Mondial 2015 : la France tête de série mais pas à l’abri

La Coupe du Monde de rugby 2015 en Angleterre débute lundi à Londres avec le tirage au sort des poules que la France aborde avec le rang de tête de série aux côtés de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie et de l’Afrique du Sud, un privilège qui n’exclut pas quelques surprises.

https://i1.wp.com/www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20121202/121201-france-argentine.jpg

ne seule fois, en sept éditions, le XV de France a dû affronter l’une des trois nations majeures de l’hémisphère Sud en phase de poule de Coupe du Monde: les All Blacks en 2011, en Nouvelle-Zélande de surcroît. Un mois avant de s’incliner en finale à l’Eden Park (8-7).

Trois ans auparavant, en 2008, le XV de France de Marc Lièvremont n’avait pas réussi à arracher le statut de tête de série pour le fameux tirage au sort. Celui de Philippe Saint-André y est parvenu en 2012 en réalisant un sans-faute face à l’Australie (33-6), l’Argentine (39-22) et les îles Samoa (22-14) lors des test-matches de novembre. Sage précaution: l’Angleterre, dépossédée de la quatrième place, s’est réveillée samedi en terrassant les All Blacks à Twickenham (38-21).
Les Français ont donc évité All Blacks, Wallabies et Springboks au moins jusqu’au quarts de finale. Avantage déterminant ? Il n’y a pas de science exacte en la matière. Lors des deux dernières Coupes du Monde en 2007 et 2011, les finalistes, l’Angleterre et la France, figuraient dans la poule du futur vainqueur, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande.
A ce jeu, les Français pourraient bien se retrouver dans la poule de l’Angleterre, nation organisatrice, rival historique éliminé en quart de finale en 2011 (19-12). De quoi pimenter d’ores et déjà le prochain déplacement des Français à Twickenham le 23 février dans le Tournoi des six nations.
A défaut du XV de la Rose, les Français récolteront l’Irlande, les surprenantes îles Samoa ou l’Argentine. Les Pumas seront en 2015 un adversaire redoutable pour la première place de la poule, forts d’une expérience de quatre ans dans le Four Nations. A défaut, les souvenirs des confrontations avec les Argentins en France en 2007 sont encore vifs.
Les progrès de l’Argentine et des îles Samoa mais aussi la série noire du pays de Galles, les difficultés de l’Italie et la crise en Ecosse concoctent un troisième chapeau particulièrement relevé. Sans oublier les îles Tonga qui viennent de s’imposer en Ecosse et qui avaient administré une leçon inoubliable aux Français à Wellington en 2011 (19-14).
Les hasards du tirage au sort pourraient donc créer une poule à trois nations majeures européennes alors que l’hémisphère Nord n’a touché le trophée qu’une seule fois en sept tentatives, grâce à l’Angleterre de Jonny Wilkinson en 2003. Les nations qui composeront les quatrième et cinquième chapeaux seront connues à l’issue du long processus des qualifications régionales et des barrages.
Les chapeaux du tirage au sort (à partir de 15h00 GMT):

Chapeau 1: Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Australie, France
Chapeau 2: Angleterre, Irlande, Samoa, Argentine
Chapeau 3: Pays de Galles, Italie, Tonga, Ecosse
Chapeau 4: Océanie 1, Amérique 1, Asie 1, Europe 1
Chapeau 5: Afrique 1, Amérique 2, Europe 2, repêchage
https://i2.wp.com/www.lavoixdunord.fr/sites/all/modules/custom/vdn/vdnmenuheader_custom/images/lavoixdessports.gif
Publicités

Une réflexion au sujet de « Mondial 2015 : la France tête de série mais pas à l’abri »

  1. Finir 4ème au classement IRB aura donc eu une utilité : ne pas se retrouver à la place des anglais pour affronter Australie et Galles. Nous héritons d’une poule estampillée Six Nations avec l’Irlande et l’Italie, qui devrait a priori être plus abordable. Pour accompagner ces 2 équipes, nous affronterons « Europe 2 » (Russie ou Roumanie ou Portugal a priori) et « Amérique 1 » (Canada plus probablement qu’USA) qui ne devraient pas poser de problème si on les respecte.
    Notre poule D fait largement moins peur que la poule A des anglais, il ne faut pas se le cacher. Mais l’Irlande devrait être un adversaire de taille. Certes, O’Driscoll a déclaré sans surprise qu’il ne serait plus là lors du mondial 2015, mais les irlandais ont montré cet automne que la relève existait avec Zebo, Gilroy, Marshall, Cave, etc… Cette équipe ne sera probablement pas championne du monde dans 3 ans, mais elle a largement le potentiel d’un quart de finaliste voire même d’un demi. Qui plus est, son public se déplacera certainement plus en masse que le nôtre. Les irlandais mettent en effet plus facilement que nous la main à la poche pour aller soutenir leurs joueurs. Le public sera derrière eux indéniablement. L’Italie sera l’outsider de cette poule, ils affronteront la France pour la 1ère fois en CDM alors qu’ils ont déjà affronté l’Irlande en 2011 pour une défaite sans appel 36-6. Mais on peut légitimement penser que l’Italie sera plus forte en 2015 sous la férule de Jacques Brunel alias le sorcier gersois. L’emblématique capitaine Parisse sera toujours là sauf blessure, Castrogiovanni, Zanni, Masi et Mirco Bergamasco aussi. Les jeunes trois-quarts actuels comme Venditti ou Benvenutti auront pris de l’expérience. Mais cette équipe ne pourra pas atteindre les quarts si elle n’améliore pas sa charnière et son efficacité à marquer dans ses temps forts. Pour l’instant, je ne la vois pas battre l’Irlande et la France. Mais dans 3 ans, qui sait ?
    Si la France se qualifie pour les quarts, elle affrontera soit l’Argentine soit la Nouvelle Zélande. Si elle finit 1ère de la poule D, l’adversaire probable à 90% sera l’Argentine, certainement 2ème de sa poule derrière les All Blacks. Je ne parle pas de l’éventuelle demi, car c’est à la fois s’aventurer trop loin et l’adversaire sera de toute façon de très gros calibre quel qu’il soit.
    Pour jeter un coup d’œil sur les autres poules, on peut voir que la Nouvelle-Zélande et l’Argentine ont un horizon dégagé dans la poule C, même si l’Argentine devra se méfier des Tonga. L’Afrique du Sud est l’immense favori de la poule B où l’Ecosse et les Samoa devraient se disputer la 2ème place, avantage aux Samoa sur la forme actuelle. Mais l’Ecosse est fière et elle évoluera quasiment à domicile et que diable, elle se refera quand même la cerise d’ici 2015. La poule A est de la muerte avec l’Angleterre, l’Australie et le Pays de Galles. L’Australie doit se dire qu’elle a vraiment la scoumoune, car après avoir évolué toute l’année amputée de ses meilleurs éléments, elle a tout de même réussi à préserver sa place dans le top4 pour au final se taper Angleterre et Galles chez eux !! C’est pas de veine. Connaissant la fierté anglaise et leur capacité à se transcender quand ils l’ont décidé (ils l’ont encore montré d’éclatante manière face aux Blacks ce w-e), je suis sûr que les anglais finiront 1er de leur poule. Je vois l’Australie et Galles se battre pour la 2ème place et d’ici là, les aussies auront retrouvé tous leurs talents et même de nouveaux, tandis que les gallois sauront bien retrouver leurs vertus de l’an dernier. Pour un simple amateur de rugby, la poule A sera passionnante quelque soit le résultat.
    Hâte d’y être et Allez la France !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s