Leinster, la passe de trois

Le Leinster remporte sa troisième couronne d’Europe et s’impose désormais comme un géant d’Europe. (Photo : Espnscrum.com)

Les Irlandais du Leinster ont conservés leur H Cup en battant leurs compatriotes de l’Ulster (42-14) lors d’une finale outrageusement dominée par les joueurs de Dublin.

La vague bleue a déferlé sur Twickenham. Les Irlandais du Leinster se sont largement imposés en finale de la H Cup face aux Nord Irlandais de l’Ulster (42-14). Déjà tenante du titre, le Leinster a encore une fois prouvée qu’elle est bien la meilleure équipe d’Europe actuellement. Jamais la province de l’Ulster n’a su, ou n’a pu, contrecarrer les plans des coéquipiers de Brian O’Driscoll. C’est son comparse O’Brien qui ouvrait le score avec toute la famille des gros de Dublin qui poussait derrière lui, il fallait attendre la confirmation vidéo mais le Leinster menait bien (7-3). O’Brien qui profitait d’un vol de ballon d’O’Driscoll pour se promener dans la défense de Belfast ? Rattrapé, il voyait Healy relevé le cuir et l’aplatir.

A la mi-temps, personne ne voyait Ulster avoir la capacité de revenir au score. Cela se confirmait cinq minutes plus tard, un maul perforant emmenait le ballon droit dans l’en but, les défenseurs de l’Ulster se jetaient dans les pieds des gros du Leinster. L’arbitre offrait un essai de pénalité (21-6). Des gros qui permettaient ensuite à Wallace de s’échapper, feinter et servir Tuohy qui visitait une nouvelle fois l’arrière pays de Belfast (24-14). Dès lors la messe était dite. Mais le Leinster prenait un malin plaisir à infliger une fessée à leurs voisins en ajoutant deux nouveaux essais. Le Sud-Africain Van der Merwe   concluait un mouvement mené par les avants du Leinster façon Panzer (35-14). Même le talonneur Cronin prenait de vitesse la défense de l’Ulster, bien lancé par une nouvelle passe laser d’O’Driscoll (42-14). Le Leinster, invaincu depuis décembre 2010 en coupe d’Europe et une défaite à Clermont, a réalisé une véritable démonstration de force. Et laisse l’impression qu’une dynastie vient de victoire vient de naître.

Résumé de la finale de la Coupe Heineken 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s