Super XV : Les Sharks de Michalak rejoignent les Chiefs en finale

JP Pietersen et Fred Michalak affronteront les Chiefs lors d’une finale inédite du Super Rugby

Les Sud-Africains des Sharks, emmenés par le Français Frédéric Michalak, ont rejoint les Néo-Zélandais des Waikato Chiefs en finale du Super 15, après avoir réalisé l’exploit de s’imposer samedi au Cap en demi-finale, chez les Stormers (26-19), premiers de la saison régulière.

Face à la meilleure défense du Super 15, les Sharks ont inscrit deux essais par l’ailier Louis Ludik et le centre JP Pietersen, couronnés par un sans faute au pied de Michalak (16 points).

Pour son dernier match en Afrique du Sud (la finale aura lieu à Hamilton, en Nouvelle-Zélande), l’ouvreur français a inscrit 2 pénalités, 2 drops, 2 transformations.

Les Stormers avaient ouvert la marque grâce à une pénalité (7) de leur buteur métronome Peter Grant (94% de réussite sur la saison), avant que Michalak, par une pénalité (13) et un drop (19) ne redonne l’avantage aux visiteurs.

Les hommes du Natal inscrivaient le premier essai sur une chandelle récupérée par Ludik (35), avant que Grant ne réduise l’écart avant la pause (13-6).

Les Sharks laissaient ensuite passer un premier orage et inscrivaient leur second essai contre le cours du jeu: Pietersen feintait la passe et crochetait son vis-à-vis pour marquer, là encore en solitaire (59, 23-6).

C’est à ce moment que la tempête se leva vraiment pour les Sharks. Gio Aplon plongeait derrière la ligne après plusieurs temps de jeu (67), puis Grant au pied (71) donnait de l’espoir aux Stormers en revenant à quatre points (23-19).

Mais c’était sans compter sans Michalak, qui mettait les siens à l’abri d’un drop en fin de match (76), malgré les déferlantes, parfois maladroites, des joueurs du Cap en fin de match.

Le futur Toulonnais jouera samedi prochain son dernier match de Super 15 contre les Chiefs, dans une finale qui couronnera un champion inédit, Chiefs comme Sharks n’ayant jamais remporté la compétition.

 Auteur : AFP

Résumé Sharks vs. Stormers

Source : 

Advertisements

6 réflexions au sujet de « Super XV : Les Sharks de Michalak rejoignent les Chiefs en finale »

  1. Si les Sharks gagnent, ce sera un des plus grands exploits non seulement du rugby, mais aussi du sport tout entier. L’histoire d’un groupe uni qui aura affronté et vaincu toutes les adversités. Comme la France de Lucien Mias en 1958 chez les Springboks. Il faut se rendre compte de leur périple en 3 semaines: vol Durban-Brisbane et victoire chez les Reds tenants du titre, vol Brisbane-Durban puis Durban-Le Cap (3000kms!!) et victoire chez les Stormers leader de la poule sud-af, vol Durban-Sydney puis Sydney-Hamilton et victoire chez les Chiefs leader de la poule néo-zed??
    Je suis content pour Michalak qui s’éclate vraiment là-bas. Il a le sang aussi toulousain que shark maintenant. J’espère qu’il sera aussi bon à Toulon et qu’il pourra s’y épanouir.

  2. Tu as raison de le souligner les Sharks sont les Harlem Globe Trotters du rugby, avec un style un peu plus académique cependant. On sera bien sûr de tout coeur avec les Sharks puisque Michalak pourrait devenir le premier fançais champion de l’hémisphère sud !

  3. Je suis content aussi qu’ils affrontent les Chiefs vu que c’est mon équipe néo-zed préférée. Mais là je suis pour que Michalak soulève la coupe.

  4. Oui, les Chiefs jouent super bien. 1ere ligne de feu, 3e ligne de dingue, un super 9 débutant cette année, Cruden, SBW, et le triangle virevoltant de derrière, bref, ça envoit du bois. LEs Sharks plus classiques en effet, rien de transcendant mais efficace avec Freddie à la baguette. En effet, je le trouve épanouï en ce moment avec les Sharks, espérons qu’il gagne le super 15, ça serait génial pour lui. Je pense qu’à Toulon il sera bon également, j’ai l’impression qu’il est arrivé à maturité dans sa tête .

    • Remarquez, tout le monde arrive ou presque à maturité à l’âge de 30 ans. Avant on est encore un peu tout fou. Rares sont les joueurs parfaits à 25 ans. Les postes de la charnière sont tellement ardus qu’on les maîtrise totalement la trentaine passée généralement.

  5. c’est vrai, aussi pour les premieres lignes où on voit un saut qualitatif de niveau de jeu à partir de 30 ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s