Dernière ligne droite !


Marc Lièvremont devient le seul capitaine à bord du navire France

Ça y est ! Nous y sommes ! Dans la dernière ligne droite avant le mondial, placés en queue de peloton. Peu importe, tout peut arriver y compris l’impossible ! Marc Lièvremont a présenté hier les 30 joueurs sélectionnés pour les Tournoi des 6 Nations, sorte de D2 mondiale qui prendra l’allure d’une répétition générale avant LA grande compétition, celle qui a radicalement changé la face du rugby ces dernières années, celle à laquelle on pense pendant 4 ans, celle que « nous » Français n’avons encore jamais gagnée. Le seul trophée qui manque encore à notre vitrine : La Coupe du Monde.

Forcément les 30 joueurs convoqués pour ce tournoi tiennent la corde pour le mondial, même si Marc Lièvremont ne s’interdit pas d’effectuer quelques derniers changements avant le grand saut.

De l’invraisemblable déculotté, Marc Lièvremont aura vraiment beaucoup appris. Il s’est présenté seul, hier, face aux journalistes lors de la conférence de presse. Il s’est approprié la devise de Clémenceau « Pour diriger il faut être un nombre impair inférieur à trois !». Il est désormais le seul maître à bord du navire France, Emile N’Tamack et Didier Retière sont réduits aux rôles de subordonnés. Ça c’est pour la forme.

Sur le fond, Marc Lièvremont n’a effectué aucune révolution. Certains lui reprocheront probablement de ne pas tirer les conclusions de l’abominable 59-16 encaissé l’automne dernier au Stade de France. Probablement que ces mêmes personnes lui aurait reproché un manque de continuité s’il avait effectué encore de nombreux changements. Reste néanmoins la composition de la feuille de match et du XV de départ. Notons également que Marc Lièvremont n’est pas un nostalgique, il aurait pu rappeler en grande pompe les joueurs qui ont lui ont assuré ces courtes heures de gloires, je pense à l’équipe qui s’est imposé en Nouvelle-Zélande ou à celle qui a remporté le Tournoi l’année dernière. Il n’en est rien. Pas de Julien Dupuy, plus surprenant encore, pas de Mathieu Bastareaud ! Finalement voilà qui est rassurant, malgré la critique, malgré la pression des médias, Marc Lièvremont tient le cap que lui s’est fixé. Cela veut dire deux choses. Un, il croit, contre vents et marrées, à son projet de jeu. Deux, il continue de faire confiance en ses joueurs et en l’équipe. Il faut reconnaître que ce n’est pas une mauvaise nouvelle.

Pourquoi peut-on parler de continuité suite à l’annonce des 30 ? Une chose m’interpelle, la composition de notre troisième ligne. Tous les observateurs avaient remarqué que les troisièmes lignes tricolores ont souffert face à leurs vis-à-vis australiens sur le jeu au sol et notamment autour des zones de rucks. Nous aurions pu penser que Marc Lièvremont allait faire appel à un ou deux spécialistes de la discipline, je pense en premier lieu à Gerhard Vosloo. Il n’en fut rien. Marc Lièvremont continue de privilégier la mobilité et le secteur de la touche en sélectionnant : Dusautoir, Harinordoquy, Ouedraogo et Bonnaire.

Le changement se situe pour moi au niveau du triangle offensif qui n’a jamais vraiment donné satisfaction : en privilégiant les Toulousains Clerc, Médard et Poitrenaud, l’entraîneur va probablement essayer de s’appuyer sur une formule qui est efficace en club et qui dispose déjà de nombreux repaires. En effet, Marc Lièvremont sait plus que n’importe qui au monde que le temps lui est compté.

Finalement à bien y regarder de plus prêt on peut trouver qu’il est ironique de retrouver dans la sélection : Yannick Jauzion, Damien Traille, David Skréla, David Marty, Aurélien Rougerie, Vincent Clerc ou encore Clément Poitrenaud. Tous ces joueurs ont joué la dernière Coupe du Monde sous l’ère Laporte. Tant de changements ! Tant de roulements ! Tant d’essais infructueux ! Tant de combinaisons essayées pour finalement rappeler à quelques mois de la prochaine Coupe du Monde les mêmes joueurs qu’en 2007 ! :O ( !!!!! )

Qu’importe ! L’entraîneur a fait ses choix !

On n’a souvent reproché à l’entraîneur son manque d’expérience. Il est tout de même probable que la série de gifles, de baffes, de torgnoles,  prises contre les All Blacks, les Pumas, les Springboks et les Wallabies furent riches en expérience.

On peut toujours critiquer les choix d’untel ou untel. Mais l’heure de la critique est passée, il ne nous reste plus qu’a supporter avec corps et âme cette Equipe de France. Tous simplement parce que c’est l’Equipe de France.

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Dernière ligne droite ! »

  1. Ping : Tweets that mention Dernière ligne droite ! « Le Blogue de Mister Rugby -- Topsy.com

  2. ML est le seul maître à bord, certes. Il assume c’est choix, tant mieux. Mais quand même je me demande comment l’EDF peut se passer de joueurs comme bastareaud (même si cela fait le jeu de Zaza marty), Fritz, Picamoles, Julien Dupuy et Julien Malzieu qui font des petites merveilles en championnat. On se prive bêtement de joueurs très talentueux. Vu l’état de l’EDF je ne m’en passerais pas. Je ne vois toujours pas ou Lièvremont veut en venir. Trinh-Duc- Mermoz- Poitrenaud-Clerc-Médard-Traille ? A moins qu’on mette Jauzion à la place de Mermoz. ou alors mettre une paire Jauzion-Mermoz interchangeable ? Mystère !

  3. En même temps Lièvremont n’y peut pas grand-chose si les mecs de 2007 sont encore au taquet. Il pourrait aussi sélectionner Mignoni, Bruno ou Nyanga qui sont tout sauf déguelasses sans qu’il n’y ait rien à redire. Bruno est très certainement supérieur à Guirado actuellement, de même Nyanga talonne Ouedraogo et Lapandry, alors que Mignoni apporterait un style plus dynamique en complément de Parra.
    Marconnet, s’il apporte peut-être moins de dynamisme ballon en main que Poux ou Forestier a d’autres qualités. Il est polyvalent à gauche et à droite, il utilise d’ailleurs régulièrement celle-ci au BO alors que Poux n’intervient plus qu’à gauche depuis la règle des 4 piliers sur les feuilles de match. En plus de cela, il apporte sa science de la mêlée après 13 ans de sélections, il apporte sa faconde, sa tchatche, bref des trucs très intéressants dans la vie d’un groupe. Comme remplaçant il sera parfait. Et le dynamisme il en aura assez pour une trentaine de minutes. Dynamisme compensé aussi par Domingo, Mas et Ducalcon.
    Skrela est probablement à son firmament actuellement. Il n’a jamais été aussi bon et aussi serein, il pèse énormément sur le jeu toulousain. Il a une vingtaine de sélections, donc il connaît le boulot. Son retour en doublure de Trinh-Duc est logique alors que Traille n’a pas convaincu.
    Papé n’a que 30 ans, ce qui n’est pas énorme pour un deuxième ligne.
    Le jeunisme à outrance n’est pas forcément le pied, quand on voit que Guirado est sélectionné parce qu’il est jeune et prometteur, pourtant Noirot, August et Bruno lui sont bien supérieurs en ce moment. Idem pour Huget, inférieur à Malzieu.

    Le souci dans cette sélection, à mes yeux, c’est l’absence de joueurs réellement perforants. On accumule les coureurs chez les avants (Pierre, Lapandry, Ouedraogo, Bonnaire) mais il manque de joueurs capables par leur puissance et leur technique, de créer une percée exploitable par les feux follets. Seuls Servat et Chabal chez les avants, Jauzion et Rougerie chez les trois-quarts sont capables de perforer en 1 contre 1 la défense. Dans une moindre mesure il y a Nallet, Dusautoir et Traille. Mais il manque quand même de joueurs coureurs et perforants comme le sont Jamie Heaslip, Sean O’Brien, Jamie Roberts, Tom Shanklin, Tom Croft, Shontayne Hape, pour ne prendre que des exemples européens. Attention, je ne parle pas de percuter pour accumuler les chocs stériles et épuisants, que la France ne sait que trop bien faire hélas. Je parle bien de perforer, c’est-à-dire viser les faiblesses défensives adverses et percer à cet endroit précis en utilisant puissance et technique. Comme nous l’ont fait subir Rocky Elsom et consorts cet automne. A ce titre je trouve que Thion, par exemple, utilise très mal ses énormes moyens physiques et il pourrait faire bien plus mal. Finalement, je trouve qu’il manque plus à cette équipe un profil de joueur que des joueurs en particulier. Il nous manque un Gerhard Vosloo français (bien qu’il soit sélectionnable). Je pense que Picamoles, Fakaté et Bastareaud auraient apporté, sans compter Szarzewski et David blessés. Pour moi, ceux qui ne sont pas très utiles dans ce groupe sont Thion (j’aurais mis l’impressionnant Fakaté à sa place), Lapandry (Picamoles à sa place, d’autant plus que Ouedraogo évolue dans le même style que le clermontois), Marty (THE arnaque qu’i n’a jamais été transcendant à ce niveau contrairement à Fritz et Bastareaud).

  4. Comme j’y suis, je dois dire que je suis très impatient de savoir à quoi ressemblera notre XV de France après la Coupe du monde !! Non pas que je n’ai aucun espoir pour celle-ci mais je dois avouer que cette équipe actuelle et son staff ne me font pas rêver, que ce soit les résultats ou le jeu.
    D’abord qui sera notre nouveau sélectionneur ? Le rêve impossible avec Novès, le technicien reconnu avec Lagisquet, Galthié ou Saint-André ou bien le fonctionnaire DTN avec Pelous ou un autre ?
    Mais surtout quels seront les nouveaux joueurs ? Si les premiers temps seront durs avec le départ de grands tauliers comme Servat, Nallet, Bonnaire, Chabal, Yachvili, Jauzion, Traille, je pense que l’avenir peut-être très sympa. D’abord qq cadres actuels pourront continuer qq temps comme Szarzewski, Mas, Dusautoir, Harinordoquy, Michalak, Clerc, Poitrenaud. Mais surtout de nombreux jeunes joueurs plein de talent arrivent : Genevois, Ivaldi ; Montès, Slimani ; Maestri, Fakaté, De Marco, l’encore jeune Jacquet ; Burban, Nicolas, Lauret, Lakafia, Guiry ; Cazenave, Magnaval, Bézy ; Bélie, Barraque, Wisniewski, Doussain ; Fofana, Tranier, Doumayrou, Michel, Chavancy, Lamérat, Dulin. Sans oublier les déjà éclos Domingo, Ouedraogo, Lapandry, Picamoles, Tillous-Borde, Trinh-Duc, Mermoz, David, Bastareaud, Huget, Fall, Médard, Porical.
    Palpitant!!

  5. Je ne suis pas non plus pour la politique du jeunisme. Ou alors à 4 ans d’une Coupe du Monde, et encore. Je me dis juste que Marc Lièvremont n’était peut-être pas obligé de faire une grande lessive pour finalement faire confiance aux mêmes gars. Combien de joueurs ont été découvert sous l’ère Lievremont ? 5 ou 6 (Trinh Duc, Parra, Ouedraogo, Mermoz, Barcella, Palisson). Je pense qu’on aurait pu les incorporer petit à petit dans le grand bain. Le problème c’est que quand un entraîneur arrive en tête du XV de France il a souvent envie de marquer sa différence.

    Effectivement la suite de Lièvremont s’annonce passionnante. J’espère que la FFR se trounera vers quelqu’un qui a déjà une grosse expérience et qui est déjà une référence en France. Pour moi, je verrai bien un Saint-André ou un Galthié (le second m’irait parfaitement, il est capable d’amener du jeu sans tomber dans l’excès, c’est ce qu’il a fait avec le SF et Montpellier, de plus il connaît bien les médias et les Argentins, lol). Novès, Brunel et Berbizier ont l’air occupé avec leur club ou avec l’Italie. Un sélectionneur étranger (sudiste) pourrait être une bonne option à condition qu’il connaisse bien la France, les Français et le français.

    Je pense que je ferai un billet là-dessus à le suite des 6 Nations.

  6. Oui Galthié a énormément prouvé avec le SF et maintenant le MHR. Il est pragmatique, sait regarder à l’étranger pour amener des techniques innovantes, et prône un jeu équilibré et relativement attrayant.
    Pour la politique de jeunisme, je ne suis pour que quand les vieux en place sont à la ramasse. Exemple ce que fait Robbie Deans en écartant les vieux bourrins comme Mortlock ou Tuqiri et en leur préférant les jeunes Beale ou O’Connor. En France, si on avait pas les Jauzion et Clerc, je serais pour la promotion immédiate des Fofana et Fall.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s