Le Stade français : Il assure !

Le MMArena recevra un match de Top 14 Orange lors de la 21ème journée : Stade français vs. SU Agen

La décision du Stade français de délocaliser lors de la 21ème journée de Top 14 Orange son match face à Agen à la MMArena de la ville du Mans et d’ores et déjà très critiquée sur la toile. De mon côté je préfère saluer encore le courage du club parisien qui, dans la continuité de ce que proposait déjà Max Guazzini, a encore une fois tout compris au sport pro. Acculé au Stade Charléty les Parisiens capables d’attirer près de 80 000 spectateurs au Stade de France multiplie les mauvaises performances dans cette enceinte coincée près du périf’ et initialement prévue pour les compétitions d’athlétisme. Peu importe ! Le Stade français, fidèle à son image, a décidé d’aller de l’avant. Le match se jouera dans la ville du Mans qui dispose depuis quelques mois d’un magnifique stade ultramoderne. Premier stade français à avoir eu recours à la technique du nommage. Le comité du Pays-de-Loire est actuellement en plein boom (+50% d’effectif ces dernières années) et dispose de 38 clubs et de plus de 8 000 licenciés ! Si le club invite tous les enfants des écoles de rugby de toutes les villes se trouvant en proximité du Mans (Angers, Laval, Tours, Alençon, Chartres, etc.) le succès populaire sera assuré. Je prends même le pari que le Stade français ne sera pas très loin de remplir les 25 000 places du stade. Le Top 14 possède la une formidable opportunité de toucher des gamins qui n’ont pas l’habitude de voir du rugby de haut niveau. Avec ses délocalisations au Stade de France, le club parisien a acquis une véritable notoriété nationale et ne doutons pas que cette première en province sera un succès pour peu que le Stade français utilise les mêmes ingrédients que ceux utilisés dans l’enceinte dionysienne. De plus cette affiche entre Aquitains et Franciliens ne devrait pas être sans enjeu car les deux clubs sont en confrontation directe pour les places qualificatives.  A un moment ou le rugby semble accuser un peu le coup après avoir connu une croissance exponentielle 15 années durant, cette décision me semble tout à fait salutaire pour notre sport. J’espère que le Stade français saisira d’autres opportunités les saisons prochaines, avec pourquoi pas un beau match (pour une réception de Clermont ou de Toulon par exemple) au futur grand stade de Lille-Métropole ?

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Le Stade français : Il assure ! »

  1. tu fais erreur quand tu dis que le SF multiplie les mauvaises performances à Charléty. Cette saison ils y sont invaincus. A moins que tu évoques uniquement l’aspect spectateur avec un stade clairsemé?
    En tout cas, je trouve que délocaliser au Mans est une bonne opération pour tout le monde. Pour le nouveau stade qui bénéficie pour ses débuts d’une belle publicité (autre que son club de foot en L2). Pour le rugby régional qui bénéficie d’une mise en lumière. Pour le SF qui devrait probablement remplir le stade et continuer de se démarquer dans son registre de délocalisations. Reste à ce que les abonnés du SF ne soient pas les dindons de la farce, mais ça devrait bien se dérouler vu l’expérience du club dans ce domaine. Paris-Le Mans est bien desservi par TER et TGV.

  2. Je parle de mauvaise performance en terme d’assistance aux matchs. Même à Jean Bouin, pourtant vétuste mais bien mieux situé, il y avait plus de spectateurs. Je me souviens d’une époque pas si lointaine où tous les matchs se jouaient à guichets fermés (soit plus de 12 000 spectateurs), c’est loin d’être le cas aujourd’hui, certains matchs du Top 14 se sont joué dvt 3000 spectateurs. Pour un club capable d’attirer 80 000 spectateurs pour des matchs de gala,c’est plutôt surprenant.

  3. C’est surprenant parce que le noyau dur des fans du SF n’habite pas le quartier de Charléty. Le SF, c’est l’ouest parisien. Et comme Charléty est un stade mauvais pour le rugby, ça donne ça.

  4. Je suis certains que dans leur nouveau Jean Bouin il feront exploser leur assistance aux match. On peut voir que le nombre de spectateurs est directement en relation avec la qualité des infrastructures, il y aura toujours un noyau dur de passionné qui iront voir du rugby qui neige, qu’il pleuve ou qu’il vente, mais il existe aussi des spectateurs plus volatiles, plus urbains qui consomme le rugby. Si on est passé professionnel c’est pour séduire ce public. Je suis certains que dans un stade moderne le Stade français arrivera à remplir les 20 000 places tous les week-ends.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s