Que faut-il retenir de la première liste de Philippe Saint-André?

Yannick Nyanga pourrait faire son grand retour avec les Bleus !

Beauxis rappelé, Maestrie et Fofana convoqués et 22 mondialistes conservés…

Un ancien président de la République parlerait de «changement dans la continuité». Philippe Saint-André n’a pas cherché à surprendre à tout prix avec sa première liste de 30 joueurs retenus pour un stage préparatoire (23, 24 et 25 janvier) au prochain Tournoi des VI Nations. «C’est une liste pour affronter l’Italie le 4 février pas pour les quatre ans à venir», relativise d’ailleurs le nouveau sélectionneur des Bleus.

22 mondialistes, mais pas Nallet

Comme prévu, Philippe Saint-André a décidé de s’appuyer sur les vice-champions du monde en titre. Des 31 joueurs présents lors du séjour en Nouvelle-Zélande, 22 figurent dans la liste donnée par le successeur de Marc Lièvremont.  «On a essayé d’être le plus cohérent possible et donc de construire un groupe avec une grosse coloration de mondialistes», avance «PSA». Avec Damien Traille et David Marty, Lionel Nallet (35 ans) est l’un des neuf oubliés. Le sélectionneur a pris le temps pour lui annoncer la nouvelle ainsi qu’à son copain Sébastien Chabal. Mais Saint-André ne leur ferme pas les portes de la sélection. «Si jamais on a des blessés, tous les joueurs que j’ai contactés sont tous dans les starting-blocks.»

Maestri  et Fofana, deux bizuths attendus

Pas de surprise non plus du côté des nouveaux. Les noms de Yoann Maestrie et Welsey Fofana revenaient avec insistance, le deuxième ligne toulousain et le trois-quarts centre de Clermont sont dans le bon wagon. Mais convocation ne rime pas toujours avec sélection. Maestrie a bien noté que le sélectionneur doit encore retrancher sept joueurs à cette première liste, le 25 janvier. «Je suis très heureux bien sûr de faire partie du groupe qui fera le stage à Marcoussis. Après c’est autre chose de faire partie des 23», met-il en garde. Autre bizuth ou presque, le Clermontois Vincent Debaty. Cinq ans après sa seule cape, le pilier d’origine belge va peut-être avoir l’occasion de lever les doutes qui pèsent sur sa tenue en mêlée.

Beauxis de retour en grâce mais toujours pas de Fritz

Lionel Beauxis retrouvera-t-il les Bleus ?

Après quatre ans de purgatoire, il a suffi de deux matchs et de 55 points à Lionel Beauxis pour redevenir l’ouvreur en puissance du XV de France. «J’ai assisté à Montpellier-Toulouse (45-25), il a fait tout ce qu’un grand demi d’ouverture peut faire: pénalités, drop-goals, passes au pied, feintes de passe, percées», énumère Saint-André. Avec Beauxis, ils sont douze Toulousains présents mais toujours pas de Florian Fritz. Banni sous l’ère Lièvremont, Fritz voit cette fois son partenaire de club Yann David lui griller la politesse. Même constat pour Mathieu Bastareaud.  «Je n’élimine personne, tient à rassurer Saint-André. La vérité du moment ne sera peut-être pas la même dans trois semaines.»

 Alexandre Pedro, 20Mintues.fr
Advertisements

4 réflexions au sujet de « Que faut-il retenir de la première liste de Philippe Saint-André? »

  1. Ce que j’apprécie:
    – les retours de Nyanga, Beauxis, Poitrenaud
    – la sélection de 2 futurs grands avec Fofana et Maestri
    – la chance donnée à Debaty de montrer ce qu’il vaut. J’ai moi aussi des doutes sur sa tenue en mêlée face aux meilleurs (Jones, Castrogiovanni, Sheridan), mais sa puissance physique et son punch méritaient d’être testés. Au moins, on saura.

    Ce que je n’aime pas:
    – l’absence de qui Fritz est le 13 titulaire du ST pour tous les gros matchs, alors que David est son remplaçant. Même quand le ST est mauvais (match retour des Quins), Fritz est le seul à montrer la voie, à amener tout son punch, à être saignant. Son absence est franchement incompréhensible. Il est clair que Maso et JC Skrela peuvent pas le piffer.
    – l’absence de Dupuy est aussi un mystère, car il est tout autant match winner avec le SF que l’est Yachvili avec le BO. Il a même 2 qualités que n’a pas Yachvili: il est plus dangereux en attaque et il est plus jeune (28 ans).
    – dans une moindre mesure, j’aurais préféré voir Ric que Ducalcon, à l’apport très limité.

    Mes 23 pour les 2 premiers matchs: Servat, Szarzewski, Poux, Debaty, Mas, Ducalcon, Papé, Maestri, Pierre, Dusautoir, Nyanga, Bonnaire, Picamoles, Parra, Yachvili, Beauxis, Trinh-Duc, Fofana, Rougerie, Malzieu, Clerc, Médard, Poitrenaud.

  2. J’aime assez cette première liste de St André, je la trouve relativement cohérente avec cette première partie de championnat. En effet, je déplore la nouvelle absence de Fritz, pareil que toi je trouve ça incompréhensible. J’approuve également ton analyse sur Dupuy mais Yachvili est peut etre un cran au dessus de par son expérience. Regarde les résultats de son équipe depuis qu’il est revenu, peut etre a t il encore un peu plus de poids dans le leadership que Dupuy, mais évidemment ce dernier n’est pas très loin. Moi non plus je ne vois pas l’influence de Ducalcon, je le trouve un peu transparent.

  3. Finalement en reprenant une grande partie des joueurs sélectionnés par Marc Lièvremont, PSA prend une direction diamétralement opposée à celle de son prédécesseur : ML s’était lancé dans une perspective de 4 ans, en sélectionnant de très jeunes joueurs alors inconnus du grand public qu’il avait supervisés en Equipe de France Junior. Il semblerait que PSA cherche a monter une équipe compétitive pour gagner le tournoi dès cette année. Il donne du crédit à la sélection de Lièvremont, vice championne du monde. A mon avis, il sera amené à trouver peu à peu des joueurs beaucoup plus jeune. On ne devient pas champion du monde avec une équipe ayant 35 ans de moyenne d’âge. Quelques uns des sélectionnés iront jusqu’en 2015, mais il faut souhaiter que quelques jeunes pouces s’invitent progressivement dans cette formation.

  4. Il est clair que PSA n’aurait pas pu autant s’appuyer sur les mondialistes si ceux-ci avaient été piteusement défaits en 1/4 par l’Angleterre. Les joueurs défaits auraient eu mauvaise presse. Mais comme ils ont finalement fini vice-champions du monde, après une très grosse finale, ils ont gagné le droit de prolonger encore un peu.
    @Canardhurleur: je déplore encore plus l’absence de Dupuy que celle de Fritz. Car si on peut reprocher à Fritz d’avoir la tête trop près du bonnet fréquemment, ce n’est pas le cas de Dupuy (sauf la fameuse fourchette d’il y a 2 ans). Dupuy devrait être la doublure de Parra, qui, à mon sens, a gagné ses galons de titulaire en 9. Yachvili a fait son temps, il aura 35 ans en 2015, même les plus grands 9 n’ont pas joué de CDM à cet âge-là (Justin Marshall, JVD Westhuizen, Gregan). Or Yachvili n’a jamais réussi à s’imposer comme le grand 9 de l’EDF et ce n’est pas maintenant qu’il va le faire. Au final, le maintien de Yachvili empêche Parra de s’installer et le retour du méritant Dupuy.
    @misterrugby: j’espère comme toi l’arrivée à plus ou moins court terme de jeunes espoirs talentueux comme Orioli, Ric, De Marco, Doussain, Dulin et Buttin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s