Top 14: le Racing-Métro se sort du piège bordelais

Les racingmen se sont bien sortis du piège tendu par les Bordelais

COLOMBES (Hauts-de-Seine) – Le Racing-Métro, longtemps malmené par le jeu euphorique de Bordeaux-Bègles, a finalement réussi à se sortir du piège girondin pour décrocher sa troisième victoire d’affilée en Top 14 (22-13), vendredi en ouverture de la 20e journée.

Ce succès consolide la place du club francilien dans le haut du classement avec une 5e place provisoire, tandis que le promu girondin stagne dangereusement dans la deuxième moitié de tableau (9e) après sa cinquième défaite en six matches.

Comme depuis le début de saison, les Bordelais ont crânement joué leur chance, offrant un contraste saisissant avec le jeu hésitant et haché des Racingmen qui ont mis une mi-temps avant de se décider à s’appuyer sur la force de leur pack pour faire la différence.

Bègles a pris d’emblée le score avec un essai intelligemment aplati en coin par l’arrière girondin Bruce Reihana, à la conclusion d’un mouvement lancé par une passe au pied de Camille Lopez pour Blair Connor (7-0, 5).

Les Franciliens ont eu le plus grand mal à enclencher la marche avant, malmenés par l’enthousiasme du jeu girondin et les judicieuses diagonales d’occupation du gaucher Lopez et du droitier Reihana.

En ne mettant qu’une fois le pied dans les 22 mètres adverses lors des 49 première minutes, ils sont tout de même parvenus à réduire le score par des pénalités lointaines de Gaëtan Germain (27, 42).

Et ils croyaient bien avoir fait le plus dur sur leur deuxième incursion avec un carton jaune au centre Rafael Carballo pour un en-avant volontaire et une pénalité de Germain qui a mis le Racing en tête (9-7, 49), suivie d’une autre (12-7, 61).

Mais pugnaces, les Bordelais se sont lancés dans un final haletant, repassant devant grâce à deux pénalités de Lopez (66, puis 71, 13-12), avant une nouvelle pénalité décisive de Germain (75, 15-13) après deux drops manqués de Steyn. Un ultime essai de Karim Ghezal (78) a mis fin au suspense, et la transformation de Germain, auteur de 17 points, a fait boire le calice jusqu’à la lie aux Bordelais, privés du bonus défensif.

www.20minutes.fr 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s