Toulouse caracole en tête, le Racing-Métro seul dauphin

Match houleux entre le RCT et Brive

PARIS — Toulouse, vainqueur au forceps à La Rochelle (22-19) vendredi, est le grand gagnant de la 18e journée de Top 14, qui a vu le Racing-Métro prendre seul la deuxième place grâce à sa victoire sur Castres (20-13) et Montpellier déloger Clermont du podium après un large succès (29-9).

Alors que de nombreux internationaux sont sollicités par leur sélection dans le cadre du Tournoi des six nations, le Stade Toulousain et le Racing-Métro ont su faire preuve de ressources pour tenir leur rang.

Les Toulousains, comme ils le craignaient, ont été bousculés chez les Rochelais. Mais le champion d’Europe, même privé de nombreux joueurs, a eu raison de l’abnégation du promu, grâce notamment à une pénalité de Bézy à une minute du terme.

Toulouse (60 pts) conserve à sept points de distance son premier poursuivant, désormais le Racing-Métro, qui s’est défait de Castres, pour la première fois depuis son retour dans l’élite.

Longtemps indécise, la rencontre a vu le retour en forme de Juan Martin Hernandez, auteur de l’essai de la délivrance à dix minutes de la fin. Les Castrais (8e), incessants pourvoyeurs de jeu, n’ont eux toujours pas été récompensés d’un succès hors de leurs bases cette saison (8 défaites, 1 nul).

A Montpellier, le champion de France clermontois (5e, 49 pts), également privé de nombreux cadres, a concédé une défaite nette et sans bavure, ponctuée de quatre essais encaissés qui offrent le point de bonus offensif aux Héraultais, désormais 3e (52 pts).

Toulon, au terme d’un match pourtant brouillon, est venu à bout de Brive (22-16) et se hisse à la 4e place (49 pts). Bayonne prend la 7e place après son succès aisé sur Bourgoin (24-7), plus que jamais condamné à la rétrogradation (14e).

Le Stade Français, quant à lui, a remporté une victoire importante aux dépens de Biarritz (31-18) pour rester dans la course aux barrages. Les Parisiens sont toujours 9e, mais ne pointent plus qu’à quatre unités de la sixième place désormais occupée par les Biarrots (48 pts).

Perpignan, menacé pendant une période par Agen, l’a lui finalement emporté (31-18), avec cinq essais à la clé. L’Usap reste 10e à sept points des barrages.

Source : AFP

Publicités
Ce contenu a été publié dans A par misterrugby, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s