Le XV de France débute bien son Tournoi face à l’Italie

Aurélien Rougerie associé à Wesley Fofana, la première paire de centre clermontoise de l'histoire du XV de France aura marqué les esprits

L’attente du public français était énorme après cette finale de Coupe du Monde perdue d’un petit point. Le XV de France a montré au monde entier que cette compétition mondiale est à sa portée. Ainsi ces trois derniers moins ont semblé durer une éternité.  Le moins qu’on puisse dire c’est que ces Bleus (vêtus de blanc pour recevoir les Azzuri) n’auront pas déçu. Bien sûr, tout n’aura pas été parfait, la victoire aura mis du temps à se dessiner, mais le réalisme des Bleus sera à mettre au rayon des satisfactions. Il en va de même pour les nouveaux joueurs lancés dans le grand bain par Philippe Saint-André : ces essais se sont avérés concluants. Timide lors de la première demi-heure Wesley Fofana aura su trouver de nombreux intervalles dès que des petits espaces se sont ouverts. Il  vient de nous montrer qu’il a tous les éléments pour réussir au niveau international, maintenant il lui faudra faire le plus dur : confirmer. Sa technique et ses accélérations furent véritablement une pure merveille, ce joueur respire le rugby. Son compère de club, Julien Malzieu, a été nommé « homme du match ». C’est une très grande satisfaction car les ailes furent longtemps le maillon faible sous l’ère Lièvremont. Au-delà du magnifique essai marqué par le Clermontois, retenons également ces nombreuses solicitations dans la ligne d’attaque, essayant d’apporter des solutions. Son entente avec les deux joueurs toulousains que son Maxime Médard et Vincent Clerc est de bonne augure pour l’avenir.  La sélection du « Belge », Debaty aura été moins étincelante ses duels dans la mêlée auront souvent tourné à l’avantage de son adversaire du jour Castrogiovani. Mais il n’est probablement pas le seul fautif. En effet, la déception vient de ce côté-là. Le 5 de devant ne s’est pas montré impérial comme il l’avait été à l’époque du mondial. Face à une référence mondiale, notre mêlée a été sur le reculoir presque toute la partie, notre alignement en touche s’est fait contrer plus d’une fois. A cela, il faut ajouter quelques fautes stupides qui auraient couté très cher face à une équipe d’un autre calibre, comme ces renvois de François Trinh-Duc qui ne font pas 10 mètres. Néanmoins, ne crachons pas dans la soupe. Cette première sortie du XV de France façon Saint-André fut plutôt plaisante. L’équipe s’en tire avec un bon 12/20 et une mention « Assez bien, peut mieux faire ».  Nous avons vraiment le sentiment que ce XV de France est une grosse cylindré, avec des chevaux sous le capot, reste à trouver la bonne carburation. Nous pouvons retenir également la bonne prestation italienne qui, avec un peu plus de réussite, aurait pu faire douter ces Français. Cette équipe n’arrête pas de progresser et elle devrait poser des problèmes aux britanniques. A commencer par cet Italie – Angleterre qui se jouera au Stadio Olimpico de Rome devant 72 000 tifosi et qui devrait valoir son pesant d’or !

Résumé : France vs. Italie 2012

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le XV de France débute bien son Tournoi face à l’Italie »

  1. Très gros match de Papé, Picamoles, Malzieu, Fofana et Rougerie. En face, Zanni, Parisse et Masi n’ont pas été en reste. Joli pragmatisme français. J’espère que les 23 seront reconduits face aux irlandais pour travailler dans la continuité. Ces italiens s’améliorent, le score ne reflète pas la valeur de leur match. Ils vont bien ennuyer les anglais.

  2. On est d’accord, bon match des Italiens, ce qui m’a surpris ces cette ambition offensive alors qu’ils nous avaient plutôt habitué à ralentir le jeu, d’ailleurs deux ou trois de leurs initiatives auraient pu être payantes, je pense au jeu au pied de leur ouvreur, au rebond plutôt favorable pour Malzieu alors qu’il est seul face à trois italiens. Inversement, les Bleus ont été très en réussite. C’est tant mieux !

  3. J’ai aimé ce match des Bleus. Meme si cela été un peu long à se dessiner ils ont bien tenu en défense et se sont montrés réalistes. J’ai aimé la volonté à enchainer des temps de jeu en 2e mi temps même si ils n’ont pas été récompensés de par de petites erreurs techniques. En efet, les italiens ont beaucoup progressé , avec plus de maitrise ils vont faire mal. Cependant, j’ai l’impression que la volonté et la capacité de tourner à « pleine carburation » des français est possible avec un peu plus de temps de travail en commun. J’ai aimé les clermontois derrière notamment, la 3e ligne et Papé. Bien sur qu’il faudra élever le niveau face aux terribles irlandais vexés afin de gagner la semaine prochaine.

  4. Ce n’est qu’un début. J’attends de vois ce que ça va donner sur la durée. J’aimerais enfin voir une équipe régulière dans les performances. C’est ma plus grande attente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s