Des Bleus comme ci comme ça…

Une attaque dans les 22 mètres adverses et un essai ! L'incroyable réalisme des Bleus vêtus de blanc

Quels enseignements peut-on tirer de cette double confrontation face à l’Irlande ?

Nous pouvons bien sûr retenir les deux victoires, notamment à Dublin où il n’est jamais facile de s’imposer, même si cette équipe d’Irlande semble vieillissante et est toujours passé à côté de ses Coupes du Monde. Il est difficile de sortir des enseignements cohérents car nous avons bien eu deux équipes de France différentes à Bordeaux et à Dublin. Pour le match de hier, je retiendrai surtout l’acharnement en défense et cette capacité à ne rien lâcher, y compris dans les 20 premières minutes qui furent difficiles. Le réalisme est aussi à ranger dans la colonne des satisfactions. En revanche, et il y a toujours un « mais » avec cette équipe de France, je regrette que ce XV de France n’aient pas su enfoncer le clou et aient laissé ces Irlandais revenir dans le match. Le manque d’organisation offensive fut criant, inquiétant à 20 jours du mondial. Alors, bien sûr, me diriez-vous ces deux premiers matchs face au Canada et au Japon devraient servir à peaufiner les derniers réglages. Je ne suis pas certains que ces deux sélections, furent-elles réputées « faibles », l’entendent de cette oreille, elles aussi préparent ce mondial depuis des années et savent parfaitement que cette équipe de France est sujette au doute et manque parfois de personnalité, donc prenable. Je pense que le quinze de Bordeaux ressemblera au quinze type qui devrait jouer les All Blacks en match de poule, avec peut-être quelques petits changement notamment en première ligne. Il est dommage que cette équipe n’ait pas eu un deuxième match de préparation à se mettre sous la dent, histoire de voir si elle était capable ou non d’étendre le niveau de jeu qui a été le sien lors des 30 premières minutes. Quoi qu’il en soit, ce n’est plus l’heure du doute mais l’heure de la détermination. L’heure pour nous inconditionnels supporteurs du XV de France d’être à fond derrière cette équipe.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Des Bleus comme ci comme ça… »

  1. Pour ma part je vais essayer d’être pour une fois positif quant à cette équipe :
    – J’ai beaucoup apprécié la performance de Fabrice Estebanez, nous ne l’avions jamais vraiment vu sous le maillot bleu, il est pour moi une alternative très sérieuse à Mermoz, en tout cas, même si je reste un fan de Jauzion… il est assuré que ce n’est pas au poste de premier centre que nous devrions avoir des deconvenues lors du mondial. (avec en plus traille qui offre également de belles garanties)
    – Second centre : Idem, je ne suis pas un fan de Rougerie en second centre, pourtant il a fait le travail, et il a pour moi une longueur d’avance sur Marty.
    De plus la paire Rougerie/Estebanez s’est montré très à son aise et intraitable en défense, face à Darcy/O’Driscoll (excusé du peu)!

    Au ailes, Palisson a tenté de bonifier le peu de ballon avantageux qu’il a eu à exploiter … Médard, en retrait. Enfin, Heymans, a prouvé qu’il était plus qu’un vieux briscard venu pour apporter son expérience au groupe. Il est pour moi LE titulaire en 15 pour le mondial.

    Reste à arbitrer le cas Parra Vs. Yachvili, et là pour moi clairement, la balance penche en faveur du second… je ne comdamne pas le nombre d’absences de Parra aux sorties de balle (s’il n’y est pas c’est qu’il est consommé ailleurs), mais parra semble avoir perdu ce qu’il faisait de lui un titulaire indiscutable il y a encore un an : le leadership du pack! Il doit être un aboyeur … comment expliquer que les avant aient été autant en retard sur plusieurs ballons. Quant le pack s’endort, il doit le reveiller.

    Donc en trois quart le 15 types se dégage :
    15 – Heymans
    14- Clerc (Médard n’a pas repris l’avantage)
    13- Rougerie
    12- Estebanez (la tendance « je joue, je me blesse » de Mermoz peut finir par lui nuire)
    11- Palisson (garde une longueur d’avance sur Medard également)
    10- Trinh Duc (heu! … vraiment une certitude absolue)
    9- Yachvili

    Pour les avants, je le dis je le répète … Aucun n’a marqué de points, à l’exception notable de Picamoles très actifs pendant les 25 dernières minutes de la 1er mi-temps. Il ne devrait pas voir sa place de titu en 3eme ligne centre remise en cause. Pour le reste, net avantage à la compo du 1er match (Servat en plus evidemment)

    7- Harinordoquy
    8- Picamoles
    6- Dusautoir
    5- Nallet
    4- Millo-Chlusky (ou Pierre … à décider)
    3- Mas
    2- Servat
    1- Barcella (comment imaginer que Lievremont ne lui fasse pas confiance au moment ultime, alors qu’il l’a fait jusqu’à présent).

  2. Barcella, je l’ai franchement trouvé très très court sur ce match contre l’Irlande. Comment pouvait-il en être autrement. Il lui faudra plusieurs mois pour retrouver son niveau de 2009 lorsqu’il était le meilleur pilier du monde. Je suis cependant assez d’accord avec le 15 proposé par Joa33, je changerait tout de même la paire de centre pour celle de Mermoz-Marty qui me semble plus complémentaire et qui a beaucoup plus de repaires. Même si je ne suis pas surpris de la prestation d’Estebanez, ça fait longtemps que je dis qu’il a le niveau. En plus, son vécu de joueur et atypique et il est différent de la génération ‘Iphone, Fb et tout le tralalala’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s