Le Stade Français passe à XIII !

Les joueurs du FC Lézignan-XIII face aux Grizzlies de Limoux en finale du Championnat de France de rugby à XIII

Ce sont deux mondes parallèles qui se sont croisés ce mercredi. Celui du Stade français, du Top 14 et de ses strass,  et celui du Football-Club de Lézignan XIII. Le treize un rugby 100% provincial qui n’a jamais connu le Stade de France. Lors d’un match XV vs. XIII, le Stade français, dont l’ADN est visiblement celui d’un club rebelle est original quelque soit le président, a décidé d’affronter le super champion du rugby à XIII : Lézignan. Et les Parisiens ont remporté leur premier match de la saison sur le fil, score de 32 à 28 ! Il s’agissait d’un match joué selon le code du rugby à XIII, en trois tiers-temps de 20 minutes chacun, avec une défense se tenant à 5 mètres  du tenu. Le public audois a répondu présent : ce n’est pas tous les jours qu’on voit une formation estampillée Top 14 affronter le multi-champion treiziste et vainqueur de la Coupe de France Lord Derby. Quel enseignement tiré de cette confrontation ? D’un point de vue strictement rugbystique : Aucun ! Même s’il s’agit d’un même sport, les deux codes sont vraiment trop différents, malgré leur domination sur le rugby à XIII français les joueurs de Lézignan sont strictement amateurs (bien que certains joueurs ont une expérience de la NRL australienne ou de la Super League), il est certains que le Stade français aurait autrement plus souffert face aux professionnels du Toulouse Olympique XIII ou aux Dragons Catalans habitués au joute de la Championship anglaise ou de la Super League qui sont d’un tout autre niveau. De même que je ne miserais pas un centime d’euro sur l’un de ces deux clubs dans un match de rugby à XV face à une équipe de Top 14 –il ne toucheraient pas la balle des 80 minutes-. De plus les joueurs parisiens sortaient épuisés d’un stage commando visant a intégré au mieux les nouveaux arrivants grâce aux méthodes du 4ème régiment étranger  de Castelnaudary !!!!! Les seuls enseignements à tirer sont que le Stade français restera à jamais un club pas comme les autres et que sa détermination à retrouver un esprit de corps et sans limite ! Voilà une bonne nouvelle !

Advertisements

8 réflexions au sujet de « Le Stade Français passe à XIII ! »

  1. Ça c’est sûr qu’ils sont bien marrants au SF. Ça rassure de voir qu’ils conservent leurs bonnes vieilles traditions, malgré le départ de Guazzini.

  2. Juste pour info, Lézignan jouait avec 8 juniors et 2 retraités, donc physiquement le SF était bien au-dessus !! Sinon les règles étaient vraiment emménagées, les fautes sur les tenus n’étaient pratiquement pas sifflées, ni les hors jeu du SF. Tout le monde a joué le jeu, cela était bien marrant à voir ! Sans être chauvin le FCL au complet avec les vrais règles, ils gagnent minimum de 30 points …

    • Ce qui serait un peu normal nom… J’attends de voir le match retour à Charléty (ancien haut lieu du XIII français) avec les règles du rugby union. 😉

  3. Je pense que l’idée est de voir ce que ces joueurs du Stade français ont dans le ventre. Dans cette région de France, la rivalité entre XV et XIII est énorme. Il est évident que les joueurs du FCLXIII allait leur concocter quelques petits placages bien virils. C’est aussi l’occasion de juger l’adaptabilité des joueurs à un nouvel environnement, de nouvelles règles, etc… Je sais qu’à une époque les joueurs s’étaient essayés au football australien.

  4. Pour moi c’est valable si tu le fais de manière régulière pour permettre de travailler des gestes et des attitudes précises … ce que tu peux faire dans des exercices de « skills » comme on dit maitenant …
    mais sinon idée sympathique …

  5. Je ne sais pas, je ne suis pas compétent comme entraîneur pour parler de ça. Mais je ne trouve pas ça plus ou moins valable que de faire canoë ou du VTT…

  6. Il ne s’agissait même pas d’une rencontre amicale mais d’une simple opposition de fin de stage à la demande de M.Cheika. Les parisiens utilisant plus de 35 joueurs avec des rotations de 13 joueurs toutes les 10mn.
    Les joueurs de Paris comme de Lézignan ont pris beaucoup de plaisir et le score est vraiment anecdotique.
    Au passage le FC.Lézignan n’est pas un club amateur mais semi-professionel tout comme le Toulouse Olympique avec certains joueurs professionnels; les australiens notamment qui étaient en vacances pour l’opposition face au SF)
    Dernier point, je tiens a saluer la gentillesse et la disponibilité des joueurs et du staff du SF bien loin de l’image innaccessible et des paillettes des Dieux du stade.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s