Le FC Grenoble retrouve les sommets

Les Grenoblois à l’offensive face aux Stadistes (image : news.fr.msn)

Le FC Grenoble vient de confirmer hier-soir à l’occasion du match avancé de la troisième journée de Top 14 qu’il était bien de retour au plus haut niveau. Les Rhônalpins ont remporté leur premier match à la maison face au Stade Français. Entamé sous une pluie battante, Franciliens et Rhônalpins se sont livrés à une partie de gagne-terrain, à ce petit jeu la paire de demis Stewart-Courrent s’est montré plus précises que son homologue stadiste. Les conditions météorologiques étaient plus favorables en deuxième mi-temps : Les locaux en ont profité pour marquer deux essais de Rida Jahouer (45ème) et Lucas Dupont (69ème). La précision de l’arrière parisien Jérôme Porical ne sera pas suffisante et ce Stade Français semble à des années lumières du grand club archi-dominateur que l’on a connu la décennie dernière. En revanche, le FCG de son côté a assuré une deuxième victoire en trois matchs. Si on part sur une base de dix ou onze matchs gagnés pour assurer le maintien en Top 14, le club isérois est en avance sur son tableau de marche .

Le Stade des Alpes lors d’une rencontre du FCG

Au-delà de la performance d’hier-soir et au-delà de la saison à venir, le FC Grenoble semble avoir tous les ingrédients en main pour s’installer durablement dans le Top 14 : Une bonne équipe, un club aux structures saines, une région à forte culture rugbystique, une agglo avoisinant les 400 000 habitants. Reste au club à développer ces infrastructures. A ce sujet, je me demande pourquoi le FCG n’a pas hérité du fabuleux Stades des Alpes construit à l’époque où le Grenoble -Foot 38 jouait en Ligue 1. Le club de foot local a été relégué en CFA, soi la 4ème division nationale. L’enceinte pouvant accueillir confortablement 20 000 spectateurs a d’ailleurs servi à plusieurs reprises à des matchs de rugby (dont des joutes de Top 14 délocalisées par le CSBJ). Le FC Grenoble prévoit tout de même d’y jouer tout de même quatre match de gala (probablement contre Toulouse, Toulon, Clermont et le Racing). On peut se demander pourquoi la municipalité et le club n’ont pas décidé d’y installer durablement les bases du FCG ? Si un lecteur du blogue habitant la région peut m’éclairer à ce sujet son commentaire serait le bienvenu.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le FC Grenoble retrouve les sommets »

  1. Simplement car le Stade Lesdigueres est un stade mythique pour le rugby Grenoblois et le president grenoblois , avec des loges refait a neuf et un refus des dirigeant de changer de stade sauf pour les grandes rencontres

  2. Je sais que club à l’intention d’agrandir et moderniser le Stade Lesdigueres pour le mettre aux normes Top 14. Je sais aussi que le maire de la ville a longtemps été défavorable à voir les matches de rugby au Stade des Alpes avant de se raviser. Néanmoins, j’espère que le club financera lui même son stade et ne demandera pas au contribuable grenoblois de remettre la main à la poche sachant que le premier stade n’aura servi à rien ou presque. Je sais que Lesdigueres est un stade mythique, mais je suis surpris qu’en France ce genre d’argument nous empêche parfois d’avancer. En tout cas merci pour ces précisions.

  3. Peut être que notre bon vieux stade lesdiguieres représente NOTRE stade à nos yeux. De plus des travaux auront lieu pour accueillir plus de visiteurs.

  4. Voilà qui est dit !
    Pourriez-vous me dire quels sont les travaux prévus pour agrandir votre stade Lesdiguères ? Nouvelle tribune ? Nouvelles loges ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s