Mais où s’arrêteront-ils ?

Montpellier met le feu au Stade vélodrome et décroche sa première finale !

Mais où s’arrêteront-ils ?

Trente pionts enfilés à Toulon, prise d’assaut du stade Pierre Antoine pourtant citadelle imprenable jusque là. Montpellier, sixième à l’issue de la saison régulière emporte tout sur son passage : Dernière victime en date : le Racing-Métro. Dans un match serré jusqu’à l’extrême on imaginait pourtant bien les Racingmen plus chevronnés. C’est malgré tout la bande à Galthié qui imposa son rythme tout au long de la rencontre.

A la Galloise

Galthié justement encore lui. Le jeune entraineur du MHRC est en train de marquer des points pour succéder à Marc Lièvremont. Il est l’amalgame parfait entre le jeu à l’ancienne et le jeu moderne. Remarquons que cette équipe pratique un jeu qui est étrangement semblable à celui des Diable des rouges, ceux-là qui avaient remporté deux grands chelem au cours de la dernière décennie : Proposition d’un maximum de joueurs dans le jeu de mouvements, utilisation systématique des leurs, semi-attaque (autour du 10) lors des renversement de jeu. La semaine prochaine il faudra franchir encore un cap pour battre l’ogre toulousain : soigner les touches et être encore plus fort en mêlé, car le Racing a su secoué les Héraultais dans ces secteurs de jeu. Il faudra également être capable d’éjecter plus rapidement les ballons des rucks pour déstabiliser une défense toulousaine qui en a vu d’autre.

Une finale inédite

Entre la jeunesse pétillante du MHRC et la science du Stade toulousain la finale au Stade de France promet d’être haute en couleur et particulièrement haletante. Même si en général, les doubles passes sautées et autres triples axel sont plutôt rares en finale. Reste que ce Top 14 Orange version 2010-2011 aura récompensé les équipes qui auront envoyé du jeu, comme le Stade toulousain -qui offre une seconde jeunesse à des joueurs comme Clerc et Caucaunibuca- ou son adversaire Montpelliérain.

Verdict du Top 14 Orange 2010-2011 samedi prochain.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Mais où s’arrêteront-ils ? »

  1. Ce que fait le MHR est magnifique. Joueurs, encadrement, jeu, tout est beau. Et les internationaux du club sont vraiment des guides. Et quelle troisième ligne Ouedraogo-Matadigo-Gorgodze. Pourvu que Ouedraogo puisse jouer samedi, même avec 3kms de bande pour protéger sa main. Il faut qu’il le fasse comme Harinordoquy l’an dernier (nez) ou Elissalde en 2008 (côtes). Il est l’âme de ce groupe, son leader charismatique. Sans lui, ils se battront mais ce sera mort d’avance, comme pour Colomiers sans Galthié en 2000.
    De beau duels à venir: Figallo-Johnston, Albacete-Fakaté, les troisièmes lignes, la charnière, Nagusa-Médard.
    70-30 pour Toulouse tout de même.

  2. C’est peut-être la naissance d’un grand club, c’est en tout cas la naissance d’une grande équipe. Je suis personnellement content de voir le MHRC à ce niveau parce que ce club à jouer le jeu : ils ont préféré la formation à la facilité des ‘jokers’ venus du sud. Ils ont investi dans des infrastructures qui devraient leur permettre d’évoluer vers le haut. Idem, je pense le plus grand bien d’Ouedraogo, je suis surpris de voir une telle maturité et un tel verbe chez un jeune de son âge. Je pense que Montpellier peut vraiment être dangereux face à Toulouse, ils joueront sans complexe et avec le sentiment qu’ils n’ont rien à perdre contrairement à Toulouse attendue depuis longtemps à ce niveau…

  3. Complètement d’accord. Seule réserve au développement du MHR: il y a l’air d’avoir pas mal de bisbille dans les hautes sphères, pour diriger le club. La guerre des égos est forte dans la région.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s