Clermont gagne, le Racing perd et les Gallois sont à la fête !

Les LLanelli Scarlets réussissent l'exploit de s'imposer à Northampton face aux Saints !

Après une entrée plutôt ratée dans la compétition phare européenne le Clermont Auvergne a rectifié le tir face à la modeste équipe italienne des Aironi, actuelle dernière du Rabodirect Pro12 (nouvelle dénomination de la Ligue Celtique), les Auvergnats qui fêtaient à cette occasion leur centenaire devant 18 000 spectateurs se sont imposés sur le score de 54 à 3. Vincent Debaty, Lee Byrne, Wesley Fofana ou encore Julien Bonaire se sont particulièrement montrés à leur avantage.

L’autre club français engagé dans les confrontations européennes du vendredi soir n’aura pas eu la même réussite. Le Racing Métro92 a perdu d’un petit point son deuxième match d’affilé à Édimbourg et vient de compromettre très sérieusement ses chances de qualifications pour jouer le tableau de phases finales. Les hommes de Pierre Berbizier se sont inclinés sur le score invraisemblable de 48 à 47 ! Les 5 essais marqués par les joueurs ciel et blanc Wisniewski, Saubade, Chavancy (2) et Imhoff n’auront pas suffi à combler le retard dû à une entame catastrophique.

Dans les autres matchs les équipes galloises continuent d’affirmer la supériorité qui était la leur lors de la première journée. Les Cardiff Blues, qui s’étaient déjà imposés une première fois à Colombes sur le terrain du Racing, ont remporté leur match  face aux London Irish sur le score de 24 à 18. Tombeurs des Castrais la semaine dernière, les Scarlets de LLanelli sont allés chercher leur première victoire à l’extérieur, au Franklin’s Garden, des Saints de Northampton, pourtant vice-champions d’Europe. Les Gallois qui sortent d’une très belle Coupe du Monde où ils ont fait jeu égale avec des équipes telles que l’Afrique du Sud, la France ou l’Australie confirment leur retour au premier plan sur la scène mondiale.

Même s’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions définitives, nous pouvons remarqué la bonne forme des clubs issus de la Ligue Celtique et notamment des franchises galloises qui ont su il y a quelques années sortir des vieilles querelles pour structurer le secteur professionnel de son rugby. Peut-être qu’Anglais et Français devraient s’en inspirer.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s