Le XV de France crève le petit-écran !

Thierry Dusautoir et les siens ont permis au groupe TF1 de réaliser une audience record hors heures hors 'prime-time'

Les Bleus ont fait le plein d’audience. Dimanche matin, la finale de la Coupe du monde de rugby, Nouvelle-Zélande-France, a rassemblé en moyenne 15,4 millions de téléspectateurs devant le petit écran. Un pic d’audience sur les dernières minutes haletantes de ce match a même été atteint avec 18 millions de supporteurs. À ce moment-là, TF1 a monopolisé 84 % de l’audience télé. Sur le match, la part d’audience auprès des fameuses ménagères de moins de 50 ans a grimpé à 75 %. Et c ‘est sans compter sur les 15.000 personnes rassemblées au Stade de France devant un écran géant, ni les dizaines de milliers de supporteurs qui ont suivi le match dans des cafés à travers la France. Car Médiamétrie ne peut les comptabiliser.

Avec ce score inédit, le rugby français a réussi l’exploit d’être la meilleure audience de TF1 de l’année, tous programmes confondus. Surtout, ce sport entre de plain-pied dans les palmarès des meilleures audiences sportives, trustés jusqu’à présent par le football. La finale Nouvelle-Zélande-France reste encore loin derrière la demi-finale de la Coupe du monde de football 2006 France-Portugal qui a uni 22,2 millions de téléspectateurs ou la fameuse finale gagnée le 12 juillet 1998 face au Brésil et ses 20,6 millions de fans. Mais c’est la première fois qu’un événement sportif qui n’est pas en prime time fait un tel score.

«Cette Coupe du monde a été un immense succès populaire même si ce n’était pas évident avant le lancement de la compétition. Les six matchs de l’équipe de France ont rassemblé en moyenne 8,9 millions de Français», explique François Pellissier, directeur des sports de TF1. Interrogé vendredi dernier dans le «Buzz Média Orange-Le Figaro», il pronostiquait prudemment une audience «au-delà de 11 millions de téléspectateurs». Dimanche matin, TF1 avait mis les petits plats dans les grands. Le magazine «Tous en finale», dès 7 h 30, a été suivi par 2,2 millions de passionnés, la remise de la coupe, après le match, a poursuivi sur la lancée avec 12 millions de personnes et elles ont été encore 8,4 millions à suivre le magazine d’après match.

Succès publicitaire

Du coup, TF1 devrait être sur les rangs pour acheter les droits de la prochaine édition de la compétition qui aura lieu en Angleterre en 2015. Mais l’International Rubgy Board n’a pas encore lancé l’appel d’offres pour les droits audiovisuels.

L’événement sportif en direct démontre encore une fois qu’il est le seul capable de rassembler les foules. Mais cela a un prix. Et TF1 est prêt à l’assumer. Les droits de cette Coupe du monde ont été acquis pour 27 millions d’euros, déduction faite des matchs revendus à Canal + et France Télévisions pour 13 millions d’euros.

Dimanche, TF1 a commercialisé 54 spots publicitaires autour de la finale à des prix compris entre 110.000 euros brut avant et après le match et 125.000 euros pendant le match. Selon l’institut Yacast, TF1 aurait récupéré 24,2 millions d’euros de recettes publicitaires brutes (avant remises et négociations) sur la durée de la compétition. Les recettes nettes seraient plus proches d’une quinzaine de millions d’euros. La Coupe du monde devrait donc se solder par une perte d’environ une dizaine de millions d’euros. «Les valeurs véhiculées par le rugby ont attiré les annonceurs. Outre les partenaires traditionnels de TF1 et du rugby, nous avons attiré de nouveaux ­annonceurs», explique Laurent Solly, directeur général de TF1 ­publicité.

Cette Coupe du monde a aussi été l’occasion de perfectionner le dispositif numérique du groupe. «L’événement était visible sur trois antennes (TF1, Eurosport et LCI) et sur cinq écrans : télé, IPTV avec MyTF1, les tablettes, les smartphones et le PC. Pour le direct, TF1 avait mis en place un dispositif de “live enrichi” permettant de voir le match, de revenir sur des actions et de twitter en même temps. Durant la finale, 400.000 tweets ont été émis. Et après le direct, il était possible de revoir les matchs sur MyTF1. Ainsi, le France-Angleterre a généré 500.000 vidéos vues. Enfin, le site dédié à la compétition coupe-du-monde.tf1.fr a totalisé 14 millions de visites en sept semaines», précise Laurent Solly.

Source : 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s