le Racing resserre l’étau sur Toulouse, le Stade Français en panne


Les Bayonnais avec une tenue rappelant celle de la Real Sociedad fêtent leur victoire sur Toulouse

PARIS — Le Racing-Métro, auteur d’un succès bonifié à Bourgoin (38-19), a refait une partie de son retard sur le Stade Toulousain, leader du Top 14 battu (19-13) par Bayonne à Saint-Sébastien, tandis que le Stade Français, défait à domicile (9-21) par Perpignan, voit s’éloigner les phases finales samedi à l’issue de la 20e journée.

Le Racing, avec quatre essais inscrits, n’a pas tremblé en prenant les cinq points de la victoire bonifiée au stade des Alpes de Grenoble face à la lanterne rouge berjallienne. Seule ombre au tableau: la blessure à un genou de l’Argentin Juan Martin Hernandez.

Le club francilien ne compte plus que trois points de retard en tête du classement sur le Stade Toulousain, sorti défait du Stade Anoeta de Saint-Sébastien (Espagne) où l’accueillait Bayonne, vainqueur grâce à un essai de son ailier international Yoann Huget, une semaine après la défaite du XV de France en Angleterre et une semaine avant le déplacement en Italie dans le Tournoi des six nations.

Les Toulousains, qui recevront Brive samedi prochain, devront reprendre leur copie. Ils conservent tout de même huit points d’avance sur le troisième, Clermont, qui a battu Toulon vendredi lors d’un duel âpre et tendu (19-12).

Alors que Montpellier a peiné à battre Agen à domicile (25-24), Castres a réaffirmé sa candidature pour les barrages en allant signer son premier succès de la saison à l’extérieur, à Brive (20-12). Les Montpelliérains conservent la quatrième place avec un point d’avance sur les Castrais. Biarritz suit en sixième position après sa pénible victoire sur La Rochelle (32-30).

Perpignan s’est maintenu dans la course aux barrages grâce à sa victoire sur le Stade Français samedi au stade Charléty. Le club catalan demeure retardataire en neuvième position mais compte désormais cinq points d’avance sur le Stade Français, grand perdant de la 20e journée et qui voit les barrages s’éloigner.

Agen, qui mène la danse dans la lutte pour le maintien, a bien failli s’imposer à Montpellier et sauve un point de bonus défensif. La Rochelle, en rapportant un point de Biarritz, a réalisé une bonne opération mais reste relégable derrière Brive, battu sans bonus face à Castres.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s