sur Rougerie, si on veut un 13 à peu près complet voyons Marty ou Fritz. David ayant la jambe cassée.
    Le deuxième joueur c’est Parra, je trouve que « le nouveau jeu dynamique » ne le favorise pas. Quand on compare avec Genia, Cowan, Youngs, Phillips, O’Leary, on constate qu’il n’est pas assez dynamiseur. Malgré son jeune âge il est trop un 9 à l’ancienne façon « merdeux » qui fait chier son adversaire, mais dont la passe n’a rien de rapide, qui met trop de temps à discuter. Le poste de 9 a énormément changé, il favorise des joueurs physiques et Parra fait gringalet à ce poste. Je pense que Dupuy et Michalak seraient meilleurs vu la tournure qu’a pris le poste en peu de temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s