Stade français : The show must go on !

Le Stade français reste dans le Top 14 Orange avec un recrutement ambitieux pour que le spectacle soit plus non seulement autour du terrain mais aussi sur le terrain

Le Stade Français évoluera en Top 14 la saison prochaine. Sous la menace d’une rétrogradation administrative en Pro D2 pour raisons financières, le club de la capitale a su fournir les pièces justificatives et les garanties nécessaires à la DNACG qui, ce vendredi, a prononcé son maintien. Max Guazini et Bernard Laporte détailleront mardi le nouveau projet parisien. 

Le conseil supérieur de la DNACG a livré ce vendredi son verdict et a considéré qu’il n’y avait pas lieu de prononcer de mesure faisant obstacle à la participation du Stade français au Top 14 lors de la prochaine saison. La fin d’un feuilleton heureux pour Max Guazzini et Bernard Laporte.

Paris est sauvé. Après plusieurs semaines de doutes, d’interrogations, de fausses pistes et d’espoirs, le Stade français est enfin soulagé. Les derniers éléments du dossier, apportées par Max Guazzini et Bernard Laporte ce mercredi ont fini de rassurer les membres de la DNACG qui a rendu son verdict à travers un court communiqué de presse: « Le Conseil Supérieur de la DNACG s’est réuni ce jour pour examiner les pièces complémentaires communiquées par le Stade français Paris à la suite de l’audition des représentants du club. Le Conseil Supérieur de la DNACG considère qu’au vu de ces éléments, il n’y a pas lieu de prononcer de mesure faisant obstacle à la participation du Stade français Paris au Top 14 Orange. »

Le club de la capitale a réussi à régler ses problèmes financiers pour éviter une rétrogradation administrative en Pro D2. Pour cela, le Stade français a dû combler un déficit de presque 6 millions d’euros grâce aux fonds apportés par la fondation canadienne Facem (Fondation pour l’amélioration des conditions de l’enfance dans le monde), « branche caritative » de la Fadsem Corporation (Fondation d’aide au développement économique et social dans le monde), qui a mis sur la table une somme avoisinnant les 12 millions d’euros. Un transfert financier qui a pu être réalisé grâce à la création d’une société répondant au nom de « Rugby développements » au capital de 25 000 euros (12 250 euros apportés par Laporte, 12 750 euros apportés par la Facem, dont le signataire est un certain Armand Hugolin Kongo).

Le recrutement bientôt dévoilé

Le président du Stade français Max Guazzini tiendra une conférence de presse mardi prochain en compagnie de Bernard Laporte qui vient de signer un retour fracassant au sein de son ancien club. L’ancien sélectionneur du XV de France devrait surtout évoquer le secteur sportif en dévoilant maintenant le visage de l’équipe parisienne pour la saison prochaine. Il devrait confirmer la signature de Christophe Laussucq en charge de l’entraînement des trois-quarts et celle de Mario Ledesma qui s’occupera des avants. Côté joueurs, les venues de Contepomi, Milloud, Wright, Fillol, Kelleher et Warwick seront officialisées alors que les noms de Paul Sackey et de Gavin Henson circulent aussi pour venir renforcer une formation qui doit maintenant retrouver des couleurs sur le terrain après la peu glorieuse onzième place acquise cette saison.

Source : Rugbyrama.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s