Bordeaux s’impose sur le fil !

Le Bordelais Bruce Reihana, en blanc, va être repris par le Briviste Ronald Cook, en noir

Le promu Bordeaux-Bègles a remporté un un match capital pour le maintien contre Brive (16-12), vendredi soir, au stade André-Moga, en ouverture de la 12e journée de Top 14 de rugby, grâce à un essai de l’ailier Vungakoto Lilo, inscrit quatre minutes après la sirène. Au regard de sa production en seconde période, cette victoire, la cinquième de son histoire en élite, ne souffle d’aucune contestation et permet aux hommes du président Laurent Marti d’intégrer définitivement le ventre mou du championnat (10e), derrière sa victime du jour Brive (8e).

Les hommes de l’entraîneur Ugo Mola pourront longtemps maudire cette séquence longue de cinq minutes débutée juste avant la sirène, où ils se sont donnés à fond pour contenir l’action du désespoir d’un promu alors mené (9-12) et qui s’est conclue, après une trentaine de temps de jeu, dans leur en-but, le deuxième essai seulement encaissé en déplacement par les Brivistes cette saison.

Le bras de fer était attendu, il a tenu toutes ses promesses, surtout dans le combat. Costauds en défense, les Corréziens ont longtemps fait déjouer des Bordelais initialement entreprenants, qui ont perdu de leur verve au fil du premier acte face au bloc visiteur.

Du coup, au delà du défi physique proposé par les deux équipes, avec là aussi un petit avantage pour les Brivistes, on a assisté à un chassé croisé au tableau d’affichage, Fraser répondant deux fois à Bélie pour un score de parité à la pause (6-6).

Reste que pendant ce premier acte, ce sont les hommes d’Ugo Mola qui ont montré la meilleure impression, mais ils ont manqué de volume pour mettre à mal un promu parfois sur la corde raide.

Le scénario variait peu à la pause. Un bon départ de l’Union avec une meilleure conquête -pénalité de Fraser- portée par Avei notamment, suivi d’un sursaut collectif du CAB -pénalité de Bélie (9-9, 48) et on repartait pour un long bras de fer au cours duquel les défenses restaient vigilantes.

L’indécision régna un long moment, le réalisme aurait pu pencher du côté de Caminati, qui relayait Bélie à la botte (9-12). Mais c’était sans compter sur le finish girondin…

Source : Libération.fr

Publicités

4 réflexions au sujet de « Bordeaux s’impose sur le fil ! »

  1. D’ailleurs je vous propose la vidéo du résumé du match avec la fameuse dernière action donnant la victoire à Bordeaux. Je peux comprendre la frustration des téléspectateurs devant ce genre de match, mais c’est vrai que Bordeaux et Brive vont probablement devoir lutter pour le maintien, même si leur position est moins problématique que celle de Lyon…

  2. Pour moi, le maintien va se jouer entre Brive, Bordeaux, Lyon, Bayonne, Biarritz et Perpignan. 6 pour 2 places. Et je crois qu’un des 3 derniers nommés risque de passer à la casserole. Je ne peux pas l’expliquer, c’est un pressentiment. Je dirais que Bordeaux et Perpignan vont y passer.

  3. J’ai du mal à y croire, Bordeaux est quand même largement mieux parti que Lyon… Pour Perpignan, sa série de 7 défaites consécutives en championnat est inquiétante, mais je vois mal une équipe championne il y a deux ans descendre, ils ont quand même un vécu commun qui devrait leur permettre de revenir dans la course…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s