Analyse d’une victoire

Pris à la gorge par les Français, les Anglais n’accéderont pas cette fois-ci en demi.

J’avais dit la semaine dernière que, déçu, je ne regarderai pas le quart-de-finale face à l’Angleterre. Finalement à 9h00 du matin je me trouvais volontairement devant mon téléviseur en espérant un retour inespéré du XV de France, je n’ai pas regretté et mon choix et j’ai pris du plaisir devant mon poste. Dans le même ordre d’idée que l’article posté la semaine dernière, je vous propose mon analyse de la victoire française face à l’Angleterre.

1/ Un mental retrouvé.

J’ai écrit la semaine dernière que cette équipe de France a un mental faible, j’assume complètement. Cette première victoire face à une équipe du Super 5 mondial (Angleterre, Australie, Afrique du Sud, France et Nouvelle-Zélande) depuis un an et demi change la donne. Les Bleus commencent à me faire mentir. D’ailleurs, leur victoire tient essentiellement à cette agressivité retrouvée. Il suffisait de lire le visage déterminé du Capitaine Dusautoir dans le couloir du stade menant à la pelouse pour comprendre que les Anglais allaient passer un sale quart d’heure.

Morgan Parra n'a pas souffert de son inexpérience face à Wilkinson

2/ Des leaders qui prennent leurs responsabilités.

Je trouvais incroyable que les plus expérimentés du groupe fussent si discrets. Samedi matin, des joueurs comme Imanol Harinordoquy ou Aurélien Rougerie, qui en sont à leur troisième Coupe du Monde, prirent les devants et montrèrent l’exemple. Comme par magie, la jeune garde, les trouva ses marques, Trinh-Duc joua justement au pied et Maxime Mermoz qui s’était limité à des prises d’intervalles plus spectaculaires qu’efficaces su dégager admirablement son camp et nous rappeler qu’il possède aussi un sacré coup de savate capable d’épauler Morgan Parra dans cet exercice.

3/ Des avant dominants

La grande victoire de ce XV de France a été la domination des avants français sur leurs homologues britanniques. Avec une excellente tenue en mêlée, une bonne prestation en touche, une présence de tous les instants dans les zones de rucks. Sachant que les matchs de phase finale se jouent constamment dans ce secteur voilà qui est de bon augure.

Les Français sont-ils vraiment capables de battre ces Gallois ?

Aux vues des matchs de préparation, de poule et du quart face à l’Angleterre, on peut raisonnablement affirmer que le Pays-de-Galles est un très gros client, capable –pourquoi pas- de remporter le titre (au grand bonheur de ce qui ont parié sur lui), un client bien plus impressionnant que cette Angleterre qui s’est montrée décevante sur ce mondial. Si les Français veulent remporter cette demi-finale il faudra réaliser 80 minutes au niveau de cette première mi-temps contre les Anglais.

Soyons lucides, si les Français ont retrouvé juste à temps leurs vertus guerrières, il n’en demeure pas moins que tous les problèmes n’ont pas  pour autant été réglés. Il faut maintenant qu’elle se concentre sur des lancements de jeu simple. Les leaders évoqués plus hauts, dont certains ont déjà perdu deux demi-finales de Coupe du Monde ont acquis une expérience qui pèsera lourd face à des Gallois talentueux et bien en place, mais qui n’ont pas l’habitude de ce genre de match.

Compte tenu du passé récent du XV de France, il serait impensable de parler de victoire finale. Disons plutôt qu’il reste –quoi qu’il en soit- deux matchs et qu’il s’agit simplement de gagner ces deux matchs. En commençant pas celui contre le Pays-de-Galles.

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Analyse d’une victoire »

  1. Attention au Pays-de-Galles, énorme équipe, rien à voir avec l’équipe du Tournoi… Galles !? Peut-être les champions 2015, surtout avec une finale à Twickenham….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s