L’essentiel du Top 14

Le journal Métro vous propose tout ce qu’il faut savoir sur la 7ème journée de Top 14.

Le match

Montpellier – Castres : 19-12. C’était le choc de l’après-midi entre deux équipes habituées à jouer les phases finales. Un match tellement intéressant sur la feuille que la pluie avait décidé d’assister elle aussi à la partie. Une météo qui a obligé les joueurs à être un peu moins ambitieux dans le jeu à la main et à revenir aux fondamentaux du rugby : la conquête et le combat. Dans ces conditions, les Héraultais s’en sont mieux sortis, marquant tout de même un essai par Hape qui avait suivi une déviation sur chandelle de Trinh-Duc (14-12, 66e).Pour le reste, Paillaurgue tenait la baraque au pied face à un Kockott lui aussi affuté.

Le top
Agen a remporté le match de la peur face à Bordeaux Bègles (19-15). Les deux équipes habitant le fond du classement du Top 14, la tension était palpable au début de la partie. A domicile, les Agenais maitrisent le mieux leurs émotions pour marquer le seul essai de la partie. Sur une montée de Coux, Monribot ne contrôlait pas le cuir, mais le Bordelais   Delboubes remettait du talon le cuir dans la course de Robinson qui ne se faisait pas prier (19e). Le reste de la partie étant un échange de buteur entre Barnard pour les locaux et Lopez. La fin de match partait en cacahuète avec une bagarre générale à la suite de laquelle Narjissi et Forbes prenaient un jaune. Lozada et Treloar, pas calmés, mangeaient eux, un rouge.

Le flop
Gros flop du Racing Metro qui a pris le bouillon chez le promu grenoblois (27-13). Les Franciliens, brouillons et mal organisés, n’ont jamais vraiment existé dans ce match. Première banderille à la 22e minute, les gros de Grenoble poussant au ras, la balle ressortait pour Hunt qui s’ouvrait la porte et aplatissait. Deuxième acte avec la percée de Stewart qui oublie les copains et se fait reprendre à deux mètres. Mais Pelissé a suivi et outrage la ligne d’en but du Racing. Pour le troisième essai, Courrent joue rapidement un coup franc pour servir Vanderglass qui s’en va aux points. Piètre consolation, le Racing prive Grenoble du bonus par une percée de Bergamasco pleine axe.

Le joueur de la journée
Vuidravuwalu. Avec le Stade français, à Clermont, le jeune fidjien jouait pour la première fois titulaire en Top14. L’occasion de planter deux essais et offrait une passe décisive. Easy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s