Des dizaines de milliers de personnes place de la Concorde pour fêter les Bleus !

Un grand show à l'américaine parfaitement orchestré par la FFR qui tient à changer de dimension

PARIS (AP) — Environ 10.000 personnes, selon la préfecture de police, se sont rassemblées mercredi en fin d’après-midi place de la Concorde à Paris, pour fêter en héros les joueurs et l’encadrement du Quinze de France, de retour de Nouvelle-Zélande après leur défaite en finale de la Coupe du monde de rugby, dimanche à Auckland, face aux All Blacks (7-8).

« On ne s’attendait pas du tout à cela, on s’attendait à un petit comité. Au lieu de cela, il y a des milliers de personnes qui ont communié avec nous et, en fait, c’est cela le plus important », a souligné l’ailier tricolore Vincent Clerc qui a terminé meilleur marqueur d’essais du tournoi mondial (six essais) à égalité avec l’ailier anglais Chris Ashton.

Avant de recevoir un accueil enthousiaste place de la Concorde, les Bleus, à peine descendus de l’avion qui les ramenait d’Auckland, avaient été reçus à l’Elysée par le président Nicolas Sarkozy.

« C’est une journée interminable mais dans le bon sens et j’espère qu’elle va durer encore longtemps », a déclaré Vincent Clerc.

La Fédération française de rugby (FFR) avait décidé l’organisation de cette fête bien avant l’accession des Français à la finale. Elle a simplement pris plus d’ampleur. « On avait prévu d’organiser quelque chose. Compte tenu du résultat, nous avons visé plus grand. Si le parcours de l’équipe s’était arrêté en quart de finale, nous aurions monté un plus petit podium », a confié à l’AP, Jean-Louis Barthès, directeur général de la FFR.

Le rendez-vous entre les supporteurs et le Quinze tricolore était fixé à 17h. C’est toutefois avec près de 90 minutes de retard que les joueurs sont arrivés dans leur bus vert et blanc, salués par les cris de joie.

Alors qu’une marée de drapeaux tricolores commençait à s’agiter dans la foule massée face aux jardins des Tuileries, l’animateur a appelé les joueurs un à un sur le podium. Avec le capitaine Thierry Dusautoir en tête, les trente hommes de Marc Lièvremont ont pris place devant un panneau de toile sur lequel était écrit « XV fois merci ». A l’applaudimètre, et après Dusautoir, c’est, indiscutablement, Morgan Parra qui a décroché la palme.

Les joueurs ont ensuite été rejoints par les trois entraîneurs, Marc Lièvremont et ses deux adjoints Didier Retière et Emile Ntamack, ainsi que tous les autres membres de l’encadrement.

« Je voudrais vous dire au nom de toute l’équipe et de tout le staff que vous êtes merveilleux », a lancé Jo Maso, manager de l’équipe de France. « Merci de nous avoir soutenus. Cela a été très dur mais on savait que vous étiez là. Tous les messages nous disaient que l’ambiance était extraordinaire en France. Vous nous le prouvez aujourd’hui. »

La manifestation s’est terminée sur une vibrante « Marseillaise » reprise en choeur par le public et les joueurs. A leur descente du podium, ces derniers ont exprimé leur surprise et le plaisir.

« On a eu un avant-goût de tout ce qui s’est passé durant cette compétition en France et cela nous fait chaud au coeur. Cela fait du bien, atténue la peine d’avoir perdu. Merci à tous », a assuré l’ailier Alexis Palisson.

De son côté, le deuxième ligne Pascal Papé a dit sa fierté « d’avoir représenté son pays à l’autre bout comme on l’a fait. On a réussi à réunir pas mal de gens en France derrière notre équipe et notre sport. C’est déjà une grande victoire », a expliqué le joueur du Stade Français. « J’imagine même pas ce que cette fête aurait été si nous avions ramené la Coupe. » AP

Source : Le Nouvel Obs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s