Top 14: Toulon en démonstration, le Stade Français en reconquête

Toulon, en démonstration face à Bayonne (59-0), a accru son avance en tête du Top 14 de rugby devant Clermont, pénible vainqueur de Biarritz vendredi (19-12), et le Stade Toulousain, battu au Stade de France par le Stade Français (28-24) samedi lors de la 9e journée.

Huit essais, 59 points encaissés et un zéro pointé dans le camp adverse: l’Aviron Bayonnais n’est pas prêt d’oublier son déplacement dans la rade toulonnaise. Le club varois signe la plus grosse performance de la saison en Top 14 et aligne une huitième victoire en neuf journées.

Le point de bonus offensif donne aux Toulonnais une avance de cinq points sur Clermont (2e), qui a souffert vendredi face à Biarritz (19-12). Le Stade Toulousain (3e) n’a pas suivi le rythme en s’inclinant au Stade de France malgré le retour sur terrain de l’entraîneur des avants William Servat (43 minutes), pénurie de talonneurs oblige (Botha, Tolofua).

Les Toulousains ne comptent plus que deux points d’avance sur Montpellier (4e), large vainqueur à domicile du promu Grenoble (23-6). Castres a réalisé une des bonnes opération de la journée en allant s’imposer à Agen (22-14). Perpignan (9e) colle au bon wagon grâce à sa victoire laborieuse (17-13) face au Racing-Métro et devance le Stade Français (10e) malgré le rendez-vous réussi des Parisiens face aux Toulousains au Stade de France.

Avec un troisième revers cette saison à domicile, les Agenais se retrouvent relégables. Bordeaux-Bègles s’est extirpé de la zone rouge en allant s’imposer (17-12) lors d’un court déplacement à Mont-de-Marsan, toujours à la recherche de sa première victoire de la saison mais qui engrange un deuxième point au classement (bonus défensif).

Publicités

4 réflexions au sujet de « Top 14: Toulon en démonstration, le Stade Français en reconquête »

  1. Clairement impressionnants ces toulonnais!! Même si Bayonne n’est pas un cador, la mécanique du RCT est incroyable. Laporte est indéniablement un très grand technicien!! Il a un très bon bilan en EDF hormis les CDM (quoique le parcours en 2003 est des plus honorables, les anglais étaient simplement meilleurs, ouille ça fait mal de l’admettre), ce qu’il a fait au SF était énorme et ce qu’il est train de faire au RCT est vraiment très fort.
    Le classico SF-ST était de toute beauté!! Plisson a mené de main de maître le jeu de son équipe, il est vraiment hyper prometteur. Très bon match aussi de Doumayrou, Flanquart, Galan et Fickou pour ne citer que les jeunes.

  2. Je ne sais pas quelle équipe Bayonne a envoyé à Toulon, j’imagine qu’à partir d’un certain moment ils ont fini par lâcher prise. Cela faisait très longtemps qu’on avait pas vu un score comme celui là en Top 14 ! Ça ne fait pas forcément de la bonne pub au championnat et je ne suis pas certains que les Bayonnais s’en remettent !

    Je suis content qu’on reconnaisse -enfin- les compétences de Bernard Laporte, j’ai toujours été l’un de ses plus fervents admirateurs même si je comprends que son côté hâbleur puisse fatiguer certains. Au Stade français, il est devenu champion avec une équipe de revanchards, il a apporté une dimension professionnelle à son équipe qui n’existait pas dans le rugby français. Un jour le Stade français mit 40 points au Stade toulousain et tout changea !

    Il me tarde de voir ce que toute cette jeunesse va donner. Il me semble que c’est le meilleur renouvellement de génération depuis celui de 2004 (arrivée de Nyanga, Dusautoir, Barcella, Dupuy, Malzieu, Fritz, Floch, Arias, Szarzewski, Saubade, Messina, Millo-Chluski, etc.)

    • J’ai toujours beaucoup aimé Bernie the door!! Ce qu’il a fait en remontant le SF depuis la division B est admirable!! Et ses meilleures années à la tête de l’EDF (2002-2005) sont parmi les meilleures que l’on ait jamais eu. Je regrette seulement qu’il ait perdu les pédales la dernière année de son mandat en reniant ses idées de 8 ans (Michalak au rebut, Fritz éjecté, peur de tenter de plus en plus criante). Mais il reste un grand technicien.

  3. L’équipe qu’il avait alignée pour les 1/4 était celle faite pour battre les Blacks, et le pari fut réussi. Seulement contre les Anglais, il aurait fallu essayé autre chose. Un mauvais rebond lui donnera tord. Il y a eu aussi l’éviction de Thomas Castaignède du groupe. Pas très compréhensible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s