PSA : Le fait du Prince !

Philippe Saint-André troquera-t-il sont blazer du RCT pour celui du XV de France ? C'est très vraisemblable.

Si le président dela FFR avait choisi de saboter les 4 prochaines années du XV de France, il ne s’en serait pas pris autrement. J’appuie à 100% Pierre Camou quand il décide de faire rentrer la fédé dans une nouvelle ère à l’aide du futur grand stade de la FFR, en revanche il faut bien reconnaître que cette méthode de désignation unilatérale de l’entraineur national est complètement en contradiction avec sa volonté de moderniser le rugby français. Je ne critique pas le choix de Philippe Saint-André, encore qu’il n’ait jamais rien gagné en France, il est reconnu par de nombreux spécialistes comme une référence nationale, à défaut d’être une référence mondiale. Avouez tout de même que là Pierre Camou s’est compliqué la tâche et qu’en termes de communication et de transparence il y avait mieux à faire.

Une communication chaotique car les médias ont éventé et largement commenté une info alors quela FFR n’a toujours pas officialisé la nomination de l’entraîneur toulonnais. Même le Mourad Boudjellal s’est dit content et a félicité son entraîneur pour son nouveau poste devant les médias. Silence total du côté de Marcoussis en revanche !

Un manque complet de transparence car on ne sait toujours pas qui, comment et selon quel critère l’entraîneur est désigné. Ne serait-il pas mieux de faire un appel à candidature. Ce qui permettrait aux clubs dont les entraîneurs sont candidats de préparer leurs arrières ? De confronter les projets des uns aux projets des autres et d’impliquer un panel de spécialistes parmi lesquels le DTN, l’ancien sélectionneur, et pourquoi pas les entraineurs du Top 14 d’émettre son opinion. Le Président aurait bien sûr le dernier mot, mais le procédé serait tout autre.

En échange de quoi, le futur coach du XV de France va devoir faire sans entraîneur des avants les deux premières années et à certains de proposer des options de bricolages et un poste d’intermittent du spectacle à Yannick Bru. Où et comment mettre des battons dans les roues aux futurs Bleus et renforcer encore un peu plus le sentiment de cacophonie déjà omniprésent autour de cette équipe…

Advertisements

6 réflexions au sujet de « PSA : Le fait du Prince ! »

  1. il y avait dans midol cette semaine une retro de 30 ans de faits du prince…. d’accord pour dire qu’a l’epoque du professionnalisme ces pratiques d’un autre temps peuvent choquer…. mais au moins Camou assume. D’accord pour dire qu’il aurait du consulter le comité directeur et faire valider son choix… mais au moins il n’y a pas d’hypocrisie… il aurait pu faire un appel a candidature pour faire croire a un semblant de democratie et finalement finir par imposer son choix initial comme cela se fait dans d’autres federations… Lui au moins c’est un bourrin, et sa facon de designer SON nouveau selectionneur est coherente avec ce qu’il est… meme si je n’approuve pas totalement !!!!

  2. A lire aussi ce matin l’interview de Galthié dans l’Equipe… avec peut-être, bien qu’il s’en défend, un brin d’amertume. Quoi qu’il en soit, beaucoup se pose des questions sur la forme de la désignation, ainsi que sur son bien fondé.

    Bien d’accord pour dire que Saint-André n’a pour le moment rien prouvé sur les terrains Français, son passage à Bourgoin (2002-2005) a été un vrai bide…

    Cependant, on ne peut nier le travail fait à Gloucester aidant à positionner le club sur la scène Britannique et Européenne avec pourtant à l’époque très peu de stars du rugby Mondial ( Vickery, Azam, Jason Little &… un Yachvili en devenir.)

    La période Sale est à bien plus nuancer, certe il y a eu un challenge Européen lors de l’arrivée de PSA, puis le titre en 2006, mais l’effectif était autrement plus armé que Gloucester (Hodgson, Jason Robinson, Cueto, S. Bruno … et evidemment S; Chabal) … Après ça Sale ne se melera plus jamais à la lutte pour le titre, échouat même plusieurs fois à se qualifier pour les play-offs.

    Quand on compare au vécu d’un Noves ou même, déjà, d’un Galthié … il est évident que ce choix pose des questions.

  3. Je crois surtout que le meilleur c’était évidemment Galthié, aux vues de ces titres acquis avec le Stade français, de son expérience chez les Pumas, et de ce qu’il a réussi à faire à Montpellier. Le problème, c’est qu’après Laporte et Berbizier la FFR veut éviter les grandes gueules et les personnages ayant trop d’influences dans les médias… Donc exit Galthié.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s