Héroïques Irlandais !

Les Irlandais ont imposé un combat de tous les instants à des Australiens complètement dépassés.

Coup de tonnerre à l’Eden Park d’Auckland avec le succès héroïque de l’Irlande devant l’Australie (15-6). Le XV du Trèfle signe l’exploit de ce début de Coupe du monde et chamboule la hiérarchie.

On imagine facilement la liesse qui s’est emparée de Dublin malgré les nombreuses heures de décalage horaire entre l’Irlande et la Nouvelle-Zélande ! En s’offrant le scalp des Wallabies (15-6), candidats déclarés au titre suprême, le XV du Trèfle a signé un exploit fantastique que seule la Coupe du monde peut rendre grandiose. Entre grandeur et décadence tant l’Australie a été dévorée par des Irlandais remontés et héroïques à l’image d’une mêlée dévastatrice et d’un Sean O’Brien, qui s’affiche de plus en plus comme l’un des plus grands joueurs sur la planète rugby.

La donne a changé
Avec ce succès ô combien mérité, l’Irlande s’offre un boulevard quant à l’obtention de la première place de ce groupe C. Avec la Russie et l’Italie comme prochains adversaires, les hommes de Declan Kidney ne peuvent plus se cacher et s’annoncent comme la grande surprise de ce début de Mondial. Une victoire qui chamboule la hiérarchie et pourrait notamment offrir un quart de finale entre l’Australie et l’Afrique du Sud… Impensable jusqu’à la prestation d’une certaine marée verte passée par là.

L’Eden Park en mode Aviva Stadium
Et le match dans tout ça ? Samedi, l’Eden Park d’Auckland avait des faux airs d’Aviva Stadium. Un public acquis à la cause des Irish et un temps…irlandais avec des trombes d’eau en deuxième période. Un contexte propice aux partenaires de Brian O’Driscoll, toujours dans le coup à la pause après un duel entre O’Connor et Sexton au pied (6-6, 40e). Conscients d’avoir un coup à jouer face à des Australiens incapables de se montrer dangereux, les joueurs du Trèfle prenaient les commandes de la rencontre après une pénalité réussie par leur ouvreur au retour des vestiaires (9-6, 49e).

Cooper passe à côté
En face, les récents vainqueurs du Tri Nations balbutiaient leur rugby. A l’image d’un Quade Cooper en manque d’inspiration et coupable de gestes techniques trop imprécis. Dévorés en mêlée, les Australiens offraient des munitions aux Irlandais, qui ne se privaient pas pour les valider (12-6, 63e, puis 15-6, 72e). Malgré un sursaut d’orgueil en fin de rencontre, la bande à Genia ne pouvait que constater les dégâts, confirmant leur difficulté à s’imposer à l’Eden Park depuis 1986. Et observer avec tristesse la joie indéfectible des fantastiques hommes en vert. Assurément les premiers héros de cette Coupe du monde !

Source : Lefigaro.fr

Irlande vs. Australie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s