Top 14 – 1ère journée : Biarritz premier leader, Wilkinson lance Toulon

Le RCT remporte un match très accroché face à l’USAP. Un match à zéro essai qui n’est pas sans rappeler les dernières phases finales. Photo : courrier-picard.fr

Toulon gagne à Perpignan derrière un énorme Wilkinson

Toulon et sa légion étrangère, parmi laquelle son buteur Jonny Wilkinson, ont confirmé dès l’ouverture du Top 14 de rugby leurs ambitions en s’imposant (21-15) à Perpignan, qui prend cependant le point de bonus défensif.

Plus dense, plus puissant en mêlée, hyper-efficace sur les rucks et bonifié par la botte de Wilkinson, auteur des 21 points avec 100% de réussite, Toulon et ses vedettes (Mermoz, Sheridan Armitage, Jenkins…), hormis Michalak, a étouffé une équipe de  Perpignan en reconstruction et en rodage.

Hachée par 29 pénalités (16 contre Toulon, 13 contre l’Usap), la rencontre est longtemps restée confinée dans le petit périmètre. Le RCT a cuisiné son succès sur une première période à l’étouffée par la forte chaleur règnant sur Aimé-Giral. Sans rythme, ni prise de risque, mais avec une mainmise du pack toulonnais.

En conséquence, Perpignan a multiplié les fautes (6 en 1re mi-temps) offrant au buteur anglais les occasions de se régaler (5 sur 5).  Mais, même dominatrice, l’armada toulonnaise fait preuve d’indiscipline, à l’image du carton jaune de Smith (30e) pour un plaquage dangereux sur Batlle. Grâce à la botte de Hook, lui aussi à 100%, l’Usap ne décrochait pas (15-12 à la pause).

En dépit d’une domination territoriale, Perpignan ne se montrait pas dangereux en seconde période et un dernier drop de Wilkinson scellait le succès des finalistes de la saison passée. Son premier depuis avril 2011. Une éternité.

Un revers amer pour le nouvel entraîneur principal de l’USAP, Marc Delpoux, qui n’a pas apprécié l’arbitrage de M. Gauzere dans le du jeu au sol: « On a essayé de mettre du mouvement, mais, Toulon a battu le record du monde de passes non réalisées, regrettait Delpoux. Ils ont dû se faire douze passes dans le match ! Si c’est ça le rugby que l’on veut et qui doit gagner, c’est inquiétant. Steffon Armitage a gratté dix ballons au sol, il a été pénalisé au moins six fois sans jamais prendre un carton jaune. Je ne comprends pas. On fait des réunions avec les arbitres où l’on nous dit que l’on va être sévère sur les fautes au sol et là, il ne se passe rien »….

Des clubs parisiens en forme

Jérôme Porcial, sous ses nouvelles couleurs parisiennes, navigue dans la défense héraultaise pour une première victoire du Stade Français. Photo : courrier-picard.fr

Le Racing-Métro a su surmonter trois exclusions temporaires consécutives et une première période subie pour finalement s’imposer face à Agen (24-20), à Armandie. Sans s’affoler, les Franciliens, qui peuvent remercier leur buteur Germain, ont ainsi préservé les quatre points de la victoire avant la réception délicate de Toulon samedi prochain. Le SUA peut de son côté se mordre les doigts de n’avoir pas profité d’avantage de l’indiscipline de leurs hôtes, pour ne prendre que le point du bonus défensif.

Sans titre depuis 2007, le Stade Français a lui entamé sa saison 2012/2013 par une victoire à domicile (32-16) face à une équipe de Montpellier maladroite et indisciplinée, samedi au stade Charlety. Sous une forte chaleur et dans un stade Charlety aux tribunes désertes, le club parisien a réussi son entrée matière, qu’il tentera de confirmer samedi prochain à Bayonne. Avec une belle prestation de sa recrue perpignanaise Jérôme Porical, suppléant un Julien Dupuy défaillant face aux perches et auteur d’un sans-faute (22 points). Privé de ses internationaux argentins, retenus pour le Four Nations, Montpellier repart sans le point de bonus défensif et se retrouve déjà légèrement sous pression une semaine avant la réception de Clermont.

Le BO oui, Bayonne bute sur Clermont

Le promu Mont-de-Marsan a vécu samedi soir, lors de la première journée de la saison du Top 14 un difficile apprentissage de l’élite en étant sévèrement battu par Biarritz qui, sur la sirène d’Aguiléra, s’est offert le point de bonus offensif (35-10). Pris à la gorge, le promu montois a raté son entame et se voyait déjà rapidement sanctionné, Barraque passant une pénalité dès la 6e minute.

Clermont s’est imposé (13-6) sans faire d’étincelles samedi face à une équipe de Bayonne handicapée par la maladresse de son buteur Potgieter. Clermont, qui assure ainsi l’essentiel avant de se déplacer à Montpellier samedi prochain, a construit sa victoire en début de seconde période avec un essai de Buttin. Les Basques empochent, eux, le bonus défensif.

Grenoble, la sensation

Grenoble, Champion de Pro D2 et promu dans l’élite sept ans après l’avoir quitté, a par ailleurs créé la sensation de cette journée inaugurale en allant s’imposer d’un point à Bègles, après avoir mené 17-0 en début de partie. Les Grenoblois affirment d’emblée leurs ambitions de maintien et prennent une belle revanche sur les Girondins qui les avait écartés de la route du Top 14 en 2010 en demi-finale d’accession.

Samedi prochain, Grenoble se rendra à Castres. Le Racing-Métro recevra Toulon et Clermont se déplacera à Montpellier. Le Stade Toulousain accueillera Mont-de-Marsan. Vendredi, Bordeaux-Bègles tentera de se rattraper face à Perpignan.

Source :RTL.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s